ING Group 4° trimestre 2012

ING Group fait partie des 28 banques présentant un risque systémique dans le monde (SIFIs, Systemically Important Financial Institutions).

Les dirigeants de cette banque ont bien compris qu’ils devaient d’abord et avant tout diminuer leur multiple d’endettement (mon µ, leverage en anglais), ce qui est réalisé lentement mais sûrement : il est passé de 26,4 fin 2011 à 20,5 à la fin de ce dernier trimestre, ce qui est encore beaucoup trop élevé, mais la tendance est bonne, ce qui correspond à un ratio Tier 1 réel de 4,9 %,

Document 1 :

ING Group2011 Q42012 Q12012 Q22012 Q32012 Q4
1 Assets1 279,191 241,731 237,251 248,101 168,63
2 Equity46,66347,61650,51452,87754,357
3 Preferred st-----
4 Goodwill-----
5 Tangible eq46,66347,61650,51452,87754,357
6 Liabilities1 232,531 194,111 186,731 195,221 114,28
7 Leverage (µ)26,425,123,522,620,5
8 Tier 1 (%)3,844,34,44,9

Sommes en milliards d’euros.

Il faudrait augmenter les capitaux propres de… 52 milliards d’euros pour respecter les règles prudentielles d’endettement bancaire dites de Bâle III, comme le font la plupart des banques helvètes, américaines et asiatiques (de Singapour en particulier) !
Dans ces données, le montant des capitaux propres retenus est celui qui est préconisé par la BRI et par ce bon vieux Greenspan, sans les minoritaires,

Document 2 :

ING Group est ce qu’on appelle en France un bancassureur, c’est-à-dire un groupe qui comprend une partie banque et une partie assurance sous prétexte qu’il s’agit là d’entreprises dont l’activité principale est purement financière.

Il s’agit là d’une très grave erreur car ce sont deux métiers totalement différents qui ne doivent pas être mis dans une même entreprise. Ce type de mélange est d’ailleurs rigoureusement prohibé à juste titre aux Etats-Unis.

En effet, les logiques de gestion sont totalement différentes. En particulier, les règles prudentielles d’endettement bancaires ne s’appliquent pas à une compagnie d’assurance.

Sur la seule activité bancaire, le bilan fait apparaitre une situation moins bonne par rapport au groupe,

Document 3 :

ING Bank2011 Q42012 Q32012 Q4
1 Assets861,165909,134836,068
2 Equity46,66347,61650,514
3 Preferred st---
4 Goodwill---
5 Tangible eq34,36737,60236,669
6 Liabilities826,798871,532799,399
7 Leverage (µ)24,123,221,8
8 Tier 1 (%)4,24,34,6

Il faudrait augmenter les capitaux propres de… 39 milliards d’euros pour respecter les règles prudentielles d’endettement bancaire préconisées par ce bon vieux Greenspan,

Document 4 :

Cliquer ici pour voir le dernier bilan d’ING.

1 réflexion sur “ING Group 4° trimestre 2012”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *