Petits Suisses et Club Med

En fin de journée, la situation aura finalement été pire que ce qu’on pouvait observer le matin…

Les rendements des bons bons à 10 ans des petits Suisses ont encore battu leur plus bas record historique aujourd’hui lundi 10 décembre en matinée…

Document 1 :

ainsi que ceux de leur homologue franchouillard, mais moins fortement et ils sont remontés dans l’après-midi,

Document 2 :

L’écart entre ces rendements est monté à un nouveau plus haut record,

Document 3 :

L’écart entre les rendements du Bund, plombés par ces cochons de pays du Club Med et ceux des bons bons helvètes, a encore battu son plus haut record historique,

Document 4 :

Plus tard les €-crises éclateront, plus elles auront des conséquences graves.

Pour l’instant, tout va bien.

18 réflexions sur “Petits Suisses et Club Med”

  1. le probleme c’est que l’écart de taux va atteindre l’infini si les taux suisse descendent à 0% comme ils l’ont fait pour les echéances plus courtes et cela meme si les taux francais descendenaient à 0.01%.
    N’y a t’il pas un biais dans votre méthode de calcul?

      1. inconcevable pas sur si la peur du risque continue à s’accentuer, déjà on m’aurait dit il y a deux ans que les taux iraient à 0.36% je ne l’aurai jamais cru dont encore 0.36% de moins c’est devenu possible.
        on a déja le 2 ans à -0.26% et le 5 ans à -0.01%

  2. Si c’est un bug….. : çà arrive.
    Si nous sommes “espionnés”, puis que Ducon aux Ordres fiche le bordel sur la Ligne !?, c’est pas çà qui nous fera taire !.
    A Ducon, bon entendeur !, nous te saluons !.

  3. A Ducon aux ordres ! : tu peux me ficher !, je n’en ai rien à fiche !. Quand ton employeur ne pourra plus te payer, tu te poseras tes questions dans ton microcosme, avec tes oeillères !!!.

    1. Oula! Jusque là j’aimais bien le ton du blog qui restait factuel avec les diverses analyses de M. Chevallier et les réactions des lecteurs liées au sujet.
      Là, non seulement il n’y a aucun lien avec le sujet mais en plus j’ai l’impression que l’on tombe dans le conspirationnisme…bientôt la fin du monde le 21/12!!! BOF BOF
      Cdt

  4. Il faut être aveugle ou niais pour ne pas comprendre que les “G vains’ se réunissent pour entretenir le Monde Virtuel qu’ils ont créé !.
    La Réalité les rattrape !.
    L’Histoire se répète !!!!!!!!!.

  5. Dans une phase déflation les taux peuvent devenir négatif si je ne m’abuse. LEs banques préférant placer l’argent auprès des banques centrales quite à perdre quelques points plutot que de prêter.
    C’est la pire des situations.
    Toutefois étant donné qu’on vit en parralèle une crise des dettes publiques, ce ne sera pas à la BCE que l’argent sera préférenciellement placée lol.
    Le schéma standard de déflation ne peut pas vraiment être appliqué, sauf si on considère qu’une banque centrale (les suisses?) peut paraitre plus sécuritaire.
    On pourrait également avoir la création d’une bulle sur les capitaux, est ce que ce n’est pas ce qui est en train de se passer avec la montée des indices boursiers contre vents et marée?
    Il parait très dangereux AMHA de rentrer à l’achat maintenant sur les marchés boursiers, compte tenu du dernier mouvement haussier qui ne laisse plus trop de place à une hausse encore prolongée à Très court terme.
    On devrait assister à un repli.
    Ce qui met en évidence une bulle (mais laquelle???) c’est la baisse des taux avec en parralèle la montée des marchés de capitaux. Y a comme un problème. Je vous l’accorde les volumes des marchés sont erratiques (bulle???) qui va décider de faire exploser la bulle? et quand?
    Car faire exploser la bulle des marchés de capitaux entrainera de fait un replacement sur ces marchés là (après explosion) et donc un redémarrage des mouvements de liquidité? (en parallèle les taux remonteront.
    Je vous invite comme je l’avais déjà dit à regarder les CDS 5 ans sur la france… Mr Chevalier vous pourriez utiliser ce comparatif entre OAT et CDS qui reflète la réalité de la situation, des CDS qui montent et des taux qui baissent c’est peut être le retrai de la mer avant le tsunami, doucement mais surement……

    Olivier

  6. Pourquoi les taux d’intérets sont ils si bas en SUISSE ?
    Voilà une bonne question à laquelle il est intéressant de répondre en essayant d’analyser ce qui se passe.
    Les milliers de milliards de Yens, de Dollars et d’Euros qui ont été injectés depuis quelques années par les plans de soutiens ( banques, états) se retrouvent actuellement dans les circuits financiers et ne savent plus où se placer.
    Ils ont d’abord fait monter l’or, puis le pétrole, puis les matières premières agricoles qui ont atteints des plus hauts historiques; maintenant ils cherchent à se préserver en spéculant sur les écarts de changes; les taux très bas sur le Yen et le Franc suisse ( monaies refuge ) en sont le meilleur exemple .
    Concrètement cela signifie que plus on aide la Grèce, plus on fait baisser les taux d’intérêt sur le Franc suisse et monter les prix de l’immobilier à Berlin !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *