Tsunami bancaire en Europe et JPMorgan

Les banques sont obligées de conserver tous les jours des liquidités pour faire face à leurs multiples paiements sans jamais être en défaut.

Ces disponibilités sont des actifs qui représentent environ 15 % de leurs autres actifs d’après les bilans publiés par les quatre big banks américaines.

Or, d’après ses bilans trimestriels publiés, la banque JPMorgan a considérablement augmenté ses disponibilités, le cash en anglais, depuis le début de 2021.,

Document 1 :

Ce cash qui représentait 18 % des autres actifs et il a bondi à 23 % aux deux derniers trimestres !

Pourquoi ?

Jamie Dimon, le grand patron de JPMorgan a déclaré qu’il mettait des liquidités en réserve en prévision d’une augmentation de l’inflation, ce qui est une explication qui est totalement illogique.

Normalement, ces disponibilités ne devraient pas dépasser 14,5 % des autres actifs d’après la moyenne des quatre big banks américaines,

Document 2 :

JPMorgan a donc… 272 milliards de dollars entièrement disponibles en un clic de mulot à tout moment !

Pourquoi ?

Une réponse possible : pour sauver les banques européennes d’un tsunami bancaire létal !

Pour donner un ordre de grandeur du sauvetage des banques européennes : BNP-Paribas a une capitalisation boursière de 60 milliards d’euros, 20 milliards pour Société Générale, etc.

Avec 272 milliards de dollars disponibles, JPMorgan peut sauver de la faillite beaucoup de banques européennes en les recapitalisant sans les racheter entièrement, évidemment.

Document 3 :

Cette solution est d’autant plus plausible que les Etats européens sont surendettés et qu’ils ne peuvent rien faire pour sauver leurs big banks too big to fail.

Evidemment, ce genre de sauvetage ne se fait jamais sans contreparties…

Ce tsunami bancaire pourrait se produire dans un avenir très proche, très, très proche.

Ces grandes turbulences financières pourraient se produire aux alentours du 15 août, date historique et idéale car tout le monde est alors en vacances !

En effet, la courbe de tendance polynomiale d’ordre 6 de l’écart entre les rendements des bons à 10 ans du Trésor des États-Unis et ceux des bons à 2 ans, le spread 10y-2y tombe à… zéro aux alentours du… 15 août !

Document 4 :

Cet indicateur n’est pas une prévision fiable mais possible.

Ce serait très drôle que tout le système bancaire de la zone euro s’écroule lors du weekend du 15 août, juste après le vendredi 13… août !

© Chevallier.biz

2 réflexions sur “Tsunami bancaire en Europe et JPMorgan”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *