Le bilan de la Fed pour les nuls

En attendant la publication du bilan de la BCE mardi 23 juin dans l’après-midi, il est important d’analyser celui de la Fed pour comprendre le fonctionnement du système bancaire des États-Unis…

Les banques américaines regorgent de liquidités : elles ont déposé au 17 juin plus de 3 000 milliards de dollars de liquidités excédentaires, rubrique Other deposits held by depository institutions, ce qui constitue des moyens de financement particulièrement importants pour la Fed,

Document 1 :

La Fed bénéficie aussi du dépôt de 1 500 milliards du Trésor obtenus grâce aux emprunts lancés sur les marchés et de 1 900 milliards de la mise en circulation de billets qui se trouvent pour plus de la moitié hors des États-Unis dans des mains généralement sales mais finalement utiles…

Les gens de la Fed disposent donc de ressources de l’ordre de 7 000 milliards de dollars !

Qu’en faire ?

Une bonne solution est de consacrer ces ressources à l’acquisition de titres publics (Securities held outright), c’est-à-dire de bons du Trésor et de titres hypothécaires pour plus de 6 000 milliards de dollars, ce qui permet de faire circuler cet argent sans création monétaire,

Document 2 :

Les gens de la Fed peuvent même prêter des centaines de milliards de dollars aux banksters européens, japonais et autres dans le cadre des accords de swaps entre banques centrales (Central bank liquidity swaps).

C’est simple. Tout est simple.

Seuls les pires idiots inutiles continuent à prétendre que la Fed fait marcher la planche à billets comme la BCE qui est obligée en outre de prêter des centaines de milliards d’euros qu’elle n’a pas à ses banksters qui sont au bord de la faillite.

Le tandem du Donald et de Jerome Powell fonctionne à merveille.

***

Je suis le seul, à ma connaissance du moins, à analyser et à publier les données de base du système économique et financier, en l’occurrence ici celui des comptes des banques centrales de façon à en comprendre son fonctionnement au lieu de rabâcher bêtement ce que tous les idiots inutiles répètent à tort.

Les charlatans qui proposent de telles prestations à des prix dérisoires, voire gratuitement racontent n’importe quoi. Ils peuvent être dangereux en cas de fortes turbulences financières.

Rares sont les économistes et analystes financiers fiables qui permettent aux titulaires d’un capital de la sauver et de le valoriser.

Pour rappel, je publie ces analyses et leurs conclusions dans le cadre de mes offres d’abonnement…

La formule de base, Premium, permet d’avoir accès à la plupart de ces articles tels que ceux je publie depuis des années.

L’offre Hebdo permet de lire un article par semaine généralement, et l’offre Basique deux articles par semaine.

L’offre Gold donne la possibilité de communiquer et de fournir dans une certaine mesure des conseils d’investissement pour sauver et valoriser son capital.

L’offre Platinum ouvre la voie à davantage de collaboration et de conseils pour investir à bon escient son capital.

© Chevallier.biz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *