Santander 3° trimestre 2014

Santander est la banque qui a la capitalisation boursière la plus importante de la zone euro.

Elle ne respecte pas les règles prudentielles d’endettement car elle a des écarts d’acquisition (goodwill) très importants : 27 milliards d’euros !

Le multiple d’endettement réel, mon µ, leverage en anglais, de 23,7 correspond à un ratio Core Tier 1 réel de 4,2 %,

Document 1 :

Santander2013 Q32013 Q42014 Q12014 Q22014 Q3
1 Assets1 210,201 134,001 168,721 188,041 240,98
2 Equity82,28480,55982,5285,71688,284
3 Minority int.10,4639,97210,14210,53810,697
4 Goodwill24,73224,26326,05626,66327,364
5 Tangible eq47,08946,32446,32248,51550,223
6 Liabilities1 163,111 087,681 122,401 139,531 190,76
7 Leverage (µ)24,723,524,223,523,7
8 Core Tier 1 (%)44,34,14,34,2

Sommes en milliards d’euros.

La situation ne s’améliore pas par rapport aux trimestres précédents et elle reste dangereuse, surtout dans l’environnement économique espagnol avec 6 millions de chômeurs.

Document 2 :

Les banksters de Santander ne publient pas d’informations fiables respectant la directive européenne CRD IV mais ils mentionnent seulement un leverage ratio de 4,5 % qui ne correspond pas à la réalité,

Document 3 :

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 63 milliards d’euros ou diminuer le total des dettes de… 690 milliards pour que cette banque respecte les règles prudentielles édictées par ce bon vieux Greenspan : un leverage inférieur à 10 ou un ratio Core Tier 1 supérieur à 10 % !

Santander fait partie des 30 plus grandes banques mondiales présentant un risque systémique, les G-SIBs (Global Systemically Important Banks) précédemment connues en tant que SIMIs (Systemically Important Financial Institutions) du Basel Committee on Banking Supervision (BCBS).

Cliquer ici pour lire ses derniers résultats.

1 réflexion sur “Santander 3° trimestre 2014”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *