PMI manufacturier : l’exception française !

L’indice manufacturier (qui est un indicateur précurseur fiable de l’activité économique) en octobre confirme que la France est le pire des cancres de la zone euro après la Grèce : il baisse finalement à 49,1 % nettement sous la barre critique des 50 % depuis 20 mois !

Document 1 :

C’est là le résultat de la France antilibérale,

Document 2 :

La reprise en Europe est tirée par la locomotive mondiale, celle des Etats-Unis et de l’Allemagne où le PMI manufacturier est à 51,7,

Document 3 :

Heureux, les Français s’obstinent dans l’erreur !

4 réflexions sur “PMI manufacturier : l’exception française !”

  1. Pour relancer l’économie réelle, Mario Draghi pensait avoir une idée géniale : le LTRO. En décembre 2011 et février 2012, la BCE a prêté 1018 milliards d’euros aux banques européennes. Durée : 3 ans. Taux d’intérêt : 1 %.

    Résultat : avec cet argent, les banques européennes ont massivement acheté des obligations d’État. Leurs achats ont augmenté de 26%, soit une augmentation de 550 milliards d’euros.

    Dans le même temps, les banques européennes ont réduit de 9 % leurs prêts aux entreprises privées ! Cela correspond à une baisse de 440 milliards d’euros !

    Depuis deux ans, les banques européennes ont de moins en moins financé l’économie réelle. Ces centaines de milliards d’euros de liquidités n’ont pas servi l’économie réelle. La dette des Etats européens a explosé. La dette des ménages a explosé. Le chômage en Europe a explosé.

    Le LTRO est un échec total.

    Mario Draghi est un neuneu.

    Mardi 5 novembre 2013 :

    Les banques européennes ont réduit de 9% leurs prêts aux entreprises en 2 ans.

    http://www.express.be/business/fr/economy/les-banques-europeennes-ont-reduit-de-9-leurs-prets-aux-entreprises-en-2-ans/198035.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *