Croissance : USA / France et Reaganomics, 2° trimestre 2021

La croissance du PIB réel, c’est-à-dire l’augmentation de la création de richesse dans une nation, est inversement proportionnelle à la variation de la masse monétaire libre, cf. mes articles à ce sujet…

En d’autres termes, et pour simplifier, plus la masse monétaire augmente, plus la croissance ralentit.

Or, si les banques ont trop de dettes par rapport à leurs capitaux propres, la masse monétaire augmente trop, et c’est ce qui provoque cette hypertrophie de la masse monétaire et donc un ralentissement de la croissance, surtout depuis 2008 : + 7,4 % sur cette période ce qui est dramatiquement très faible !

Document 1 :

Indice 100 au 1° trimestre 1983.

Comparativement aux États-Unis, la croissance française était déjà sur une pente nettement plus faible de 1983 à 2008 et c’est plusse pire depuis cette date : pour un indice 100 au 1° trimestre 1983, l’augmentation de richesse produite aux États-Unis (+ 180) est le double de celle de la France (+ 86) !

Document 2 :

Cette rupture de croissance en France depuis 2008 est historique : un tel ralentissement de la hausse du PIB réel ne s’est jamais produit depuis la guerre,

Document 3 :

La croissance de la France était pourtant nettement plus forte que celle des États-Unis jusqu’au… 3° trimestre 2014 (depuis 1949, indice 100) !

Document 4 :

Ce sont les Reaganomics qui ont réussi à redresser l’Amérique et la France a été coulée par ses banksters !

Le Mignon poudré devenu Dictateur a réussi à faire plonger dramatiquement l’économie française qui ne décolle plus en ayant régressé au niveau du 3° trimestre 2017 !

Document 5 :

Le plongeon du PIB à cause de cette histoire de coronavirus a été beaucoup plus faible aux États-Unis par rapport à celui de la France et le PIB américain a dépassé au 2° trimestre son plus haut record précédent qui datait du 4° trimestre 2019, la forte croissance se poursuivant sur sa lancée,

Document 6 :

Pour rappel, trois big banks françaises ont des capitaux propres… négatifs d’après les données publiées dans leurs rapports financiers et en leur appliquant les règles comptables en vigueur, et il en est de même dans les autres pays de la zone euro, cf. mes analyses,

Document 7 :

Ainsi s’explique cette crise larvée qui couve en Europe et qui va dégénérer en une crise historique provoquée par un tsunami bancaire et elle sera dopée par cette histoire de coronavirus.

Les causes profondes de cette crise sont une application des théories monétaristes relancées par les Reaganomics et actualisées.

***

Sous le prétexte de lutter contre un coronavirus, les autorités publiques ont pris des décisions dont les conséquences sont catastrophiques sur la croissance du PIB mesurée par son taux de variation d’un trimestre à l’autre en données annualisées,

Document 8 :

Zoom sur cette période qui met en évidence la forte corrélation entre la croissance française et celle des États-Unis qui jouent le rôle moteur,

Document 9 :

Les variations du PIB déflaté calculé d’une année sur l’autre pour chaque trimestre fait apparaitre des amplitudes moins fortes mais quand même très importantes, celles de la France étant beaucoup plus importante à cause de la politique coercitive menée par le futur dictateur,

Document 10 :

Les décisions qui ont été prises par les hommes politiques lors de cette histoire de coronavirus ont eu des conséquences économiques historiques, du jamais vu dans l’Histoire moderne !

Document 11 :

Sur la base des courbes polynomiales d’ordre 5, la croissance de la France a basculé sous celle des États-Unis à partir du 1° trimestre 1978.

La croissance française est corrélée à celle des États-Unis depuis le 2° trimestre 1972 et les 30 Glorieuses se sont bien terminées au 1° trimestre 1975 lorsqu’elle a atteint 1 % avant de plonger,

Document 12 :

Tout est simple.

Carpe diem.

***

Dans l’émission Politique & éco de TVLibertés à laquelle Olivier Pichon m’a invité le 11 mai dernier, j’ai exposé ces problèmes bancaires et monétaires, cliquer ici pour (re)voir cette vidéo sur YouTube qui fait plus de 367 000 vues !

Cet article est dérivé de celui de ZeroHedge sur les problèmes des pays européens, cliquer ici pour le lire.

C’est une de mes lectrices qui m’a indiqué cet article très important et je l’en remercie vivement.

© Chevallier.biz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *