Ah ! Enfin une bonne nouvelle !

 

Dans ce monde de brutes dans lequel règne en maître la Phynance omniprésente et déshumanisée, enfin une bonne nouvelle : l’accès à mes articles va (enfin !) devenir en (grande) partie… payant !

Une relation directe, humaine, en toute connaissance de cause, faite d’échanges réciproques, pourra s’établir entre mes lecteurs et moi : j’apporte des informations utiles et inversement mes lecteurs m’apporteront leur contribution comme le paysan de Böhm-Bawerk donne ses fromages contre… une certaine somme d’argent apportée par ses clients qui les apprécient.

C’est logique et cohérent.

 

Un de mes fidèles lecteurs en a eu ras le bol de gagner beaucoup d’argent sans rien faire d’autre que de suivre mes conseils alors que je ne gagnais rien à partir de la publication de mes articles, ce qui me demande souvent un grand nombre d’heures de travail !

L’échange était inégal.

Ce lecteur a contribué à me donner une impulsion initiale pour mettre en place un nouveau site plus sophistiqué qui permettra à mes lecteurs de retrouver plus facilement des articles sur les thèmes qui les intéressent, la formule du blog n’étant pas pratique pour retrouver les informations nécessaires qui ont déjà été traitées auparavant dans d’autres articles.

 

Je me présente en tant que business économiste monétariste, c’est-à-dire en tant qu’économiste qui analyse rationnellement les concepts économiques, financiers, monétaires, et plus précisément et spécifiquement monétaristes à partir de données fiables et non pas à partir d’élucubrations dénuées de tout fondement…

 

Ainsi par exemple, toutes les banques ne sont pas dirigées par des banksters.

Certaines sont fiables, d’autres ne le sont pas.

Il est indispensable de faire le tri à partir de données certaines en décryptant correctement les informations publiées, puis de les passer dans une grille d’analyse basée sur des concepts pertinents, et d’en tirer les bonnes conclusions.

Les banques font circuler l’argent.

La monnaie et ces problèmes monétaristes sont à la base de toute l’activité économique et ils conditionnent la Richesse des nations et de leurs habitants.

A ma connaissance, je suis le seul à aborder et à publier des articles fiables sur ces sujets dans le cadre de théories bien établies qui ont fait leurs preuves.

L’argent sain est le premier pilier des Reaganomics, dixit Arthur, Laffer.

 

Mon site s’adresse tout particulièrement aux investisseurs avisés et d’une façon générale à toute personne désirant comprendre ce qui se passe réellement dans notre monde dans lequel circulent beaucoup d’informations qui sont souvent manipulées et erronées (ce que comprennent maintenant de plus en plus de gens).

Mon site nécessite l’assimilation de concepts économiques, financiers et monétaristes de base qui sont simples à comprendre… à condition d’y prêter une certaine attention et une certaine réflexion.

C’est la raison pour laquelle il s’inscrit nécessairement dans une certaine durée en ne proposant des abonnements que sur une durée d’une année.

 

Pour rappel, mon site n’est pas un site de trading à très court terme pour les petits malins tout contents de gagner de l’argent à partir de sites et d’établissements financiers qui ne sont pas fiables à terme.

Ce n’est pas non plus un défouloir colportant à tort et à travers des idées primaires antilibérales et anti-américaines fort répandues (surtout en France) qui ont beaucoup de succès, ce qui conduit à beaucoup d’échecs.

 

Une fois encore, le capitalisme libéral est le meilleur moyen d’assurer la Richesse des nations et c’est aux Etats-Unis qu’il fonctionne le mieux.

C’est là un exemple à suivre, ce que font intelligemment les Chinois.

 

Les innombrables idiots inutiles voire nuisibles ne comprennent pas  les causes des problèmes économiques au sens large qui se posent car ils n’ont aucune culture monétariste, ce qui alimente la spéculation gagnante.

Mon site permet d’en profiter en donnant les bonnes explications.

***

 

L’informaticien qui a développé mon nouveau site m’a battu au sprint final : je prévoyais de mettre en ligne ce document mais je n’ai pas eu le temps de le faire avant l’interruption de service.

Pour l’instant, le module des paiements n’est pas encore opérationnel et les différentes rubriques et sous-rubriques ne sont pas encore chargées, ce qui viendra en son temps…

32 réflexions sur “Ah ! Enfin une bonne nouvelle !”

  1. Déjà encore une fois félicitation pour la nouvelle monture.

    Que des personnes gagnent de l’argent grâce à vous et que ça vous impulse l’idée légitime de donner du contenu payant, c’est tout à fait compréhensible.
    Personnellement, je ne vous suis pas dans l’idée de gagner de l’argent, mais dans l’idée de m’enrichir de connaissance et de concept.
    Contribuer symboliquement pour récompenser votre travail et le temps que vous investissez à partager votre connaissance, oui pourquoi pas, avec plaisir même, mais j’espère que mon profil sera en phase avec ce que vous réclamerai et je trouverai dommage d’être exclu au prétexte d’être juste curieux et sans ambition de richesse monétaire.

    Dans tous les cas, vous prenez une direction encore une fois tout à fait légitime.

    1. Je consulte le site de Jean-Pierre Chevallier pour voir si son analyse très technique correspond à mon ressenti. Moi non plus, je ne suis pas intéressé à faire de l’argent qui pour ceux qui pratiquent ceci comme une finalité ce n’est rien d’autre que d’essayer de s’approprier l’énergie d’un autre être vivant. Or la nature donne gratuitement et sans compter, elle est au service du tout. Bientôt Jean-Pierre Chevallier comprendra comme moi que ce système est foutu car il fonctionne hors de la réalité cosmique et des lois naturelles. De Facto les banques et les gouvernements sont forclos (voir les textes UCC OPPT) vous pouvez donc continuer à faire semblant si vous le souhaitez…. je vous aime tous.

  2. Une bonne nouvelle uniquement pour vous.
    Il me semble bon et louable que des experts en tout genre fassent profiter du grand public de leurs connaissances quand ceux-ci pense que cela est profitable à tous. J’imagine que vous gagnez bien votre vie par ailleurs quoi qu’il en soit, avec tout l’expertise économiste et financière dont vous bénéficiez déjà.

    # “Une relation directe, humaine, en toute connaissance de cause, faite d’échanges réciproques, pourra s’établir entre mes lecteurs et moi : j’apporte des informations utiles et inversement mes lecteurs m’apporteront leur contribution” : justement vos lecteurs vous lisent et vous le rendent par de nombreux commentaires, des informations que vous n’aviez pas toujours, des critiques qui vous permettez de progresser aussi dans votre activité de bloggeur, ou de vous remettre en question.
    L’argent n’est pas toujours nécessaire pour valoriser certains échanges. Et l’amour dans tout ça !!??

    # “L’échange était inégal.” Soit, j’invite tous les futurs abonnés à stopper tout commentaire. Leur contribution devrait vous suffire.

    Au revoir M. Chevallier, merci pour ce que vous avez fait jusque-là.

  3. La nouvelle version du site est magnifique mais mais ma culture monétariste est assez faible.
    Vous pourriez peut-etre réserver une section gratuite avec du contenu plus basique pour ceux qui souhaitent progresser un peu avant d’accéder au contenu plus poussé?

  4. “l’accès à mes articles va (enfin !) devenir en (grande) partie… payant !”

    Quoi, quoi, quoi, le gouvernement a oublié de vous donner votre prime Gilets Jaunes ! Quel ingratitude pour tous vos services rendus, la BdF a même investi 80 mions dans un Rembrandt pour diversifier ses € pertes !

    https://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKCN1NZ2F9-OFRTP

    Je reste cependant dubitatif sur ces démarches “abonnements” qui n’ont jamais été concluantes sur le moyen-long terme pour nombres de raisons liées aux flux interactifs, multi-médiatisés, sponsorisés et cloudifiés par les GAFAM et autres Chinois dans la recherche d’une IA supérieure aux rendements quantiques extra-temporels en Dollar US, ce qui complique les petits arrangements avec le fisc et les déconvenues avec les diplomates américains, sans oublier les hackers Russes qui ne sont jamais très loin pour pirater votre carte bancaire qu’elle soit ou non approvisionnée.

    Bonne collecte, merci et bravo pour votre approche pédagogique redoutable.

  5. Bonjour,

    je ne suis pas surpris qu’un site devienne/soit payant. Il coûte techniquement déjà, indépendamment de sa matière. Et tout le monde n’a pas les moyens/n’accepte pas d’avoir les moyens d’être mécène. Après, selon l’audience, ce coût peut être partagé si chacun a conscience qu’il n’y a pas d’avenir de développement avec un comportement du passager clandestin. Ce qui me surprend c’est l’argumentaire.

    Est-ce qu’une reformulation de cette façon sera ajustée à l’histoire décryptée ?
    “Quelqu’un gagnait beaucoup d’argent avec mes informations et il a fini par avoir honte de ne rien me rendre, de ne pas partager, à hauteur de ses gains. Donc, il m’a dit que je me faisais exploiter et m’a poussé à rendre mon site payant., ce qui est, il faut l’avouer, plutôt gratifiant (on s’intéresse à moi et on me dit que moi et mes écrits ont de la valeur). [Constat parfaitement justifié au demeurant, vous et vos écrits sont très intéressants même]. Peut-être ce fidèle lecteur avait-il envie de créer une relation très très privilégiée pour être encore plus aux premières loges pour améliorer encore son pilotage ?
    Bon voilà, quelqu’un d’autre me dit que préférant me pousser à rendre mon site payant, plutôt qu’à me verser une commission que nous aurions pu négocier, ce fidèle lecteur, qui avait senti ma “fatigue” à la lecture de mes commentaires rappelant mon originalité (petite pointe de jalousie et dépit de manque de reconnaissance, là où d’autres contrariants, mais pas monétaristes d’excellence, valorisaient eux leur travail plus léger que le mien), ce fidèle lecteur, doué pour les investissements financiers et donc avec un instinct particulier, a alors, saisi l’opportunité de sécuriser sa source d’informations la plus fiable, de mutualiser le coût des informations et de privatiser les gains qu’il en retire.
    Ce quelqu’un d’autre complète en disant : Chapeau l’artiste !! Le tout sous couvert de “tout travail mérite salaire” ou “there is no free lunch”, pour varier les plaisirs ;-)” ; oui c’est vrai c’est assez fort, mais bon c’est une étape agréable et appréciable.”

    Moi, je venais pour être moins bête et plus informé, mais pas un centime à placer où que ce soit actuellement. Je vais donc suivre les développements ; step by step.
    Merci beaucoup pour votre travail très considérable de toute façon. Je ne sais plus si je vous l’avais déjà écrit.

  6. Zut, apparemment mon message n’est pas passé ? J’espère qu’il est juste en attente de validation, j’avais mis du temps à l’écrire 🙂 !
    Cordialement

  7. Ce sera sans moi. Je consulte votre site et plein d’autres, tous gratuits. vous dites que vous êtes le seul et l’unique, je ne suis pas d’accord. Peut-être que c’est vrai que vous présentez les choses de manière différente que d’autres mais au final pour dire la même chose. Pourquoi je payerais pour savoir ce que je sais déjà sur l’euro et les banques ?
    très déçu

      1. par exemple
        http://www.yardeni.com
        http://www.zerohedge.com
        Charles Gave (institut des libertés) aussi sur qui vous tapez régulièrement comme si dénigrer les autres vous grandirait et je trouve ça dommage alors qu’il est pertinent et mesuré et surtout il met en pratique ce qu’il dit et il a géré et gère des milliards.
        Il propose une chronique hebdo (gratuite) très intéressante et qui a de la profondeur.
        Contrepoints.org
        Voila mon avis mais vous êtes bien sur libre de faire ce que vous voulez et je trouve ça très bien comme ça. J’aime bien lire vos artciles mais je ne vais pas payer pour ça.

  8. J’ai donné tellement d’argent pour m’abonner à des lettres soit disant confidentielles en suivant leurs conseils d’investissements qui fait perdre une partie des mon capital, de mes économies que je suis prêt à payer cette fois pour des conseils avisés et pertinents. cela sera toujours moins cher que les conseils des autres guignols.
    Très bonne initiative Monsieur Chevallier

  9. Si c’est pi chère, ji m’abone.
    Signé: Mousgafa.

    Dans tous les cas, tous mes remerciements pour ces heures de lecture stimulante et gratuite que vous nous avez offert pendant toutes ces années.

  10. Vous avez été un grand repère jusqu’à ce jour …. merci…
    Vous avez parfaitement raison de faire valoir vos connaissances, tout travail mérite salaire,
    mais la situation économique et financière actuelle ne nous permettra plus beaucoup d’ avantages si nous ne n’avons pas aujourd’hui compris et assimilé vos articles déjà si bien exprimés.
    Personnellement, je vous remercie pour vos explications très avisés et pertinentes .

  11. Tout travail mérite salaire, et c’est là qu’on verra s’il y a un vrai marché pour votre travail.
    Je vous souhaite de réussir, je suis même sûr que vous n’avez pas pris cette décision à la légère, donc ca devrait marcher!
    Fingers crossed

    1. Perso, dans le monde des zombies européens, je doute de l’existence d’un tel marché ! Mais qui ne tente rien n’a rien ! Espérons donc que je me trompe !

  12. Si vous souhaitez monetiser votre travail,peut etre qu’une version “premium” plus oriente placement et un version “grand public” donc une segmentation de votre lectorat/ecrits/quantite et qualite de travail peut etre egalement une piste.
    Une tentative de rapprochement vers des partis politiques en recherche de candidat et ou de competences en vue des legislatives europeennes ou des prochaines elections pourrait etre egalement une autre piste.Quoique le fait de ne pas etre une femme et d’etre competent et contrarian peuvent etre un handicap…
    Quand on voit les bras casses qui sont elus,y a de la place pour de la competence quoique comme dit plus haut etre competent ne semble pas etre le critere primordial de selection pour une place sur une liste electorale…

  13. Hé bien, vous n’aviez pas pris positions sur les obligs US sur vos conseils ? Même pas une option sur le spread de taux ?
    Comme on dit les conseilleur ne sont pas les payeurs ^^
    Dommage que votre site passe payant, (même pas via la pub plutot ?). J’imagine que les anciennes publications ne seront plus accessible non plus.
    Merci pour votre partage intéressant, je vous souhaite réussite à votre projet

  14. Oui, on peut le comprendre au vue de votre travail qui est considérable et qui doit vous occupez quasiment à plein temps, mais affirmer avec un ton péremptoire que :
    “Une fois encore, le capitalisme libéral est le meilleur moyen d’assurer la Richesse des nations et c’est aux Etats-Unis qu’il fonctionne le mieux.
    C’est là un exemple à suivre, ce que font intelligemment les Chinois.”
    C’est formuler sans preuve un dogme qui rappelle ceux de certaines chapelles ou églises qui ont du plombs dans l’aile. Bref, cela fait désordre au milieu d’un travail au demeurant remarquable et à ma connaissance unique sur internet.
    De Nikaïa, ou vous avez été professeur, l’Aigle n’est il pas rouge ?

  15. Bonjour,
    Si vous avez un informaticien sous la main, dites lui de s’assurer d’un accès sécurisé à votre site via certificat SSL valide non auto signé… Pour le reste avec un site WordPress on peut tout faire facilement.
    Mais j’aurais trouvé un thème DIVI bien agréable car celui ci est un peu terme graphiquement 🙂
    En tous les cas je vous lis depuis des années et je ne vais pas arrêter.
    Bon courage pour la suite.

  16. “Charles Gave (institut des libertés) aussi sur qui vous tapez régulièrement” ? Je n’ai vu qu’une fois ce nom désigné dans un post de JPC.
    Charles Gave est à classer dans la catégorie d’analyse des “aliénants”…

    Par exemple, tantôt il met en avant René Girard, lequel dénonce le fait de désigner un bouc émissaire, tantôt il désigne un bouc émissaire, la gente des énarques “sortis dans la botte” et faisant dans l’inspection financière.

    Charles Gave aime avant tout se distinguer, se mettre là où on l’attend le moins pour nous surprendre et nous gardez sous sa botte, plein d’admiration… Il me fait penser à un enfant qui a manqué de reconnaissance durant son enfance, cherchant donc à se démarquer pour tenter d’avoir enfin cette reconnaissance.

    Il dit que l’avenir est inconnaissable et sur son site l’on pouvait voir le prophétique : les temps sont arrivés ou quelque chose dans le genre. Encore de l’aliénation !

    Dans son dernier post (je me suis arrêté à ce niveau dans la lecture) il utilise l’expression “en m’en sortant par une pirouette”. Il me semble que cette expression le qualifie complètement…

    J’ai par ailleurs dans ma poche la définition d’un escroc : “personne qui même prise la main dans le sac -à la différence d’un simple voleur- ne reconnaîtra JAMAIS ses torts, aura toujours une bonne excuse pour justifier ses actes…”

    Par ailleurs, il se présente comme un logicien hors pair. Je suis désolé, sa logique relative à Dieu (“Dieu ne sait compter que jusqu’à 1”) est bâtarde et est même la cause de tous nos maux si l’on accepte ma définition, laquelle a été ici mise en avant : https://www.dreuz.info/2018/12/17/la-maladie-qui-ronge-la-france-elements-de-diagnostic/#comment-669840

  17. Je suis assez convaincu par vos récentes analyses. Mais ce que j’aime bien faire, ça me permet de relativiser mon idiotie (je ne comprends pas tout ce que vous écrivez), c’est de relire ce que disaient de nombreux “sachants” entre 2006 et 2008. Prenons justement Art Laffer on peut dire aujourd’hui qu’il était complètement à côté de la plaque à l’époque, ce qu’il a admis, sans toutefois régler son pari d’un penny à Schiff qui lui était prêt à enprendre un bien plus gros. ça me rappelle une phrase d’Eisman, constatant à partir de 2009 le nombre de “sachants” monétaristes ou non affirmer qu’ils avaient tout vu venir: “pourtant à l’époque je n’ai pas eu l’impression qu’il y avait autant de personnes d’accord avec moi”. Il a même eu l’impression du contraire…probablement son syndrome Asperger.
    Autre chose que je n’ai pas comprise en vous relisant. Pendant des mois vous avez agoni ce pauvre B. Bernanke jusqu’à dire début 2008 : “Ses erreurs sont tellement énormes que Jean-Claude Trichet donne l’impression d’être compétent !” ce qui est pas flatteur. Quelques jours plus tard le plus nul président de l’histoire de la FED devenait le génial bombardier furtif. Pas bien compris. Courant Mars 2008 pas une seule analyse sur la disparition de Bear Stearns…Guère plus en septembre suite à Lehman…l’argent est sain tout va bien RAS. Là j’avoue que je ne suis pas convaincu par vos analyses de l’époque. Je le suis beaucoup plus par celles que vous produisez aujourd’hui.
    Aussi à défaut d’être un expert, j’ai choisi d’être méfiant, très méfiant, ce qui m’a permis en juin 2007 de faire les meilleurs choix.

  18. Bonjour,
    Je ne pense pas que Jean Pierre fera payer quoique ce soit, le partage et une valeur qu’il a intégré depuis longtemps…
    Quoi qu’il en soit vous pourriez faire comme TVL un accès pour ceux qui souhaite vous faire un don, par Paypal…
    Avis a bon entendeur…

  19. Cher JP Chevallier,
    . je suis lecteur de vos travaux depuis 10 ans,
    . ok pour payer, car étant d’abord passé par des études de lettres classiques, puis modernes, puis ayant été entrepreneur dans le numérique en France, aux US et en Irlande, je NE m’intéresse à l’économie, au monétarisme et à la bourse QUE pour m’enrichir ! (ce qui n’interdit pas l’intérêt intellectuel, bien-sûr, et le plaisir de vous lire car votre style est clair, technique, direct, imagé, efficace, très agréable)
    . question candide : ne faut-il pas être adoubé par l’AMF pour effectuer des “recommandations” ? J’imagine que vous vous cantonnerez à des analyses sans recommandation de produits ou véhicules financiers (?) ; de mon point de vue, c’est dommage
    . question subsidiaire : je lis les feuilles de Pierre Leconte ; votre offre dans sa nature, son style, son concept et sa tarification est-elle comparable ?
    Bien à vous

  20. Rentrer plus profondément dans un monde d’échange, challenge intéressant.
    Seul dans une famille aux Philippines, je l’ai tenté, me mettant à produire des tomates vue que personne n’était intéressé par mes connaissances en informatique… Résultat des courses, de retour en France ma compagne travaille depuis trois ans dans les tomates… Cette tentative ne m’a pas à moi donné d’indépendance, seulement une expérience.
    Donc, commencer par considérer que l’on a une approche unique, sentir le frémissement du milieu qui parle monnaie (ce lecteur, aaarkh !, qui parle de monétiser…) et trouver des gens ayant le discernement, personne en mesure de reconnaître que l’approche est unique et qu’elle vaut investissement.

    Personne ayant le discernement ? Personne qui rentre donc également dans le cadre d’un échange et non pas personne parasite de point de vue, s’abreuvant ici et là, gratos… Soit d’un côté des “tout pour ma gueule” et de l’autre des personnes considérant que l’autre est susceptible d’apport de valeur, apport pouvant donc être monétarisé.

  21. Sera-t-il possible d’accéder à l’ensemble du contenu avec par exemple 1 an de retard svp ?
    Je fais parti des curieux qui n’ont ni le moindre centime à placer ni les moyens de payer 5€ par mois un abonnement.
    Beaucoup de youtubeurs utilisent Patreon pour monétiser leur travail, une piste à creuser peut être si vous ne connaissez pas encore.

  22. L’activité des commentaires étant quasi au point mort sur ce post, je me permet d’y inscrire ma réflexion, celle-ci s’enracinant dans mon expérience (JPC n’est pas forcé de la publier). La voilà :

    Mettre en place un processus d’échange monétarisé, cela au sein d’un monde tel la France, monde ou prime le “tout pour ma gueule”, challenge insensé ?

    Le “tout pour ma gueule” est le propre pour moi d’un système de nature communiste, lequel se partitionne entre ego d’en haut (la nomenklatura) et ego d’en bas (peut-être actuellement incarné en France par le mouvement des gilets jaunes), couple propice au sempiternel jeu de bascule de la lutte dite “des classes”.

    J’ai autrefois tenu un blog, signant Josick d’esprit agricole, mon thème fondamental étant : “comment au sein d’un monde pastoral le tout premier agriculteur pouvait émerger ?”
    Ce blog m’a valu d’être convoqué plusieurs fois en gendarmerie et m’a permis de m’échapper aux Philippines, le fermant pour éviter des ennuies à mes parents, les gendarmes leur téléphonant.

    Philippines, travaux pratiques : tentative de mises en place d’un modèle d’échange…
    Finalement, après deux ans et demi, restant coincé 15 jours à la frontière à Manille, devant racheter un second jeu de billet d’avion, je suis rentré dans le râtelier là où j’avais été vêlé, faisant vacher dans la salle de traite construite par mes parents il y avait juste 50 ans, cela jusqu’à ce que je ne puisse plus du tout marcher. Licencié sur la demande de la MSA, je me tourne vers la MDPH qui me reconnait handicapé et m’octroie une allocation adulte handicapé, bouffée d’oxygène alors que j’étais financièrement et physiquement véritablement à zéro, même en situation de stress-post-traumatique selon un questionnaire que j’avais fait sur le web.

    Là, la MSA viens de remettre le couvercle pour me paupériser, m’indiquant qu’elle allait mettre fin à mon allocation adulte handicapé (prévue jusqu’en 2020) lorsque je vais avoir 62 ans, m’informant que ma retraite pleine allait être de 152 euros brut (je n’ai que 91 trimestres, il en faut 155), le conseiller MSA me disant que je ne pouvais avoir le beurre et l’argent du beurre. Quelle délicatesse pour moi qui a été accidenté à vie dès le service militaire et grillé socialement par l’INRA, mon tout chaud diplôme d’ingénieur en agriculture en poche (voir https://cultiver-mindanao.blogspot.com/ ).

    Je peux considérer que j’ai réussi à échouer ma vie active, espérant qu’un autre statut soit moins morbide pour moi. C’est pour moi un échec satisfaisant, preuve que j’ai très peu encouragé le système taxateur français des “tout pour ma gueule”, mentalité pastorale, France exclusivement des pâturages, France ayant exclue le labour, (se souvenir du “Labour et pâturage sont les deux mamelles de la France”) la recherche en profondeur, recherche qui retourne la sacro-sainte prairie pastorale du système taxateur français.

    Comment donc favoriser la mise en place un processus d’échange monétarisé, cela au sein d’un monde hostile au monétaire ?

    Pour l’instant, depuis le premier tour de l’élection présidentielle, je suis dans un système de troc : j’échange des possibilités (de logement que je tiens de mes parents et autres) contre d’autres possibilités, celle notamment qui me permet d’accéder à des travaux que je considère uniques.
    J’acquiers donc de l’information, information qui à mon avis, pour l’instant, n’intéresse absolument personne. Ce que je discerne comme étant essentiel n’est absolument pas perçu tel par les autres. D’ailleurs, toute ma vie, je n’ai fait que m’intéresser à des travaux particuliers, travaux d’individus solitaires, travaux non reconnus par le système actuel. Pour moi, ils ont de la valeur, pour le système ils en n’ont pas ! C’est comme l’approche du tout premier agriculteur, laquelle ne pouvait avoir de valeur aux yeux du monde pastoral !

    Pour Roland Pigeon auteur d’une loi sur l’équilibre minéral et microbiologique du sol, en biologie, le transfert d’énergie ne peut se faire qu’entre deux corps de même nature.
    Si l’on traduit cela sociologiquement, cela voudrais dire que le transfert financier ne peut se faire qu’entre producteurs, qu’entre personne d’esprit agricole. Tout autre transfert (ainsi les aides sociales) n’est que transfert à perte sèche, transfert acceptable tant qu’il est supportable, tant qu’il ne contribue pas à couler le système de production.
    Roland Pigeon considère qu’il y a deux systèmes de vie, unicellulaires et pluricellulaire, systèmes en lutte à finir… D’un côté ce qui produit une entité de plus en plus complexe faite d’échange, de l’autre, ce qui le parasite, fait résistance, le force à être plus fort pour ne pas succomber à la mort…

    Ces deux systèmes de vie impliquent deux conceptions du monde, l’un monde d’ego (pseudo unité se prenant pour des unités), l’autre divin monde articulé autour du fait que l’on considère l’existence d’une unité primordiale (alors nommée Dieu-Zeus-Jupiter) laquelle a acceptée de se diviser, production d’unique portion dans le monde de la manifestation, portion amenée à collaborer entre elles (nécessité d’échange équilibrée) pour approcher de l’unité laquelle n’est pas de ce monde, ne sera jamais de ce monde de la manifestation. Cette conception fonde l’échange, échange que l’on va parasiter le moins possible, ce qui n’est pas du tout le cas dans un système d’ego (système adéïste qui peut quand même survivre en étant fondé sur la prédation des idées, ainsi la Chine, et en appliquant quand même les concepts monétaristes libéraux, la véritable liberté de l’individu -source véritable de la création- étant exclue), la taxation battant son plein.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *