State Street 2012, tangible assets

Comme pour les autres banques américaines, je reprends la présentation des chiffres du bilan pour déterminer les véritables capitaux propres, dits actifs tangibles (tangible assets) qui sont a priori peu différents de ceux qui sont retenus aussi sous la dénomination CoreTier 1.

State Street2011 Q42012 Q12012 Q22012 Q32012 Q4
1 Assets216,827187,956200,777204,522222,582
2 Equity19,39820,15919,89720,74920,869
3 Preferred st0,50,50,50,4880,489
4 Goodwill5,6455,75,6115,655,977
5 Tangible eq13,25313,95913,78614,61114,403
6 Liabilities203,574173,997186,991189,911208,179
7 Leverage (µ)15,412,513,61314,5
8 Tier 1 (%)6,587,47,76,9

La dégradation du leverage est assez importante au 4° trimestre.


Une fois de plus, tout est simple.

2 réflexions sur “State Street 2012, tangible assets”

  1. héfaillitos, dieu grec d'or et d'argent

    La bonne nouvelle du jour :

    http://www.silverdoctors.com/treasury-dept-releases-findings-of-ny-fed-gold-audit-states-gold-more-pure-than-previously-thought/

    donc un magnifique rapport sur la qualité de l’or de la fed révèle plus ou moins involontairement qu’il n’y a que 466 tonnes d’or au lieu des 8133
    Soit une différence de 7667 tonnes, égarées dans la nature.
    Ou alors 7667 tonnes d’or en carton tandis que les vrais sont dans les coffres des gens qui ont eu la bonne idée de le garder eux-mêmes
    un vrai holdup sans violence ni armes

  2. Bah, au moins, ils ne mentent pas sur la valeur inscrite au bilan. 13 milliards de dollars depuis 1973.
    Après… 7667 tonnes d’écart, ça va ça vient. ^_^ (note : humour!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *