Erwan Castel : guerre du bloc US en Ukraine contre l’Europe, la Russie et la Chine

[Article en libre accès]

Poutine a enfin décidé de prendre des décisions importantes contre le bloc américain qui a engagé une guerre économique contre l’Europe et une guerre totale contre la Russie et la Chine.

Erwan Castel est la meilleure source d’information à ce sujet…

***

Le bloc américain a engagé une véritable guerre larvée (impliquant l’armée) depuis une vingtaine d’années contre la Russie et plus pacifiquement mais économiquement dévastatrice contre l’Europe, comme le savent très bien toutes les personnes qui suivent ces problèmes.

Ainsi par exemple, George Friedman a clairement et publiquement exposé en 2015 les grandes lignes de cette guerre totale dans un discours datant de 2015 dans une vidéo au titre parfaitement explicite C’est cynique mais ça marche facilement accessible sur YouTube sur une recherche sur ce titre.

Cliquer ici pour accéder à un extrait de ce discours sous-titré en français.

Cliquer ici pour accéder à la totalité de ce discours en anglais.

La politique menée par le bloc américain contre la Russie a donc été minutieusement préparée depuis longtemps par des experts en la matière, avec toutes les implications militaires et des experts en manipulations d’opinions publiques, et c’est, à ce point de vue, une parfaite réussite et inversement une défaite historique pour les Européens et les Russes !

Il est étonnant que les dirigeants russes (dont Poutine) n’aient pas réagi correctement face à ces préparatifs alors que certains d’entre eux comme par exemple Sergey Glazyev avaient parfaitement bien compris et anticipé ce que les dirigeants du bloc américain concoctaient.

Les dirigeants russes ont accumulé les erreurs, dans les domaines économique et militaire pendant toutes les années précédant leur décision d’intervenir militairement en Ukraine le 24 février.

Ainsi, Elvira Nabioullina en tant que directrice de la banque centrale russe a accumulé les erreurs en laissant par exemple 600 milliards de dollars dans les coffres des banques centrales européennes qui se sont empressées de les geler, c’est-à-dire de les voler dès le 27 février !

Par la suite, Elvira Nabioullina a commis l’erreur monumentale de porter le taux de base de la banque centrale à… 20 % dès le début de l’intervention militaire en Ukraine, ce qui a provoqué un effondrement de l’activité économique russe pire que les sanctions décidées par le bloc américain !

En ramenant ce taux de base à 6 %, ce taux est encore létal pour les entrepreneurs russes.

En effet, à titre de comparaison, le taux de base de la Fed qui va être porté dans les 3 % ce 21 septembre est déjà générateur de récession pour les États-Unis !

Les dirigeants de la Russie ont fait preuve d’incompétence et d’incohérence vis-à-vis du bloc américain qui lui, est et a été parfaitement efficace et bien organisé mais qui aura perdu définitivement son leadership sur le monde.

L’avenir est par définition incertain, et cette maxime est plus que jamais d’actualité, et c’est inquiétant.

Ainsi, la rédactrice en chef de la télévision russe (RT) Margarita Simonyan vient de publier sur son fil d’actualité officiel sur les réseaux sociaux : cette semaine marque soit la veille de notre victoire imminente, soit la veille de la guerre nucléaire. Je ne vois rien d’autre en troisième solution.

Au début de la séance boursière américaine, ce 21 septembre, les marchés ne réagissent pas négativement aux dernières décisions des autorités russes.

Pour suivre les évènements qui se passent en Ukraine, Erwan Castel est la meilleure source d’information.

Cliquer ici pour accéder à son site.

© Chevallier.biz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.