Leverage de banques dans le monde

Petit récapitulatif du multiple d’endettement d’une sélection de banques dans le monde, leverage en anglais, mon µ…

Document 1 :

Cliquer sur le graphique pour l’agrandir.

Document 2 :

 LiabilitiesEquityLeverageTier 1Rank
Société Générale1 135,47322,53550,42,039
Mizuho160 812,0004 329,00037,12,738
Deutsche Bank1 799,64050,05536,02,837
Banque Postale168,2324,78435,22,836
Crédit Agricole SA1 546,71447,10132,83,735
Crédit Suisse945,70731,21630,33,334
ING1 200,44340,28829,83,433
Commerzbank660,76622,91528,83,532
Barclays1 441,35051,57227,93,631
BNP1 857,86368,21627,23,730
UBS1 189,50747,26325,24,029
Mitsubishi UFJ206 227,0008 949,00023,04,328
BPCE1 010,56246,65621,74,627
Lloyds Bk Gr934,04244,90920,84,826
Royal Bk Scot.1 371,22574,74418,35,525
Crédit Mutuel559,02032,28917,35,824
Royal Bk Canada690,35940,21117,25,823
ICBC14 037,657858,39116,46,122
Bk of China10 813,660669,83816,16,221
HSBC2 530,737160,25015,86,320
Santander1 158,37673,53215,86,319
China Construct.11 021,168733,59815,06,718
Rabobank622,44042,51314,66,817
B Sarasin17,0201,22014,07,216
Raiffeisen0,1410,01113,37,515
Unicredit854,04664,72613,27,614
GoldmanSachs867,65469,25612,58,013
JPMorgan2 071,685175,07911,88,512
Swissquote2,2970,21910,59,511
BC Valais9,9560,96410,39,710
Martin-Maurel1,6550,16310,29,99
Citigroup1 780,262176,36410,19,98
Julius Baer43,0784,3949,810,27
Bank of America2 120,605218,5059,710,36
BC Vaud32,9873,4889,510,65
Pouyanne0,1960,0229,111,04
B Rothschild0,0110,0018,212,33
BC Berne22,0062,7128,112,32
M Inch BAMI0,3770,0507,613,21

Les 9 banques françaises sont en rouge, les mécanos de la Générale étant les pires banquiers de cette sélection mondiale avec à l’opposé la Banque Michel Inchauspé BAMI, médaille d’or.

Ce classement n’est pas exhaustif : je reprends les chiffres des 9 banques françaises indépendantes et une sélection d’autres banques étrangères à raison de 10 par zone géographique, pour simplifier.

Les banques helvètes passent au vert : en dehors de Crédit Suisse et d’UBS, elles sont pour la plupart sous la barre critique de 10, c’est-à-dire vertueuses, fiables, susceptibles de passer les fortes turbulences financières à venir.

Il en est de même pour les banques américaines, en bleu clair.

En orange les autres banques européennes et en jaune, évidemment, les banques asiatiques.

Je précise une fois de plus que j’utilise toujours la même méthode de calcul pour déterminer le véritable leverage selon les recommandations de ce bon vieux Greenspan, en prenant bien soin de déterminer les véritables capitaux propres.

Cet instrument d’analyse est le plus fiable que l’on puisse imaginer présentement pour évaluer la fiabilité des banques.

C’est simple, tout est simple…

15 réflexions sur “Leverage de banques dans le monde”

  1. Bonsoir.

    bravo,joli travail de votre part !

    ce qui me saute aux yeux ce sont les montants énormes des banques japonaises par rapport aux autres,de plus leurs ratios ne sont pas terrible.il y a t il là un danger particulier ?

  2. quand je pense au dir fi de la soc-ge qui venait sur bfm -il y a un mois environ- assurer que non, aucune recapitalisation ne devait etre evoquée et que les fonds propres etait des plus solides pour une banque en pleine santé…

    ca fait rever sur le niveau de viabilité de l’info qui nous est servie depuis juillet surtout

  3. Excellent travail, merci de l’avoir rendu public!

    Une piste intérressante pour completer le tableau: quelle tendance d’évolution pour chacune de ces banques?

    Je prefere une banque avec un mu de 20 qui redresse la barre à tte vitesse pour baisser son mu, qu’une banque avec un mu de 15 qui continue de faire n’importe quoi et qui va vite ressembler à la SocGen.

  4. Dimanche 16 octobre 2011 :

    BERLIN (Reuters) – “Les banques doivent être mieux capitalisées pour éviter une escalade de la crise qui serait provoquée par un effondrement du système financier”, a déclaré dimanche le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble sur la chaîne de télévision ZDF, ajoutant que les banques n’ont plus confiance les unes envers les autres.

    “Il faut une meilleure régulation et une meilleure capitalisation des banques”, a-t-il dit.

    “Tout le monde n’aimera pas cela, mais c’est le meilleur moyen qu’il n’y ait pas d’escalade de la crise imputable à un effondrement du système bancaire.”

    “La cause de cette crise, c’est un excès de dette, mais nous devons combattre le danger de la contagion. Il faut simplement reconnaître que les banques n’ont actuellement plus confiance les unes envers les autres, c’est pourquoi le marché bancaire ne fonctionne pas comme il le devrait. Le mieux pour combattre cela c’est une meilleure recapitalisation.”

    http://www.boursorama.com/actualites/l-allemagne-veut-que-les-banques-soient-mieux-capitalise-e469fbf492ed298db012ac1b13162614

  5. Lundi 17 octobre 2011 :

    Grèce : le déficit et la dette 2010 révisés à la hausse.

    “Selon des données provisoires, le déficit public de 2010 est estimé à 24,1 milliards d’euros (10,6 % du Produit intérieur brut)”, annonce l’Office national de la statistique dans un communiqué.

    Le volume de la dette publique 2010 a également été revu en hausse à 144,9 % du PIB, contre 142,8 % du PIB dans la précédente estimation.

    http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL5E7LH15T20111017

    Grèce : taux des obligations à un an : 172,393 %. Record historique battu.

    Grèce : taux des obligations à 2 ans : 74,818 %.

    Grèce : taux des obligations à 5 ans : 29,660 %.

    Grèce : taux des obligations à 10 ans : 23,994 %.

  6. Analyse interessante mais un peu simpliste. La mesure effectuee via le ratio de bale est plus relevante. Votre mesure ne prend en compte que les fonds propres des banques qui seraient a disposition d’un l’eventualite du defaut de l’ensemble de ses creanciers, c’est a dire des clients a qui elle a pretee de l’argent, sans tenir compte des eventuelles garanties qu’elle pourra utiliser avant d’en arriver la…. Pour etre concret, certains francais mettent en garantie leur assurance vie pour l’acquisition d’ un bien locatif, ceci pour eviter les frais notaries lies a la constitution d’une hypotheque. Dans ce cas, le risque que la banque doive recourir a ses fonds propres en cas de defaut du creancier est nul car elle peut d’abord se servir sur l’assurance vie. Donc risque nul. Cela n’est pas pris en compte dans votre ratio.
    Il ne faut pas oublier que le banques ont pour vocation de financer l’economie et donc de faire des prets…. Si elles ne le font pas, apres on a droit au ‘elles ne pretent qu’aux riches’, ce qui pourrait assez bien s’appliquer aux banques Suisse que vous pointez comme les bons eleves.

    Je ne cherche pas la polemique

  7. Une simple question :

    Ce tableau signifie que lorsque le Crédit Agricole perd 1 € d’actif (lors d’un défaut de paiement d’un client), elle perd 35 € de passif à cause de l’effet de levier ?

    Merci de votre réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *