Coronavirus : banques US / banksters européens = 1-0

Ce jeudi 9 avril à la veille du long weekend pascal, les banques américaines n’ont pas sollicité de nouveaux emprunts à trois mois proposés par les gens de la Fed dans le cadre des repos, ce qui montre que le système interbancaire américain fonctionne presque normalement après le coup de chaud de la fin du premier trimestre !

Document 1 :

La baisse des prêts à très court terme proposés par les gens de la Fed est aussi rapide que sa hausse passée,

Document 2 :

Cependant, les investisseurs ont placé leurs capitaux disponibles préférentiellement sur les Notes à 2 ans plutôt que sur les Bills à 3 mois ce 9 avril (ce qui provoque une inversion de la courbe des taux sur les échéances courtes) car la récession américaine se rapproche

Document 3 :

comme le montre le spread 10y-2y qui reste supérieur à 50 points de base,

Document 4 :

Cette récession américaine provoquée par un €-crash ou un tsunami bancaire dans la zone euro se rapproche et elle précédera les présidentielles américaines,

Document 5 :

Le déroulement du cycle américain est inéluctable,

Document 6 :

Es muß sein!

Pour rappel, une augmentation de 1 % des défauts de paiement sur les prêts octroyés par BNP-Paribas engendre une augmentation des pertes sur ce seul poste de plus de… 8 milliards d’euros !

Document 7 :

C koi un tsunami bancaire ?

© Chevallier.biz

5 réflexions sur “Coronavirus : banques US / banksters européens = 1-0”

      1. Plus la période de temps augmente et plus les chiffres des Bouches du Rhône deviennent significatifs

        Il serait temps que les docteurs sceptiques donnent une explication rationnelle.

        Monde : 1 779 193 positifs, mortalité 6,11% (108 879 décès).
        Marseille (APHM + IHU, soit Bouches du Rhône) 4 181 positifs, mortalité 1,5% (63 décès).
        IUH Marseille : 2494 positifs, mortalité 0,4 % (10 décès)
        https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/

        La France ne peut plus attendre les résultats de la fumeuse étude “Discovery”.

    1. Et Franck Boizard (l’homme par qui je suis arrivé sur ce site voilà plus d’une décennie, et que je ne lis plus) d’enfoncer le clou : “Et c’est encore plus ravageur si l’on tient compte du fait que Marseille a fait 10% des tests français.” Puis Correction : Marseille a fait 20% des tests français, dont la moitié à l’IHU”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *