USA : emploi, croissance et prédictions

243 000 emplois ont été créé aux Etats-Unis en janvier

Document 1 :

… ce qui correspond à 1,953 million par an, largement au-dessus de la moyenne sur la longue période : aux alentours de 1,5 million…

Document 2 :

… mais le nombre total d’emplois, 132,409 millions, est encore inférieur au maximum atteint en février 2001 : 132,529 millions,

Document 3 :

Le nombre d’emplois n’est pas un objectif en soi, mais la conséquence de la croissance qui est repartie à un rythme normal comme je l’ai écrit depuis… un certain temps.

Seuls les idiots comme Evariste Lefeuvre de Natixis peuvent dire que « c’est une bonne surprise » !

Je précise une fois de plus que le mot idiot est un adjectif de la langue française qui caractérise une personne dénuée d’intelligence, ce qui est manifestement le cas de la bande d’experts de BPCE qui sont incapables faire des analyses fiables et qui s’expriment tout le temps à tort et à travers.

18 réflexions sur “USA : emploi, croissance et prédictions”

  1. Lundi 6 février 2012 :

    Dette : la Grèce est déjà au-delà des délais.

    Les discussions entre la Grèce et ses créanciers pour éviter au pays le défaut de paiement au pays en mars sont déjà au-delà des délais prévus, a averti lundi un porte-parole de la Commission européenne.

    “La vérité, c’est que nous sommes déjà au-delà des délais”, a déclaré Amadeu Altafaj, porte-parole du commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn, ajoutant que la balle est dans le camp des autorités grecques à ce stade.

    http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Dette_la_Grece_deja_au_dela_des_delais_060220121302.asp

  2. Mr Chevalier,
    quel crédit donner à ces stats si elles sont manipulées comme celà ?

    243.000 emplois créés aux USA claironne BFM. Seul problème, et cela fait maintenant trois ans que cela dure, les emplois A TIERS TEMPS sont comptabilisés en vrais emplois… !!! Et en même temps, ils ont viré les chômeurs longue durée des stats

    ( du blog de Mr Jovanovic )

    Merci

  3. La base des séries statistiques de janvier 2012, par rapport à décembre 2011, a intégré le recensement de 2010, voir les notes importantes sur le LBS ( Bureau of Labor Statistics)..

    http://www.bls.gov/news.release/empsit.nr0.htm

    De la même façon, jusqu’en janvier 2011, la durée maximale de recherche d’emploi pouvant être entrée dans les statistiques était de deux ans, à partir de cette date le maximum a été porté à cinq ans.

    Je vous invite à lire l’article officiel et notamment le tableau C.

    Humour 35 h : il est notable de constater que les durées de travail rémunérées sont inférieures à 35h, entre 32 et 34 selon les trimestres.

    Tout est simple, comme vous aimez à écrire.

    Bonne lecture et bonne écriture.

    Cordialement

  4. Mais ils en ont combien de stratégistes bienheureux à Natixis ?

    Moi qui croyais que le livre “la fabrique du crétin” concernait l’éducation nationale.

    Apparemment, à Natixis aussi ils ont ouvert leur propre école…

  5. Sauvetage de la Grèce : un coût de 400 milliards d’euros pour l’Europe.

    Si l’on totalise les différents plans d’aide et l’effacement de près de la moitié de sa dette, l’Europe a déjà mobilisé près de 400 milliards d’euros pour le sauvetage de la Grèce. Pour des résultats quasi-nuls.

    Le Premier ministre Loukas Papademos tente d’arracher un feu vert à l’ensemble de la classe politique de son pays pour mettre en œuvre les réformes exigées par l’Union européenne et le FMI. C’est la contrepartie pour permettre à la Grèce d’obtenir de nouvelles aides.

    Celles-ci ont déjà coûté très cher à l’Europe depuis deux ans. La facture s’élève à 400 milliards d’euros si l’on totalise les différents plans d’aide et l’effacement de près de la moitié de sa dette.

    Certes, tout l’argent n’a pas encore été dépensé. Mais pour l’instant, les résultats sont quasi nuls, voire totalement contre-productifs puisque la Grèce connait aujourd’hui une récession de 20 % et un taux de chômage de 20 à 25 %. Même après ce dernier round de négociation, censé être l’ultime plan d’aide, sa dette s’élèvera encore à 120 % du PIB.

    Il faut se souvenir qu’il y a deux ans, la Grèce était présentée comme un petit pays dont les difficultés étaient tout à fait gérables. La plupart des dirigeants en sont revenus et estiment qu’elle ressemble davantage à un puits sans fond. Et même ce nouvel accord devrait, au mieux, lui permettre de s’acheter du temps.

    http://www.bfmbusiness.com/toute-linfo-eco/europe-international/sauvetage-de-la-gr%C3%A8ce-un-co%C3%BBt-de-400-milliards-pour-l%E2%80%99europe-12

    1. C’est d’ailleurs intéressant d’avoir les deux points de vue toujours très pertinents de M. Chevallier et M. Berruyer diverger à ce point sur les USA.

      1. Et comment expliquez-vous de votre coté que plus d’un million de personnes ont “disparu” de la population active US en peu de temps ?

  6. Mr Chevallier, comment expliquez vous que la population active US n’aie pas augmenté depuis 2008, alors que la population US totale augmente de presque 3 millions par ans????
    (Labor Force janvier 2008: 154,1millions, Labor Force janvier 2012: 154,4millions, soit seulement 0.3 millions d’accroissement…)

    Facile de faire baisser le chômage en éliminant les gens des stats…

    Je ne conteste justement pas ces chiffres, qui sont sur le site même du BLS, Bureau of Labor Statistics.
    ici, aller à “Databases & Tools” puis “Top Picks” puis “Civilian Labor Force”
    http://data.bls.gov/cgi-bin/surveymost?bls

      1. Vous seriez vous trompé de série pour mieux illustrer votre propos?

        Pourquoi tenir compte seulement de la population active dans le “non agricole”????????
        Et puis même là, c’est pas du tout mieux. Seulement 2 millions d’actifs nonfarm de plus en 2012 qu’en 2002.

        Tous les autres sont allé travailler aux champs?

        Je répète ma question, comment expliquez vous la baisse du nombre d’actifs aux US?

          1. Désolé mais elle n’est pas évidente pour moi.
            Qu’avez vous écrit, et où, à propos de la baisse du nombre d’actifs US?
            Pouvez vous m’indiquer le lien?
            Merci
            Cordialement

      2. les séries qui vous sont pertinentes, et que vous citez, viennent du BLS.

        mais bon, je ne sais pas si vous avez regardé la video dont j’ai posté le lien précédemment [1], mais les chiffres que cite l’économiste Olivier Delamarche, à l’appui de son propos (“les chiffres du chomage US sont une pure escroquerie”) viennent aussi du BLS, comme l’indique Olivier Delamarche dans cette video.

        [1] http://www.dailymotion.com/video/xoer2q_olivier-delamarche-20-de-chomage-aux-usa-bfm-business-07-02-2012_news

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *