Balance des paiements (mai) : crise et déficits, suite…

La Banque de France vient de publier les chiffres de la balance des paiements du mois de mai 2013. Tout le monde devrait en parler car c’est très important …

La balance des transactions courantes qui synthétise le résultat de l’ensemble des activités courantes d’une nation vis-à-vis du reste du monde montre une dégradation étonnamment régulière depuis que la Banque de France publie ces chiffres, c’est-à-dire depuis le début de l’euro-système, quelle que soit la couleur du gouvernement avec un déficit de 4,1 milliards d’euros pour ce dernier mois…

Document 1 :

Ces déficits sont causés essentiellement par ceux de la balance commerciale : 5,9 milliards d’euros pour ce dernier mois contre des excédents de 13,1 milliards pour l’Allemagne !

Document 2 :

Aucun espoir de redressement contrairement à ce que l’on aurait pu rêver.

Depuis juin 2004, le cumul des déficits des biens seuls atteint un nouveau record de 429 milliards d’euros, nouveau record historique,

Document 3 :

Les déficits de la balance commerciale s’expliquent en grande partie par l’euro fort.
Comme la France n’est plus compétitive vis-à-vis de l’étranger et que la crise s’accentue en France et dans ces autres cochons de pays du Club Med, les entreprises étrangères n’investissent plus en France et les entreprises françaises n’investissent plus à l’étranger, la tendance du déficit des IDE (Investissements Directs Etrangers) se poursuivant depuis l’adoption de l’euro,

Document 4 :

Au total, ce sont donc 1 000 milliards d’euros de déficits qui se sont accumulés depuis ces dernières années !

Les conséquences en sont occultées par l’existence de la zone euro et par les achats massifs de mauvais bons du Trésor français par des investisseurs à l’étranger, imprudents, ignares et crédules (dont la BNS !) qui commencent à se méfier quand même de ce cochon de pays du Club Med.

Fin mai, le total de la dette de l’Etat était de 1 443 milliards d’euros,

Document 5 :

Comme 62 % de la dette de l’Etat est souscrite par des étrangers (principalement anglo-saxons, ou arabes des monarchies pétrolières via Londres), ces déficits sont comblés par ces 900 milliards d’euros imprudemment investis en mauvais bons du Trésor français,

Document 6 :

Avant, du temps du système de Bretton Woods, tout le monde, de la ménagère au président de la République, savait que les déficits de la balance commerciale allaient entrainer une dévaluation, ce que s’est empressé de faire Pompidou juste après son élection (une dévaluation de 12,5 % le 8 août 1969), ce qui a permis de prolonger la croissance jusqu’à la fin des 30 Glorieuses.
Maintenant, plus, personne ne comprend ces problèmes économiques simples.
C’est avancer les yeux fermés au bord du gouffre.

Pour terminer joyeusement : notons que les grosses têtes de la Banque de France ont perdu la trace 5 à 6 milliards d’euros dans l’usine à gaz de la zone, ce qui n’est pas grand chose par rapport à ce que ça a eût été,

Document 7 :

Cliquer ici pour voir la page des données de la Banque de France sur la balance des paiements.
Cliquer ici pour voir la page des données de l’Agence France Trésor.

10 réflexions sur “Balance des paiements (mai) : crise et déficits, suite…”

  1. Oui mais la France s’en sortira. C’est le pays d’Hec, des Sup de co, de l’Ena, de Science Po, des caddors de l’assurance et de la Banque, des experts comptables, des cabinets d’audit anglo saxons, du 1% logement, de la grande distribution, quand même !! Et j’en oublie certainement (ah oui les chanteurs, les acteurs, les artistes, les pro de la télé et puis les journalistes, le CNRS). Ouf tout va bien.

  2. En 1968 un mark valait trois francs je ne vois pas pourquoi un deutcheuro vaudrait le même prix qu’un frencheuro et on payait les produits allemands moitié moins cher qu’en france.
    Imprimons des deutchmarks et des francs et on vivra tranquille chacun chez soi.
    Le porte monnaie d’un allemand ne peut pas se mélanger avec celui d’un français , c’est comme çà depuis la nuit des temps , c’est incompatible.

    1. Bertrand, vu vos propos, je me fais bien du soucis !.
      A croire que vous vous servez du Site de JP à des fins de propagande qui ne regarde que nombril.
      Je vous rappelle que l’étude du jour est : le déficit de la balance commerciale française !.
      Une balance commerciale …. au fait ?, c’est quoi une balance commerciale ?.
      Et c’est quoi des échanges économiques ?……. .

      Chaque fois que vous vous éclairerez; vous chaufferez, cuisinerez, roulerez en voiture….. posez-vous la question de fond ! = qui fait marcher tout çà.
      Et chaque fois que vous allez faire vos achats pour vivre et être actif = posez-vous des questions de fonds sur ce que vous achetez et ce que tout celà implique !.
      Bien merci et cordialement.

      1. Ben oui tout est allemand ou chinois alors fermons +- ces frontières passoires.
        Cessons d’envoyer notre fric aux autres , gardons le chez nous.
        Dans une famille Marcel cultive le blé , jacques avec le blé élève des cochons , jean avec les cochons fait de la charcuterie , un jour jacques achète du blé au voisin 10% – cher.
        Marcel ne vend plus son blé et fait faillite……..résultat pour gagner 10% un tiers de la famille est ruiné , beau calcul des imbéciles de la mondialisation.

  3. Jeudi 11 juillet 2013 :

    Grèce : le chômage à 26,9% en avril.

    Le taux de chômage s’est élevé à 26,9% en avril en Grèce contre 26,8% de la population active en mars, et 23,1% en avril 2012, a annoncé jeudi l’autorité des statistiques grecques Elstat.

    Le nombre de personnes à la recherche d’un emploi s’élevait à 1,33 millions en avril contre 3,63 millions employés.

    Principales victimes du chômage de masse, les jeunes de moins de 26 ans, dont le taux explose à 57,5% en avril, contre 51,4% il y a un an, et 22,3% en avril 2008, il y a cinq ans.

    http://www.romandie.com/news/n/Grece_le_chomage_a_269_en_avril70110720131235.asp

    240 milliards d’euros.

    Les contribuables ont prêté 240 milliards d’euros à la Grèce.

    Et la Grèce ne remboursera jamais ces 240 milliards d’euros.

    Le prochain défaut de paiement de la Grèce va tout faire exploser en Europe.

  4. fayitos dieu grec en faillite mais en fin 2014, quand les plans d'aide cesseront

    tiens donc une dévaluation de 80%…
    Comme par hasard, aujourd’huirapport sur les sous-préfecture dont le découpage date de Poincarré, le président du franc à 4 sous (soit une dévaluation de 80%) c’est marrant ces clins d’oeil de l’histoire

    au début du mandat actuel, c’était roosevelt et 30…

  5. @ Fayitos :
    Une dévaluation de 80 % en €-Land ?.
    Mais comment celà se peut-il ?.
    Comment celà fonctionne tout çà en €-Land au regard du marché sur la Planète ?……

    Bce : tout le monde se demande qui sont ces mystérieuses Administrations publiques ( qui n’ont pas un rond sauf tour de pass-pass sur le papier !, quelle anticipation – je présume – pour éviter la débacle ).
    Les Trésors publics, les impôts……….. Celà vous parle ? !!!!!!!!!!!!!.
    Il faut absolument dégonfler M1 !..
    Et en Europe, M2, va servir à renflouer les déboires et le quotidiens !.
    M3 n’a plus de trésorerie = c’est bien là le gros problème ! ( en France, entr’autres ).

    C’est bien là où l’on doit voir ce que vont et savent faire les dits ” élus ” !.

    Sachez :
    Pas d’Entreprise, si petite soit-elle, y compris les Ae = pas d’emploi ! ;
    La Protection sociale à la française coute très chère, parce que l’on met dans la tête des Peuple des discours de Zola ( auxquels j’adhère, pour son époque ! ).

    Il est bien difficile à l’Etat France de reconnaitre maintenant qu’il n’est en rien capable d’être un Chef d’Entreprise, à moins de se définir comme un Etat Communiste.
    A Vous le Peuple de réfléchir……………

    Me concernant, après avoir été au ” Réel Normal Simplifié”, puis AE ( = 14 ans de “Non-Vie” !), et je sais que l’Etat français n’en a rien à fiche de nous !. Il ne sait que prélever et blablayer pour faire marcher son système clientèliste. L’Etat français est un redoutable commercial pour les ” simples de d’Esprit !”.

    Quand il a besoin de nous pour la gloriole ou des besoins urgents = remises et aides promotionnelles selon le discours, et lElu se figure que çà marche comme çà. !.

    Et bien NON !, celà ne marche pas comme çà !.

    AE : Qui ? explique nos METIERS !, notre statut, nos charges, nos conditions de Vie !.
    J’ai jeter l’éponge !.
    Que l’on ne vienne pas me parler de “Patriotisme” ( France ? UE ?………… )
    Nos candidats-“élu”s, Tous !, sont absolument déconnectés de la Vie de Tous, de notion de Peuple !.; encore plus économique et le reste !. Ils sont juste des Partis qui ne pense qu’au fric des Citoyens pour Eux-mêmes !..

    Maintenant, Amis Ici, je vais vous parler de pommes de terre !. Savez-vous que pour récolter plus vite et à moindre cout il est usage de défoliants ?!.
    Et je vous conseille de bien laver vos salades françaises, parce qu’elle ont été arrosée à l’herbicide pour être plus tedtres !. Tout çà estampillé ” made in français “avec ( il parait ! ) contrôle français” !..
    Bref !, pas besoin de vous horrifier sur les sur les “calibres” américains cejourd’hui, ils sont déjà chez nous depuis 1946 !, y compris les open field !.

    Quant à L’Urss et Marx et copin, et bien si c’était un paradis ?, on le saurait !, depuis le temps !!!!!!!!!!!!.

  6. LEs CDS sur l’OAT 10 ans de la France sont bien remontés comme prévu.
    ETEI possible en cours. Graphiquement on a une formation d’une première épaule, d’une tête, manque la seconde épaule qui est peut être en cours. Tout franchissement à la hausse des 81 euros prpulserait potentiellement les CDS à 100 euros target de l’ETEI.

    L’été est toujours source de mouvements violents mais il faut bien se dire une chose:
    -très peu de liquidités sont nécessaires pour faire varier les indices de plusieurs dizaines de points.
    -durant la saison estivale, les tradeurs sont en vacances en partie. Reste les markets Makers dont le grand jeu est d’embarquer les cours là ou on ne les attend pas et de faire sauter les stops pour racheter plus bas ou plus haut.

    L’été est également un moment opportun pour faire toute sorte de chose qui pourrait ébranler le marché sans que cela ne se voit trop. Hé oui le Français aime toujours les vacances d’été pour se déconnecter et se reposer. Bientot y aura plus de gens qui se reposeront de leurs efforts à retruover du boulot, que de gens qui se reposent de leur boulot.
    Les assistés Français partent plus facilement en Vacances que le salarié de base. Les aides aux vacances hé oui en France y a même ça !!!
    Cela ne durera pas, le ciel est bleu, la mer est belle, pas de vent. Tout est toujours très calme avant un tsunami 😉

  7. C’était il y a neuf mois :

    Mercredi 10 octobre 2012 :

    Le sauvetage de l’euro a déjà coûté 1100 milliards.

    Les experts du FMI ont calculé que depuis décembre 2009, les fonds publics engagés pour porter secours aux «pays de la périphérie» (Grèce, Irlande, Italie, Portugal et Espagne) s’élèvent à plus de 1100 milliards d’euros. Il s’agit d’une part des capitaux prêtés par le Fonds de soutien européen (FESF), et surtout par la Banque centrale européenne. Cette dernière a non seulement acheté des titres d’État, pour un peu plus de 200 milliards d’euros, mais elle porte désormais à bout de bras les banques de ces cinq pays : les refinancements de la BCE ont plus que triplé, dépassant 600 milliards de d’euros.

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/10/09/20002-20121009ARTFIG00756-le-sauvetage-de-l-euro-a-deja-coute-1100milliards.php

    Mais ça, c’était il y a neuf mois.

    Résultat aujourd’hui : échec total.

    L’échec total de tous ces soi-disant “plans de sauvetage” est visible aujourd’hui : la dette publique de ces cinq pays a explosé.

    Et je ne parle même pas de Chypre, de la Slovénie, de la Belgique (pour la Belgique, la dette publique est de 375,389 milliards d’euros, soit 99,6 % du PIB), etc.

    La question est donc :

    Pour les CONtribuables, combien de centaines de milliards d’euros va coûter la faillite de tous ces pays ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *