FRF, DM et l’euro : c’est le foutoir dixit le Donald !

L’€-crise s’accentue…
L’écart entre les rendements des mauvais bons à 10 ans du Trésor français et ceux du Bund bondit : il a atteint 65,6 points de base aujourd’hui en début d’après-midi,

Document 1 :

Des rendements du Bund inférieurs à 0,5 % et des rendements du 10 ans français supérieurs à 1,0 %, c’est explosif !

L’€-zone, c’est le foutoir dixit le Donald : les autres mauvais bons à 10 ans des Trésors de ce cochons de pays du Club Med explosent eux-aussi,

Document 2 :

L’euro-système va-t-il enfin exploser avec le Donald ?
Pour l’instant, les heureux Euro-zonards sont confiants,

Document 3 :

C’est bien sûr le Donald qui est ridicule à leurs yeux.

10 réflexions sur “FRF, DM et l’euro : c’est le foutoir dixit le Donald !”

  1. Au cas ou ce soit passé innaperçu:
    http://www.huffingtonpost.ca/2017/01/27/ted-malloch-euro-collapse-eu-soviet-union_n_14436992.html

    “The one thing I would do in 2017 is short the euro, I think it is a currency that is not only in demise, but has a real problem and in fact could collapse in the next year [or] year-and-a-half,”

    “I had, in a previous career, a diplomatic post where I helped to bring down the Soviet Union. So maybe there’s another union that needs a little taming,”

    “I personally am not certain that there will be a European Union with which to have such negotiations.”

    1. Je ne vais plus ru le HuffPost mais oui j’ai eu accès a la vidéo que j’ai poste ici même il y a qqs jours…
      C’est enorme.. On dirait que madame Merkel et M. Juncker sont dans la ligne de mire du Donald…

      Donald veut le respect des référendums… ça commence par le vote aujourd’hui au Parlement britannique

      Le plus drôle dans cette affaire serait que Donald libère les peuples européens de la tutelle de Bruxelles..

      Meanwhile un autre Donald (un petit celui-la) s’agite… s’agite… https://gatestone.eu/president-tusk-to-trump/

      DrStef

  2. Je suis en train de lire le livre d’André Bercoff sur Trump, celui qui dès enfant défiait l’autorité.

    Extrait : “Il (le père de Donald) était impitoyable avec ses enfants tout en leur disant : “Soyez des tueurs”. Si Donald devint son fils préféré et bientôt son héritier, c’est que dès l’enfance, il lui tenait tête. Alors que Fred Junior et Robert allaient se cacher, sidérés par les engueulades du père, Donald ne se laissait pas faire et rendait coup pour coup. Cela lui permet d’affirmer dans ses biographies, que son père finissait par lui dire : “Tu es un roi”.
    L’enfant roi sévit à la Kew-Forest School que fréquentent les gosses de riches du Queens. Les témoignages de ses petits camarades en disent long sur la violence rentrée du futur milliardaire. Il met un œil au beurre noir à un prof qui conteste ses connaissances musicales, il défie aussi bien le corps enseignant que ses camarades en testant jusqu’où il peut aller, en essayant toujours, manipulateur et tchatcheur né, de n’en faire qu’à sa tête. Son père furieux des plaintes rapportées par le directeur, lui flanquait des taloches, mais il n’en avait cure. Chaque fois qu’un journaliste l’interroge sur cette période, il affirme qu’il était déjà ce qu’il est aujourd’hui et que dans le fond, il n’a pas changé d’un iota.”

Répondre à Artiste Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *