Pestilentielles : voter avec ses pieds !

Pestilentielles : voter ! Voter ? Voter pour qui ?

Comme je l’ai écrit, une solution est de voter pour le mari de Pénélope pour que le McRon hurleur ne soit pas en deuxième position au premier tour.
C’est la moins pire des solutions car avec le McRon hurleur, c’est encore le maintien de la horde de Jacques Attila, de ses Huns et de ces autres qui font sombrer la France depuis des décennies dans ce socialisme internationaliste qui utilise certains aspects du capitalisme libéral pour s’adapter à l’évolution des techniques et des comportements humains tout en profitant à certains types d’entreprises au détriment d’autres, et surtout d’une grande partie de la population.

Ce n’est pas la meilleure solution car de toute façon, il n’y en a pas : l’avenir ne peut qu’être sombre, d’abord à cause de l’euro, ensuite à cause de l’hypertrophie de la masse monétaire, cf. tout ce que j’en ai écrit précédemment, tout le reste n’est que littérature pour idiots inutiles…

Aucun candidat n’aborde (correctement) ces problèmes… dont ils ne peuvent pas donner de solutions, évidemment !

La meilleure solution est alors de voter avec ses pieds, c’est-à-dire de quitter la France ainsi irrémédiablement condamnée.

Les meilleurs spéculateurs, c’est-à-dire ceux qui voient juste et loin, profitent du Brexit pour s’expatrier au Royaume plus ou moins Uni encore sans exit tax tout en bénéficiant de la dévaluation de la livre.

L’inconvénient de cette solution est qu’elle n’est pas faisable par tout le monde pour différentes raisons.
D’autres destinations sont possibles…

***

Il est quand même étonnant de constater que les problèmes économiques, financiers et monétaires qui étaient bien compris jadis, y compris par les ménagères, ne sont plus ou mal compris maintenant, et ils sont mal transposés dans le domaine politique.

Ainsi par exemple, l’homme politique français le moins à gauche (le moins socialiste), est certainement notre histrion ignare qui défend des positions que le plus à gauche des hommes politiques américains, Bernie Sanders, n’oserait même pas présenter.
Le socialisme larvé qui s’est insinué depuis des décennies en France fausse toute analyse économique élémentaire.

La Marine nationale, socialiste nationaliste, n’a rien de commun avec le Donald qui est un libéral pragmatique très… libéral qui, une fois élu, a cherché d’abord à démanteler l’Obabacare.
Le Donald ne s’est pas trompé en refusant de recevoir la Marine nationale qui a dû se contenter de prendre dans la Trump Tower un café qui, compte tenu du prix du voyage, lui est revenu assez cher !

François Asselineau est lui aussi un socialiste nationaliste qui ne défend la sortie de l’euro (et de l’Union Européenne) que pour s’opposer au libéralisme imposé par ces institutions européennes.
Ceux qui vont voter pour lui (et pour Dupond-Dupont) ne font que renforcer les chances du McRon hurleur, c’est-à-dire qu’ils vont voter contre leur propre camp.

Triste fin des Européens et de la France.
L’avenir est ailleurs.

19 réflexions sur “Pestilentielles : voter avec ses pieds !”

  1. “François Asselineau est lui aussi un socialiste nationaliste qui ne défend la sortie de l’euro (et de l’Union Européenne) que pour s’opposer au libéralisme imposé par ces institutions européennes.”

    Faut quand même pas pousser mémé dans les orties… surtout quand elle est en short !

      1. Cher Monsieur Chevallier,

        Quel que soit son programme, il est intellectuellement malhonnête de votre part d’écrire que Mr. Asselineau ne défend la sortie de l’UE et de l’Euro QUE pour s’opposer au libéralisme imposé par ces institutions.

        C’est précisément ce “ne…que” qui a poussé ma grand-mère dans les orties. Vos opinions personnelles relatives au libéralisme, au socialisme ou à quelque idéologie que ce soit, en ce y compris les bienfaits d’une dictature libérale si chère à votre idole, n’influencent par contre pas le moins du monde l’équilibre de ma grand-mère.

        Bien à vous,
        G&S

  2. Depuis les UK où je réside depuis 10 jours (l’année fiscale commence le 6 avril ici, allez savoir pourquoi ?! ), je partage votre avis sans aucune réserve, y compris sur l’as en lino 😉
    Merci encore une fois de nous faire profiter gracieusement de vos analyses. N’avez vous jamais envisagé de rendre une partie de vos analyses payantes ?

  3. A propos de la soi-disant « Europe sociale » :

    De 1979 à 2014, un résumé ahurissant des promesses de la gauche européiste.

    Cela fait 35 ans qu’ils nous promettent que l’Europe va nous donner le progrès social …

    … et cela fait 35 ans que nous obtenons exactement le contraire !

    La video dure 4 minutes 32 :

    https://www.youtube.com/watch?v=qzV52nNCvB0

    1. “Acheter américain et embaucher américain”… quel visionnaire libéral, ce Trump !

      “Acheter français et embaucher français”… quel social nationaliste, cet Asselineau !

          1. @G&S, ce sont des déclarations nationalistes, neutres pour ce qui relève du libéralisme ou du socialisme.

  4. Bonjour Monsieur Chevalier, je suis d’accord avec vous mes pour moi la seule solution passe par une sortie de l’euro, une fois que la France aurait retrouvé sa monnaie du passé qui serait dévaluer bien sur et remit à jour dans la réalité de l’économie Française, ce qui aurait comment effet la relance des exportations et de sa croissances et dans ses conditions je suis prêt à soutenir un socialiste nationaliste

  5. Bonjour,

    Tirer à boulets rouges sur l’€uro est d’une facilité idéologique fallacieuse, pernicieuse et paresseuse.

    Commencer par mettre à l’index le Bitcoin, ce sera plus constructif.

    E-Gwen.

  6. il serait intéressant d’avoir une guide des pays ou s’en fuire. Si vous l’éditez, je l’achète. Avec ces temps vous allez pouvoir vous faire des jolies revenues.
    cdt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *