Yield spread 10y-2y, €-crash : observation, analyse, conclusions… Compléments

Des compléments s’imposent encore après mes derniers articles sur ce Yield spread 10y-2y qui est tombé quasiment à zéro…

Pour rappel, les membres du FOMC, emmenés par la Démocrate Janet Yellen, sont intervenus vigoureusement et avec succès lors de leur réunion du 28 avril 2015 pour sauver le Bund de la débâcle car son rendement était sur le point de passer en territoire négatif,


Des taux négatif, ça n’existe pas, c’est impensable, inconcevable, inimaginable, la preuve !

Ce sauvetage n’a permis qu’à maintenir en survie l’euro-système jusqu’à présent… avant sa chute finale.

Comme je l’ai écrit précédemment, le Yield spread 10y-2y étant maintenant proche de zéro (après avoir cassé la barre symbolique des 20 points de base), la zone euro n’a plus aucune marge de manœuvre.
Le moindre battement d’aile de papillon peut faire chuter les rendements des Notes à 10 ans et le Yield spread 10y-2y
.

Tout peut se produire à tout moment, très vite.
Il n’existe pas d’indicateur permettant d’affiner davantage les prédictions
.

Ce que j’ai appelé la répétition générale, à savoir l’Italexit possible en mai dernier était très instructif, ainsi que ce qui s’est passé en Grèce et à Chypre.

Lorsque la confiance en la monnaie d’un pays disparait, le système bancaire s’écroule et le plus grand désordre ingérable règne alors comme par exemple en ce moment au Venezuela.

Pour l’instant, tout va bien.

29 réflexions sur “Yield spread 10y-2y, €-crash : observation, analyse, conclusions… Compléments”

  1. Bonjour,
    J’ai beau lire l’historique des articles, je ne comprend la raison finale (j’ai compris l’idee De la baisse de la quantité de dollars US bien sur!) pour laquelle il faudrait se réfugier sur l’obligataire 10ans US sachant qu’eux aussi sont criblés de dettes (a +100% du PIB).
    Tout est peut être simple mais pas encore pour moi et je n’en dois pu être le seul ignare.. j’ai en tête que la valeur de l’obligation US semble très relative selon que le profil de dettes publique augmente ou diminue en % du PIB, non?
    Auriez vous l’amabilite de fournir un éclairage sur cette mécanique SVP?

    1. Relisez les articles de J.P. Chevallier depuis 1/2 ans en gros.
      Avis de quelqu’un qui était nul, c’est vous dire.
      Aujourd’hui je le suis beaucoup moins.
      Par contre il faut avoir la patience de le faire, si j’y suis arrivé, vous pouvez certainement y arriver.
      Mais dépêchez vous, l’ l’€ crash ne vous attendra pas.

      1. J’ai déjà lu mais je n’ai pas l’impression que cela réponde à ma question sur l’interet DES obligations US et le lien avec l’enorme Dette US.
        Cordialement

  2. Dans la chute du 30e étage on est peut-être déjà à l’entresol, mais les gens sont heureux, ça flotte dans les airs. Le “pavé n’a aucun état d’âme” !
    Merci encore à J.P. Chevallier pour la lumière faite sur le crash de l’ euro, c’est simple. Reste à savoir quand, c’est comme la future attaque sur Idlib en Syrie, tout peut dégénérer en Syrie et dans le monde à cause de fous furieux qui veulent saboter l’intervention..

  3. “Lorsque la confiance en la monnaie d’un pays disparait, le système bancaire s’écroule et le plus grand désordre ingérable règne alors.”

    Tout à fait d’accord (vécu dans les années 90 en URSS).

    J’ai beau discuter de ces problèmes (les longues soirèes d’été s’y prêtant) avec des personnes, qui vont de patrons de PME à artisans, salariés, employés, fonctionnaires, retraités, etc…Les gens tombent des nues, sont incrédules et disent que ce ne sont que des conneries. Le manque de culture économique est flagrant, ceci à defaut d’être enseigné ?
    Dons pour la majorité (à la soviètique), c’est à dire 95 % tout va bien…

    1. Stenk, je ne cherche plus à convaincre. Je ne parle plus de ces choses là. Avec les gens, je parle d’eux !
      Il n’y a rien de plus intéressant pour eux…qu’eux mêmes. C’est pas économique le problème, c’est un problème de myopie cérébrale. Et c’est valable pour 90% (au minimum) des gens…

    2. Avec les gens, je parle d’eux !
      Il n’y a rien de plus intéressant pour eux…qu’eux mêmes.
      ===> c’est exactement ça 🙂 et ça se voit dans leur regard, la plupart du temps ils ne vous laissent même pas le temps de finir votre phrase qu’ils s’empressent de parler de leurs problèmes. Y’a plus qu’à les laisser parler et faire comme si de rien n’était. Ca me fait penser au film la crise avec vincent lindon, chacun essayant de parler de ses problèmes et n’ayant qu’une vision nombrilistique du monde.

  4. @Stenka07 : d’accord avec vous et même constat qui ne se limite d’ailleurs pas aux quidams dont on peut comprendre qu’ils ne soient pas informés, voire même intoxiqués par les merdias mainstream, mais le plus fou, c’est de voir que des prétendus spécialistes et conseillers ne sont pas meilleurs.

    Ceci étant dit, il suffit de leur demander quelle est leur vision et leur compréhension de la situation pour comprendre qu’ils n’y comprennent strictement RIEN. Tous les conseillers/spécialistes ne sont rien de plus que des perroquets.

    1. Et? …Tout simplement continuer à vivre ! car ce ne sera pas la fin du monde. Espérons que cela soit un électrochoc salutaire pour nos contemporains d’occident un peu (beaucoup?) abrutis par la propagande mondialiste …puis nous avons Monsieur Chevallier…Merci à lui et à son travail 🙂

      1. 1 – regarder le % de gens vivant dans une ville.

        2 – comment vit-on dans une ville.

        3 – comment fonctionne les flux énergétiques

        4 – acquérir une expertise de ce qu’est la thermodynamique est la chose la plus importante qui soit. surtout la 2° loi. si vous comprenez les imbrications de l’entropie sur le monde , vous avez un plan de bataille. si vous ne comprenez pas, vous êtes simplement sur OFF de naissance. réveillez vous. si avec efforts vous ne comprenez pas, vous êtes alors simplement con. ca arrive le monde en est rempli.

        5- est ce que le monde urbain fonctionne en état de rupture de système monétaire ? c’est dégénératif.
        l’humain va maintenir l’effort sans utiliser le fruit de son temps alloué ( argent ) dans un premier temps. et quand le 1° ravitaillement – besoin se fait sentir et que l’option paiement coince, là, c’est l’instant ouille j’ai marché sur un tesson de bouteille.

        si ca dure, personne ne va bosser sachant ne pas être payé, donc si ça dure, tout s’arrête.

        ce crash, selon moi, sera retardé pour encore au moins 15 ans. car un continent qui explose dans sa monnaie, doit avoir une raison. et ce n’est pas le manque d’équilibre sur les balances target 2 qui pose pb puisque l’ue va faire target 3 pour faire plaisir à l’Allemagne avant 2020-2022 max.

        c’est le monde physique et les contraintes que l’espèce humaine effleure progressivement qui va donner un motif légitime à rompre un traité économique pour le bien de la stabilité de son pays sur celui des voisins, et non pas la valeur factice ou le quota de tirage papier de dette imprimée.

        la valeur est intrinsèquement déjà à zéro, ça ne vaut rien d’autre que le degré de confiance qu’on lui concède. ne pas éduquer les gens = maintien d’une valeur théorique. = cirque qui continue.
        numériser la monnaie = plus de support = monde de l’infini.
        le physique lui seul a valeur car échangeable. c’est un tangible. le virtuel ne dure que tant que relié à une prise électrique ou que l’utilisateur est autorisé dans le logiciel.

        la seule façon de gagner au casino de la finance c’est de ne pas jouer. c’est conçu pour enculer les gens. si il n’y avait pas de prédation on aurait jamais privatisé la création monétaire en 73…

        la nature humaine est anthropophagique. ca ne fonctionne que parce que certains se font bouffer par d’autres.
        le fameux 80-20, par exemple, pour les ressources, tel que le pétrole, les minerais…Etc…

        il ne peut y avoir de point d’équilibre. c’est contre la loi de la nature de notre espèce. le conflit intervient pour maintenir le déséquilibre.

        c’est le degré d’entropie sur terre qui conditionnera la continuité ou non de notre espèce. peu de gens le conceptualise, ca nécessite du temps et bcp d’esprit. il faut de l’humilité pour réaliser que la perspective dépasse toute commune mesure avec le monde dans lequel on évolue à l’instant de la prise de mesure.

        il faut du courage pour, accepter l’évidence. il n’y a pas de solution puisque toute personne faisant le cheminement en arrive à la conclusion que faisant partie prenante et intégrante du système, la seule possibilité d’évoluer et de corriger le tir est de s’isoler de toute émulation sociale de tout autre individu.

        c’est impossible, pour la totalité de l’espèce qui éprouve le besoin d’échanger, de comparer, se mesurer, de posséder.

        les mesures d’écart entre 2 valeurs de bons du trésor d’une nation ne rime à rien. l’histoire a montré, schéma à l’appui, qu’ une fois dans le négatif, la récession arrive, puis s’en va, et tout continue, et la seule chose qui continue à croître avec la bêtise humaine c’est l’entropie.

        tout est énergie.

        considérez simplement que pour avoir de l’énergie, il faut, deja, en avoir. on ne créé par d’énergie sans matière. on peut la transformer, mais il faut avoir de la matière. en l’occurrence, nous appelons cela, de la ressource.

        et jusqu’à preuve du contraire, l’espèce humaine en 2018 est incapable de créer de l’énergie sans DÉTRUIRE de la ressource.

        et le recyclage, nécessite, de l’énergie.

        peu importe la méthode, il y a une fatalité, inéluctable à notre condition, qui est uniquement conditionné par le degré d’entropie.

        le reste, c’est de la connerie. de la branlette. on ne partira jamais sur une autre planète par ex.. il n’y a pas de ressources pour énergie pour faire un aller retours pour rapatrier pour import sur terre, l’énergie dépensée au transport dépasse la ressource transportée, donc consommée pendant trajet…

        l’univers et la création peu importe sa représentation que vous vous en faites, a cloué notre espèce sur un rocher, et nous sommes en train de bouffer littéralement l’espace sur lequel nous nous trouvons. ce n’est pas de l’écologie à la con ni du catastrophisme, c’est simplement de la thermodynamique.

        c’est implacable. la plupart des scientifiques ont du mal à cerner l’étendu du champ d’application.

        les économistes orthodoxes rejettent tous totalement la prise en compte de la thermodynamique. un abruti comme atali s’est fait détruire en 1974 par georgescu rogen par exemple.

        le monde, s’est toujours, toujours toujours, déchiré, non pas pour des terres, pas pour des idéologies, mais pour des ressources.

        nous avons eu 75 ans de paix.

        ceux qui pensent que cela va durer le paieront simplement de leur vie le moment venu car la demande sera telle que le prix à payer du rééquilibrage décimera au moins la moitié du globe.

        cela sera lent, insidieux, 1% par ci, 1% par la. taxe, impôt, crise, ratiboise de compte courant, bail- in ou bail out, toute manière c’est la mème chose in finé, que ce soit la banque/état ou le déposant, la banque/état est constitué de déposants donc…

        la matière sera difficile à obtenir, la ressource va se raréfier, le prix va augmenter, les pb économiques vont s’intensifier. le vrai malthusianisme originel et 100% vrai va se voir enfin réalisé, augmentation de population géométrique + nourriture linéaire= appauvrissement = sur population = appauvrissement.
        les boucles de rétro action s’enclenchent et tout empire de plus en plus vite.
        on se rend compte en 2018 qu’un train peut dérailler en gare et bloquer tout pendant 10j car pas d’entretien des structures car coûts limés car modèle économique faisant…. des ponts s’effondrent également. des éoliennes rouillent sans rendement.

        l’espèce humaine découvre progressivement entre 2 programmes télé idolâtrant la violence le meurtre et la psychopathie le concept de surpopulation qui commence à émerger. on voudrait buter les voisins alors qu’on a des gosses…

        pas de repère, pas d’éducation, pas de transmission, des générations en roue libre qui s’éduquent sur du walking dead entre 2 plats surgelés au micro onde et un pack de bières bien fraiches sorties du frigo…

        la distorsion du réel, quotidien, d’un peuple qui s’ennuie de presque 100 ans de paix et fantasme de fin du monde et de zombies alors que leur propre progéniture déambule déjà comme des loques la nuque cassée la tête vers le sol téléphone dans la main à contempler l’écran, seule guide spirituel absolu porteur de vérité, “puisque c’est écrit…”….

        une leçon de vie que j’ai appris il y a très longtemps, consiste à dire qu’il faut se méfier de ce que l’on veut, car l’humain a développé cette capacité à concrétiser ses fantasmes.

        le problème quand plus rien n’a de sens puisque l’unique notion de préservation de l’espèce consiste à légitimer son existentialité en faisant de l’argent c’est qu’on ne génère une richesse effective que par 3 secteurs.

        le 1° est une exploitations des ressources du sol qui se meurent à un rythme non nul,

        le 2° dit de transformation, meurt à la seconde ou il n’est plus alimenté par le 1°, la notion de stock est morte dans les années 80. tout est en flux tendu désormais.

        le 3° est dit de service , c’est dans le meilleur des cas un gain pratique, rare, comme une gardienne d’enfants, dans le pire un greffon de vermine qui capte du capital, de nos jours essentiellement en automatisant numériquement des processus qu’on faisait autrefois à la main mais en prenant bien soins de reposer non pas sur du vide mais sur des physiques tangibles qu’AUTRUI dispose. nounou.com, service de garde d’enfants à domicile, 4 connards derrière un pc qui font un site internet et prennent 50% de commission entre les parents dans le besoins et la nourrisse. les 4 connards touchent un salaire… est-ce utile ? non. une fois que le service est en place, peut on retirer les créateurs et leur rente de commission salariale et ne laisser que le pc sur la ligne internet pour gerer la plateforme ? absoluement.

        une fois que branle_toi_avec_le_nez.fr a été créé, et qu’on a fait le tour….que l’intégralité du monde économique est basé sur du service car l’agriculture c’est moins cher lors qu’importé et qu’on fabrique plus rien tout puisque vient de chine…. on fait quoi…. si quelqu’un n’est pas issu du tertiaire…?

        la robotique va tuer la manutention sous 2030,

        la seule chose qui fonctionne grace à internet, le modèle web actuel c’est qu’on vend du rêve. sortir de la condition humaine merdique le visionneur d’une vidéo pour voir will smith en train de chiller partout sur terre dans un zapping télé qui va reprendre internet… et lui donner envie de voyager, donc faut bosser pour avoir du fric pour aller la ou le black il a été vu à l’écran. la ou ailleurs, peu importe l’endroit, c’est l’émotion du voyage qui est sollicité, pas la destination physique

        un support qui diffuse un autre support. on avait la revue de presse radio/télé de la presse écrite avant… autre temps autre moeurs j’imagine.

        rien, ne changera, tant que la courbe, non pas du spread 2-10 us, mais de la décente du niveau de vie de l’espèce humaine, sera contre balancée et rendue agréable par la technologie qui supplante progressivement le réel.

        vous voulez voir ce que ca donne un humain qui cauchemarde…? retirez lui l’électricité qui lui sert à rêver.

        vous en ferez ce que vous voulez.
        mon verdict est personnellement déjà posé.

        1. @nobody, tu nous as grillé un cable !
          Hypothèse 1, tu es sous l’emprise de la drogue
          Hypothèse 2, tu prends tes rêves pour la réalité.

          Je ne vois pas les choses comme ça. Rien n’est écrit. Même les connards de Davos, les banksters, les socialistes n’arrivent pas à 100% à modifier l’humain comme ils veulent.

          Il y a selon moi, un point de rupture. Juste quand le cerveau primaire sent qu’il faut arreter les conneries pour sa propre survie. Et nous y sommes. Même si le fRançais manque de culture et l’intelligence il comprend que ça ne colle plus. Si même un fRançais est capable de cela, le monde a encore une petite chance…

          Après rien n’empêche de faire au mieux pour sa famille et son avenir. En connaissant les caractéristiques environnantes il est plus simple de se préparer et d’agir comme il faut. Pour cela il faut être sans le présent et la réalité.

  5. Le plus à craindre dans l’euro-crash, ce seront peut-être les conséquences extra-économiques…
    Quand on voit l’ambiance qu’il y a dans ce pays alors que “pour l’instant, tout va bien”, ça promet…

    1. En prévision des troubles, peut être acheter des boîtes de sardines…elles vaudront peut être plus cher que l’or en barre et en plus c’est bon pour la santé

    2. @Pepito, lol. Vous aussi vous trouvez.
      Perso c’est plus l’absence d’intelligence qui me fatigue. La fRance, ce pays profondément stupide !

      1. @ nobody: il est temps pour vous de prendre des vacances au bord de mer et de respirer du bon air
        @milton: merci pour l’invitation à partager nos sardines. Petit désaccord toutefois entre nous. Pour moi, la France n’est pas un pays totalement stupide car lorsque je contemple son histoire, je suis plutôt admiratif de ce qu’il a produit. Un seul exemple parmi tant d’autres: les cathédrales, églises, chapelles, monastères qui sont éparpillés sur tout notre beau territoire. Il est devenu de plus en plus stupide depuis la Révolution de 1789 (lire “La conjuration anti-chrétienne de Mgr Delassus). Aujourd’hui nos élites mondialistes, qui détiennent tous les leviers du pouvoir depuis plusieurs décennies, ont réussi à abrutir les peuples et sont en bonne voie pour faire de nous des esclaves. Leur meilleure arme pour nous abrutir, c’est cette fausse démocratie qui par le jeu des partis politiques, ne fait émerger que les plus mauvais pour nous gouverner. Et dire que plus de 90% des gens pensent que nos politiques oeuvrent pour le Bien Commun….le mythe de la caverne de Platon prend tout son sens aujourd’hui

        1. On est d’accord alors. Je suis protestant de coeur et baptisé chrétien. Je n’aime pas le Vatican et les hiérarchies qui éloignent de Dieu. C’est pas un curé qui me dira si je mérite le paradis ou l’enfer. Et la france est chrétienne de construction.

  6. “Ils raisonnent à l’envers comme les autres idiots qui veulent supprimer les pompiers sous prétexte qu’il y a toujours un feu quand ils sortent de leurs casernes pour l’éteindre !”

    Raisonner à l’envers, c’est croire que l’homme est une créature divine qui est capable de déduire une relation de cause à effet en observant les faits… Or, l’homme imagine les relations de cause à effet, et c’est cela qui crée les faits. L’homme imagine les pompiers en anticipant qu’ils pourront éteindre le feu, puis le met en œuvre. Ce n’est pas en observant des pompiers éteindre un feu qu’il peut l’imaginer. Avant qu’il ne l’imagine, le fait n’existe pas (les pompiers n’éteignent pas les incendies). Il en résulte que vous raisonnez à l’envers. : vous observez les faits et vous en déduisez la relation de cause à effet… Pour raisonner à l’endroit, il faut commencer par donner la cause et ensuite l’appliquer. Or, il me semble (je n’ai pas vos connaissances) que si le 10 ans US est prisé, cela signifie que ceux qui ont de l’argent vendent quelque chose pour acheter du 10 ans US. Que vendent-ils ? C’est cela qui peut poser problèmes aux banques européennes….

  7. @danielle, lisez le livre les “Les cinq stades de l’effondrement” de Dmitry Orlov, tout est dit, mais il est peut-être déjà trop tard.

    1. Le prix c’est pas le problème. C’est plus que la monnaie va être divisée par 1000 ou 10000. Les salaires ne vaudront plus rien. Pas moyen de prendre un crédit non plus. Au début les riches pourront jouer au Monopoly. Mais il serait plus avisé de prendre ses jambes à son cou et de s’installer dans un pays libre et heureux. Après le bonheur est relatif bien entendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *