USA : dépenses publiques

Les dépenses publiques ont atteint un sommet historique de 37 % du PIB en 2009-2010 mais elles ont diminué à 34 % au 2° trimestre dernier alors que la ligne rouge de 33 % est loin d’être atteinte avec la présence des Démocrates Obabamesques,

Document 1 :

Ronald Reagan a réussi à stopper l’augmentation continue des dépenses publiques depuis la guerre puis… Bill Clinton a réussi à les faire redescendre sous la barre des 30 % (des Démocrates peuvent être performants en faisant le minimum d’interventions publiques).

Ces dépenses publiques ne sont pas celles de l’Etat fédéral mais des autres administrations de rang inférieur,

Document 2 :

Les dépenses militaires d’investissement sont même proches de leur minimum historique (par rapport au PIB)…

Document 3 :

… mais elles peuvent repartir sans provoquer de désastres dans les comptes publics américains.

8 réflexions sur “USA : dépenses publiques”

  1. Ca serait tres intéressant d’avoir un graphe comparatif avec la France, si les données sont disponibles chez nous bien sur… il me semble que les dépenses publiques représentent 56% du PIB en France.

    1. @Yannick : qui cherche trouve. 2012 : 51,6 % pour la France, et en 2013 c’est bien parti pour un chiffre encore pire semblerait-il (le changement, c’est maintenant). Un autre chiffre intéressant, le pourcentage du déficit par rapport au PIB en 2012 : France 4,8 %, USA 6,8 %. Je pense que c’est aussi un chiffre important lorsqu’on souhaite analyser la situation globale sans prendre parti.

      Désormais, pour Mr Chevallier : l’avis du Dr Craig Roberts, qui a été appelé à la rescousse au Trésor par Reagan. Il est un poil moins optimiste que vous (probablement un cas de dépression nerveuse post traumatique suite à un séjour prolongé en Europe) :

      http://kingworldnews.com/kingworldnews/KWN_DailyWeb/Entries/2013/8/30_Former_US_Treasury_Official_-_U.S._To_Experience_Total_Collapse.html

  2. Une fois de plus, quel plaisir de vous lire et de comprendre un peu ce qui se passe, Mr Chevallier.

    A noter toutefois, qu’aux US (comme ailleurs), les chiffres (+ ou – réels) semblent décorélés de la “vraie” vie des gens ordinaires en cela que la classe moyenne bénéficie de moins en moins des “largesses” soit de l’économie, soit de la finance.

    Sur cet aspect, peut-être avez-vous des chiffres et analyses pouvant éclairer (à des fins pédagogiques) ce delta de perception de réalité selon le niveau de classe sociale. … ?

    Etant entendu que l’objectif d’une telle question n’est pas d’aborder des question de sociologie – hors sujet – MAIS de tenter d’anticiper la situation pour demain, car n’est-il pas vrai que les chiffres sont en lévitation surtout du fait de la monétisation ?.. Et que par conséquent, le réveil risque(rait) d’être difficile… ?

    Bien à vous.

Répondre à evening gowns uk Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *