BCE : Banksters du Clan Européen, bilan au 17 décembre

Article en libre accès reprenant le début de l’article précédent avec les deux premiers documents

Comme au cours des semaines précédentes et même des années précédentes, des non-résidents qui ne peuvent être que des musulmans dirigeants de pays riches producteurs d’hydrocarbures ont apporté… 531,699 milliards d’euros vendredi 17 décembre pour que les banksters de la BCE puissent boucler leur bilan !

Cette information se trouve dans la rubrique 6 du passif de la BCE publié ce 21 décembre à 15 heures,

Document 1 :

532 milliards d’euros, c’est de loin le plus gros apport de ces pays musulmans à la BCE après les 455 milliards de la semaine précédente et les 431 milliards de la fin 2021 !

La hausse de ces apports depuis fin novembre (ils n’étaient alors qu’à 400 milliards d’euros !) est vertigineuse et historique,

Document 2 :

Par rapport à fin octobre (derniers chiffres publiés par les banksters de la Banque de France), l’augmentation de ces apports à la BCE par les non-résidents est de l’ordre de 55 %.

Comme ces apports à la Banque de France se montaient à 173 milliards d’euros fin octobre, une hausse du même ordre qu’au niveau de la zone conduit à des apports de ces non-résident à la Banque de France de l’ordre de… 260 milliards au 17 décembre !

Il faudrait que les électeurs français connaissent cette information importante, ce qui leur permettrait d’expliquer certains problèmes qui se posent en France !

Avis à un certain Éric Zemmour par exemple…

***

Ça ne peut pas durer longtemps comme ça !

Ça va péter !

Cliquer ici pour lire mon article précédent en accès libre sur le bilan de la BCE au 10 décembre.

Cliquer ici pour lire mon article précédent en accès libre sur le bilan de la Banque de France à fin octobre.

© Chevallier.biz

1 réflexion sur “BCE : Banksters du Clan Européen, bilan au 17 décembre”

  1. Le géant bancaire français a annoncé, lundi 20 décembre, avoir conclu un accord avec la Banque de Montréal (BMO Groupe financier) afin de lui céder sa filiale californienne Bank of the West pour un montant de 16,3 milliards de dollars (14,4 milliards d’euros), en cash. Cette somme représente quelque 20 % de la capitalisation boursière de BNP Paribas. Un peu de cash…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *