Wells Fargo 1° trimestre 2016

Wells Fargo est l’un des meilleurs élèves de la classe des big banks américaines et des banques systémiques mondiales car cette banque respecte presque les exigences des règles prudentielles d’endettement édictées par ce bon vieux Greenspan avec un multiple (mon µ, le leverage en anglais) de 11,63 en cette fin de dernier trimestre, ce qui correspond à un véritable ratio Core Tier 1 de 8,60 %,

Document 1 :

Wells Fargo2015 Q12015 Q22015 Q32015 Q42016 Q1
1 Assets1 737,741 720,621 751,271 787,631 849,18
2 Equity188,796189,558193,051193,132197,496
3 Preferred st21,99821,64922,42422,21424,051
4 Goodwill25,70525,70525,68425,52927,003
5 Tangible eq141,093142,204144,943145,389146,442
6 Liabilities1 596,641 578,411 606,321 642,241 702,74
7 Leverage (µ)11,3211,111,0811,311,63
8 Core Tier 1 (%)8,849,019,028,858,6

Sommes en milliards de dollars.

Les chiffres retenus pour les calculs du leverage sont les actifs tangibles c’est-à-dire les capitaux propres diminués des actions de préférence, du goodwill et des minoritaires selon les règles édictées par ce bon vieux Greenspan, sans pondérer les actifs, comme c’est le cas avec le ratio Tier 1 et comme le préconisent entre autres Axel Weber, la BRI (le fameux Bâle I), la Fed et la Prudential Regulatory Authority du Royaume-Uni.

Le montant des véritables capitaux propres et le total des dettes augmentent régulièrement de trimestre en trimestre, ce qui est parfait.

Document 2 :

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 21,6 milliards de dollars pour respecter les exigences des règles prudentielles d’endettement édictées par ce bon vieux Greenspan avec un multiple (mon µ, le leverage en anglais) de 10.

Cliquer ici pour voir les résultats de Wells Fargo pour ce dernier trimestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *