Les Américains et l’€ crise…

La Fed a publié hier soir jeudi 7 juillet les chiffres des agrégats monétaires pour la semaine se terminant au 27 juin…
Les Américains ont augmenté leur épargne de 67 milliards de dollars en une semaine car ils ont eu peur des conséquences de l’€ crise,
Graphique 1 :

C’est la seconde plus forte augmentation de M2-M1 de l’Histoire, après celle de la faillite de la banque des frères Lehman. Le choc a été plus fort qu’après les attentats du 11 septembre 2001 !

A cette époque là, ce bon vieux Greenspan a fait tout ce qu’il pouvait pour tranquilliser les Américains et les inciter à dépenser leurs dollars pour faire repartir la croissance du PIB.

Le bombardier furtif B-2, Ben Bernanke, au contraire, fait tout pour noircir l’horizon et attiser les peurs des Américains de façon à maintenir des taux bas pendant une période prolongée.
Avec B-2, c’est l’âge des turbulences (les variations de M2-M1 sont très fortes depuis qu’il préside la Fed).

Sur les 4 dernières semaines de juin, les Américains ont augmenté leur épargne de 132,7 milliards de dollars,
Graphique 2 :

L’augmentation d’une année sur l’autre de M2-M1 est importante : + 4,4 %
Graphique 3 :

ce qui pourrait entrainer une chute de la croissance du PIB si cette tendance se confirmait,
Graphique 4 :

Heureusement, les fondamentaux américains sont bons, l’argent y est redevenu sain. La croissance devrait continuer aux alentours de son potentiel optimal tant que la crise dans l’euro système ne s’aggravera pas.

Les dirigeants de la zone euro font tout pour qu’il en soit ainsi à court terme, y compris en prenant des mesures contraires à toute logique et aux règles : ainsi par exemple, les dirigeants de la BCE acceptent maintenant les junk bonds en contrepartie des 450 milliards d’euros qu’ils prêtent généreusement aux banques qui ne peuvent plus faire appel aux marchés pour se refinancer.
Les pertes seront enregistrées plus tard, ce qui ne fait peur ni à Jean-Claude Le Tricheur ni à son successeur, le Mariole Draghi.

6 réflexions sur “Les Américains et l’€ crise…”

  1. C’est sûr que le paysan au fond du Minessota met de côté en prévision de la chute de l’euro, c’est sa hantise…
    Mais ne critiquez pas ce pauvre Dragui, qui travaille dans le sens de vos espérances: il faut que l’euro tombe avant le $.

  2. En plus ce genre de mec (paul jorion), très apprécié en France, te met le moral à zéro avec ses airs de chien battus. On dirait presque B2 lorsqu’il fait sa tête d’enterrement !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *