Commerzbank 3° trimestre 2011

Historiquement, les Allemands ont montré qu’ils sont capables du meilleur comme du pire…

Fin 2009, le total des dettes de Commerzbank représentait 94,6 fois le montant de ses capitaux propres !

Commerzbank20092010 Q42011 Q12011 Q22011 Q3
Liabilities835,275743,604684,347660,766716,826
Equity8,82810,69512,60722,91521,414
leverage (µ)94,669,554,328,833,5
Tier 1 (%)1,11,41,83,53

La banque a dû être sauvée de la faillite par une injection de 17 milliards d’euros par les généreux constribuables allemands (limitée à 2,7 milliards fin septembre dernier).

Le redressement a été spectaculaire mais la situation s’est encore détériorée au 3° trimestre, en particulier à cause de la Grèce et de ses conséquences en €URSS : le total des dettes augmente et le montant des capitaux propres baisse… exactement le contraire de ce qu’il aurait fallu faire !

Le multiple d’endettement de cette banque est maintenant redevenu supérieur à celui de Lehman Brothers et de MF Global au moment de leur faillite !

Pour l’instant, l’€URSS ne s’est pas effondrée mais le plus grand désordre y règne et s’y accentue, ce qui répond exactement à la stratégie gagnante des Américains.

Cliquer ici pour voir les résultats de Commerzbank du 3° trimestre 2011.

5 réflexions sur “Commerzbank 3° trimestre 2011”

  1. Bonjour,

    Mon post n’a rien à voir avec le sujet de votre article. Connaissez-vous un/des livres ou sites internet où l’on pourrait apprendre à connaitre la fiscalité des ETATS-UNIS svp ?

    Merci pour votre site internet, toujours aussi pertinent et qui finira par prouver toute sont utilité au grand public quand les PIGS auront je l’espère compris qu’ils ont tout intérêt à quitter l’imposture de la constitution Européenne !!

  2. Vendredi 4 novembre 2011 :

    Italie : le taux à 10 ans et l’écart avec l’Allemagne au plus haut historique.

    L’Italie subissait une défiance grandissante sur les marchés vendredi, avec un plus haut historique atteint à la fois par les taux à 10 ans du pays et le “spread”, ou écart de taux, avec l’Allemagne, au moment où Rome est placé sous la surveillance du FMI.

    A 16H08 (15H08 GMT), le taux à 10 ans des obligations italiennes s’élevait à 6,362 % (contre 6,194 % jeudi à la clôture). Il avait atteint quelques minutes auparavant le record de 6,404 %, effaçant son plus haut de la veille à 6,402 %.

    Le pays se finance désormais à des taux excessivement élevés et difficilement conciliables avec une croissance qui tourne au ralenti, de l’avis de la plupart des analystes.

    L’Italie doit s’acquitter d’un taux à 10 ans environ 450 points de base (4,50%) plus élevé que celui de l’Allemagne, un niveau historiquement haut.

    Le “spread”, ou écart de taux, s’établissait exactement à 453,2 points de base, peu de temps après avoir frôlé les 460 points de base (459,9), un record.

    http://www.boursorama.com/actualites/italie-le-taux-a-10-ans-et-l-ecart-avec-l-allemagne-au-plus-haut-historique-b852f40ccb61ab8129ac2794579e65d3

  3. Bonjour,

    j’ai bien l’impression que Commerzbank et Moneybookers sont liées. Quid des effets d’une faillite de Commerzbank sur les fonds déposés sur Moneybookers (alias Skrill)??

    Plus généralement je m’intéresse aux portefeuilles électroniques, du type Skrill, Neteller, etc…
    Qu’en pensez vous?
    Ils offrent des services intéressant, proposent plusieurs devises… mais je n’ai aucune idée du niveau de risque auquel je m’expose en possédant des fonds dessus….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *