Obaba bis

Mercredi matin, lendemain de la réélection d’Obaba, tous les Européens, et plus particulièrement les Français, sont euphoriques et les cours des actions montent.

Erreur fatale ! Le maintien prévisible du bombardier furtif B-2, Ben Bernanke à la Fed et ses acolytes ailleurs peut signifier le pire pour la vieille Europe.

Effectivement, les bons spéculateurs, ceux qui voient juste et loin, les éléphants, se sont réfugiés préférentiellement une fois de plus sur les bons bons du Trésor helvète et se sont défiés de ceux de ces cochons de pays du Club Med, dont la France : l’écart relatif (en pourcentage) des rendements des mauvais bons à 10 ans du Trésor français par rapport à leurs homologues helvètes a bondi pour flirter avec ses plus hauts,


Que ce soit avec les blancs ou avec les noirs, les Américains sont et seront toujours gagnants.

L’avenir est par définition incertain, mais il est certain qu’il est sombre pour ces cochons de pays du Club Med, dont la France.

Avant un tsunami, tout va toujours très bien, seuls les éléphants se réfugient sur les hauteurs.

14 réflexions sur “Obaba bis”

  1. Héfaillitos, dieu de la hausse des taux

    Merci à nouveau pour les excellent article.

    Une chose que je ne saisis pas.
    Si Miteux Romney était passé, il aurait viré Benny B de la fed pour y mettre un gars qui fait monter les taux d’intérêt comme le fit Paul Volker ?

    J’avais rien lu à ce sujet pour la chair de la fed en cas d’électionde romnay.

    Mais en quoi la hausse des taux aurait été une bonne nouvelle pour les zonards de l’euro_système en faillite ?
    La france étant en gros déficit commercial, elle doit en permanence chercher du dollar.
    Donc si ça coute plus cher, je vois pas qui d’autre que natixis pourrait considérer ça comme une “bonne nouvelle”

  2. Jeudi 8 novembre 2012 :

    La France et la Belgique se sont mis d’accord dans la nuit de mercredi à jeudi pour renflouer une nouvelle fois la banque Dexia, en cours de démantèlement, en injectant 5,5 milliards d’euros, une somme répartie après d’âpres négociations entre les deux pays.

    Dexia avait déjà été frappée de plein fouet par la crise financière en 2008. Pour lui éviter la faillite, la Belgique, la France et le Luxembourg l’avaient renflouée à hauteur de 6,4 milliards d’euros et lui avaient déjà apporté des garanties publiques.

    http://www.boursorama.com/actualites/dexia-accord-entre-paris-et-bruxelles-pour-de-nouveau-renflouer-la-banque-a891d1caddd52ae07869f6c41e43c61c

    5,5 + 6,4 = 11,9.

    Pour le moment, je dis bien : “pour le moment”, les contribuables français et belges ont payé 11,9 milliards d’euros pour renflouer la banque Dexia.

    Quand ça va bien, les banquiers gagnent beaucoup d’argent.

    Mais quand ça va mal, les contribuables paient des milliards d’euros pour sauver les banques, et les banquiers gagnent beaucoup d’argent.

    Privatisation des profits, socialisation des pertes.

  3. Une question hors sujet , mais quand même . Vous opposez ( à juste titre) la qualite de la gestion monétaire des USA à celle de l’Europe .

    Toutefois aujourd’hui la partie se joue et se jouera avec la Chine . Que pouvez vous nous dire de la gestion monétaire des autorités Chinoises .?

    La Chine est un pays dont les données macro économiques sont très différentes de celles des USA ou de l”Europe :

    – croissance de 8%
    – excédent des balances commerciales et paiements
    – une population de plus en plus riche ( classes moyennes) mais qui ne peut pas investir son argent , sauf à créer des sociétés ( sur capacités dans tous les domaines) ou à acheter des appartements ( des millions sont vides )

    On se retrouve certainement avec une masse M1 abondante .

    On imagine que l’argent en Chine est sain ( corrompu mais sain ! )

    Pouvons nous considérer que ces achats d’ appartements ou de capacités de production excessives , sont à l’image de l’action de la FED qui achete oblig et Mbs , une bonne manière de réduire la masse monétaire et d’obtenir une croissance optimale ?

    un focus sur le monde émerging en général et la Chine en particulier intéresserait sûrement vos lecteurs

    Merci

    1. Héfaillitos, dieu grec du compost et de la poubelle jaune

      La banque verte est en cours de bio-dégradation
      ce qui est normal pour une banque de péquenots : c’est plus écolo 🙂

  4. YAPASDESOLUTION…….on n’a jamais vu un financier , un enarque , un fonctionnaire capables de diriger une entreprise et aujourd’hui les pilotes ne sont que des veaux.

  5. Vendredi 9 novembre 2012 :

    Les anciens billets en euros représentaient des monuments qui n’existaient pas dans la réalité.

    Et les nouveaux billets ?

    “Le lancement de la deuxième série de billets en euros sera baptisée « Europe » et sera illustrée avec un visage de femme grecque, celui de la déesse Europe !”

    Encore une fois, les billets en euros représentent une déesse, c’est-à-dire quelque chose qui n’existe pas dans la réalité.

    C’est un rappel de ce qu’est la construction européenne : la construction européenne ne repose sur rien de réel.

    Mais en revanche, la construction européenne repose sur … du vent.

    La construction européenne repose sur des rêves.

    L’Union Européenne est bâtie sur des fantasmes.

    L’Union Européenne est bâtie sur un soi-disant “peuple européen”, qui n’existe pas.

    L’Union Européenne est bâtie sur une soi-disant “solidarité européenne”, qui n’existe pas.

    Il est donc normal que l’Union Européenne soit en train de se désagréger, en ce moment même, sous nos yeux.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/afp-00476511-grece-la-presse-s-inquiete-d-un-retard-de-la-reprise-des-prets-ue-fmi-509254.php

    1. Actuellement, un code permet d’identifier le pays émetteur d’un billet en euro. Est-ce qu’ils vont profiter de ce changement de billets pour éliminer ce code? Ce serait amusant…

      Bon week-end pluvieux à tous.

  6. @BA : La mise en circulation de ces billets est-elle réalisée simultanément à un retrait progressif des billets en circulation ? Ou bien aura-t-on sous les yeux la matérialisation de la bonne vieille planche à billet ? Draghi l’a dit en même temps…. La BCE fera tout ce qui fait pour que nous c(r)oulions.

  7. Bonjour,

    Sur ce changement de billet, je pense qu’une des raisons est la lutte contre la contrefaçon. De très nombreux commerçants n’acceptent plus les billets d’une valeur supérieure ou égale à 100 euros, voire parfois 50 euros. Mais je ne crois pas que ce soit la seule et surtout la principale vu la situation économique de la zone Euro (http://lexpansion.lexpress.fr/economie/a-court-d-argent-la-grece-attend-impatiemment-une-aide-financiere-de-l-europe_359691.html ou http://www.boursier.com/actualites/economie/la-france-n-est-pas-en-recession-assure-le-gouverneur-de-la-banque-de-france-17392.html?sitemap). On peut s’attendre à tout et ce ne sera pas forcément drôle.

    Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *