Citigroup 2° trimestre 2012

Citigroup a publié ses résultats du 2° trimestre 2012…

Le multiple µ d’endettement (mon µ, leverage) de Citigroup est nettement tombé sous la barre critique de 10 à… 9,4 !
Il respecte donc confortablement les règles de la BRI et de la Fed qui imposent un maximum de 12,5 selon Bâle II, en atteignant déjà largement les exigences de Bâle III : moins de 10 (le total des dettes ne doit pas dépasser 10 fois le montant des capitaux propres), sans tricher comme le font les banques européennes,

Citigroup2011 Q22011 Q32011 Q42012 Q12012 Q2
Pref. stocks0,3120,3120,3120,3120,312
Liabilities1 780,571 758,931 696,381 763,021 732,85
Equity176,052177,06177,494181,508183,599
Leverage (µ)10,19,99,69,79,4
Tier 1 (%)9,910,110,510,310,6

Chiffres en milliards de dollars.

Les véritables capitaux propres représentent 10,6 % du total des dettes, ce qui est nettement supérieur aux exigences de Bâle II (d’un minimum de 8 %) et de Bâle III (10 %).
Les actions de préférence sont négligeables.

Par rapport aux trimestres précédents, les capitaux propres augmentent, c’est ce qui est essentiel et le total des dettes baisse, ce qui est parfait.

Le ratio d’endettement tel qu’il a été conçu par les gens de la Fed est le plus simple et le meilleur test de stress. Tout le reste n’est que mauvaise littérature pour idiots inutiles.


Seul problème : les bénéfices, d’un montant de 2,946 milliards de dollars sont faibles par rapport aux capitaux propres. La rentabilité des capitaux investis avec un ROE (Return On Equity) de 6,4 % est très inférieure aux normes de 15 % ce qui donne raison à ce bon vieux Greenspan : les big banks too big to fail ne sont pas rentables, sauf exceptions.

Cliquer ici pour lire le communiqué de Citigroup sur ses derniers résultats.

Complément (pour les nuls en phynance) : mon tableur me dit que pour un bénéfice de 2,946 milliards de dollars le ROE (bénéfice / capitaux propres [$183,599 milliards] en % annualisé, i.e. x 4 !) est de 6,4 % ou alors il a abusé du pastis…

4 réflexions sur “Citigroup 2° trimestre 2012”

  1. Bonjour M. Chevallier,

    Je voulais m’entraîner aux détails des bilans des banques comme vous le faîtes, mais malheureusement je n’arrive pas à retrouver le RoE de 6.4%…
    Net income : 2.946b
    Total equity : 185.839b…
    Je me trompe mais où svp ?

  2. A toute fins utiles, pour ceux qui comme moi, éprouvent des difficultés à trouver la traduction “juste” des termes anglais. “Juste” ?…. ce n’est quand même pas évident me semble-t-il.
    http://microfinancement.cirad.fr/fr/bao/pdf/glosfr_an.pdf

    @ Amaury : tout comme vous, je sèche !!!!!!!!!!!. grrrrrrrrrrrrr.
    Je ne comprends pas comment JP fait une rentabilité RoE à 6.4 %.
    Qu’inclue-t-il dans les capitaux propres ?!……….

    Le RoE se traduit en français par : rentabilité des fonds propres. Or les fonds ( ou capitaux ) propres de Citigroup c’est 1732,85. ( 1 916 451 – 183 599 ).
    RoE = Bénéfices nets sur rentabilité des capitaux propres.

    Mais aussi : pourcentage du résultat net qui revient aux actionnaires et qui indique la profitabilité de la banque et sa capacité à générer des bénéfices avec l’argent investi par les actionnaires.

    Donc, pour ce calcul du RoE, on met quoi au juste, en anglais, dans la case dite Capitaux ( ou Fonds ) Propres ?!.

    Si quelqu’un peut nous éclairer, Amaury et moi, ce serait sympa.
    Merci !. Bonne soirée à Tous.

  3. J’ai oublié : les bénéfices nets du RoE, soit 2946, se trouve en page 2 du communiqué de Citigroup.

    ” Les bénéféfices d’un montant de 2,946 Md Usd sont faibles par rapport aux capitaux propres” ( 1732,85 ).
    ” Les capitaux investis avec une RoE de 6.4 % est très inférieur aux normes de 15 %”.

    …….. ????????? !.
    Merci JP d’éclairer notre lanterne au phosphore !.

  4. J’ai dit Amaury ? ( va savoir pourquoi ?, fatigue !!! ) : pardon Marc !!.
    JP dit des indications précieuses dans les analyses suivantes.
    Donc le RoE, pour le moment, ce n’est pas important, vu le contexte de ce que l’on appelle “crise”.

    Ce qui est essentiellement important c’est le % d’endettement par rapport aux fonds propres ( le µ ). C’est vrai pour les Entreprises, mais aussi pour les banques.
    Si Bâle III dit 10 fois les capitaux propres, ce n’est pas pour le plaisir d’embêter le Monde, c’est simplement parce que c’est du bon sens.

    Bien à Vous Marc.

Répondre à Marc Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *