BCE : les jongleries des Marioles

Les Marioles de la BCE viennent de publier leur bilan au vendredi 13 avril : premier coup de chance, les banques ont eu la bonne idée de placer 43 milliards d’euros supplémentaires en compte courant (rubrique 2,1), ce qui compense la sortie de 42 milliards de la rubrique 2,2 facilité de dépôt, ce qui est la solution que j’avais indiquée,


Second coup de chance en ce vendredi 13 : de mystérieuses administrations publiques (pourtant surendettées) ont apporté généreusement presque 13 milliards d’euros à la BCE, rubrique 5,1 entourée en rouge.

Les Marioles de la BCE ont eu beaucoup de chance la semaine dernière ! … mais ça ne peut pas durer éternellement

Cliquer ici pour voir le dernier bilan de la BCE.

21 réflexions sur “BCE : les jongleries des Marioles”

  1. Mardi 17 avril 2012 :

    Lagarde propose une entité paneuropéenne de recapitalisation des banques.

    La directrice générale du Fonds monétaire international Christine Lagarde a proposé mardi de créer une entité supranationale européenne capable de recapitaliser les banques en difficulté. La Française n’a pas davantage creusé cette idée, n’expliquant pas comment cette entité serait financée, ni à quelle occasion elle interviendrait.

    http://www.romandie.com/news/n/_Lagarde_propose_une_entite_paneuropeenne_de_recapitalisation_des_banques19170420122107.asp

    Pour sauver le Portugal, l’Irlande, l’Italie, la Grèce et l’Espagne de leur surendettement, les neuneus ont eu plein d’idées, toutes plus géniales les unes que les autres.

    1- La BCE a surchargé son bilan d’obligations d’Etat pourries. C’était une idée géniale.

    2- Le FMI a prêté des milliards au Portugal, à l’Irlande, à la Grèce. Le FMI a rajouté des montagnes de dettes par-dessus les montagnes de dettes qui écrasaient déjà les Etats surendettés. C’était une idée géniale.

    3- La BCE a prêté 1018 milliards d’euros aux banques européennes. Avec cet argent, les banques européennes ont surchargé leur bilan d’obligations d’Etat pourries. C’était une idée géniale.

    4- Les neuneus ont créé un nouveau truc, le FESF, qui n’a pas d’argent. Le FESF a emprunté des milliards d’euros sur les marchés internationaux. Ensuite, le FESF a prêté cet argent aux Etats européens surendettés. Le FESF a rajouté des montagnes de dettes par-dessus les montagnes de dettes qui écrasaient déjà les Etats surendettés. C’était une idée géniale.

    5- Les neuneus ont encore une fois créé un nouveau truc, le MES, qui n’a pas d’argent. Les Etats de la zone euro, qui sont tous endettés ou surendettés, se portent garants de ce nouveau truc pour qu’il prête de l’argent aux Etats européens surendettés. C’était une idée géniale.

    6- Aujourd’hui, le FMI a besoin de 600 milliards de dollars pour sauver les Etats européens surendettés. Alors le FMI va emprunter de l’argent. Les Etats-Unis, premier actionnaire du FMI, ont prévenu qu’ils n’apporteraient pas un seul dollar. Finalement, le Japon va prêter 60 milliards de dollars au FMI. Pour sauver les cinq Etats européens surendettés, c’est le pays le plus surendetté du monde, le Japon, qui va prêter 60 milliards de dollars au FMI. C’est une idée géniale.

    7- La reine des neuneus vient d’avoir une idée géniale mardi 17 avril. La reine des neuneus veut créer encore une fois un nouveau truc, l’EPRB, qui n’a pas d’argent. L’EPRB signifie “Entité Paneuropéenne de Recapitalisation des Banques”. La reine des neuneus n’a pas davantage creusé cette idée, n’expliquant pas comment cette entité serait financée, ni à quelle occasion elle interviendrait.

    Je sens que ça va encore être une idée géniale.

  2. Cool ! Un nouvel acronyme à tourner en dérision. Merci à notre Bécassine !
    C’est une “bonne nouvelle”, comme dirait l’autre…

    Donc après le FESF : Faillite Européenne Sans Frontières
    et le MES Mécanisme Européen de Soumission (des peuples à la finance) ou de ME de Sodomie, c’est comme vous voulez.

    Voici donc le ERPB ou, si je développe…
    ERPB : Entité Pérénisant la Rapinade Banksterienne
    (au cas où… http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/rapinade )

    Cela n’a rien de bien original. La cavalerie existe depuis toujours.
    Ce qui change c’est le nombre de marlou(tte)s et l’échelle à laquelle ces marlou(tte)s la pratiquent…
    (encore au cas où…. http://dictionnaire.sensagent.com/marlous/fr-fr/ )

    je cite wiki
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cavalerie_%28droit%29

    “La cavalerie est un processus financier où de nouveaux emprunts servent sans cesse à rembourser les emprunts antérieurs. Le système s’écroule lorsque l’emprunteur n’obtient pas le Nième prêt : il sait alors qu’il ne pourra pas rembourser l’emprunt précédent. La cavalerie est une tentation pour des acteurs économiques au départ honnêtes mais confrontés à des difficultés qu’ils croient passagères. Si c’est bien le cas, ils pourront se tirer d’affaire et tout rembourser – et personne n’aura matière à se plaindre, ni même à s’en douter. Dans le cas contraire, la chute sera retardée mais n’en sera que plus brutale.”

    Donc ce qui va changer c’est le nombre de pays qui vont s’écrouler plus ou moins brutalement plus ou moins simultanément…. en france, cela va commencer après l’élection.
    Puis ce sera le tour de la si vertueuse allemagne…

  3. A la fin, il est prévu de créer une cellule financière de décantation de créances mondiales pourries !
    Où sera hébergée cette organisation ?
    C’est là la “scoop” : elle sera appelée : “Objectif Lune”!
    😉 j’ai entendu ça au cours d’un dîner en ville hier soir dans le 5ème… 😉

  4. Mercredi 18 avril 2012 :

    Italie : Rome revoit à la baisse son PIB, retarde l’équilibre budgétaire.

    Le gouvernement italien a revu mercredi à la baisse ses prévisions de Produit intérieur brut (PIB) pour 2012, prévoyant une contraction de – 1,2 %, contre une baisse de – 0,4 % lors de la dernière prévision officielle datant de décembre.

    Il a dans le même temps retardé ses prévisions de retour à l’équilibre budgétaire, s’attendant à un déficit de 0,5 % en 2013 (au lieu de 0,1 % prévu), dans un communiqué publié à l’issue d’un conseil des ministres.

    http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Rome_revoit_a_la_baisse_son_PIB_retarde_l_equilibre_budgetaire21180420121410.asp

    En ce moment, sous nos yeux :

    Effondrement de la Bourse de Milan.

  5. Pendant ce temps là, LVMH annonce une croissance organique de ses ventes de 14% au premier trimestre 2012, portant son chiffre d’affaires à 6,6 milliards d’euros pour les trois premiers mois de l’année.
    http://www.agefi.fr/articles/les-ventes-de-lvmh-progressent-de-14-ce-trimestre-1220720.html

    Mais la France va être sauvée : certains de ses fonctionnaires se mettent aux “nou-vel-les tech-noooo-looo-giiies de l’in-for-ma-tion” : “Deux collèges recrutent des professeurs sur leboncoin.fr”.
    http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/lorraine-deux-colleges-recrutent-des-professeurs-sur-leboncoin-fr-18-04-2012-1674040.php

    Le niveau d’incompétence crasse de la plupart de nos concitoyens me surprend un peu plus chaque jour… 🙁

  6. Michel Sapin, chargé du programme présidentiel du candidat socialiste, lors d’un entretien accordé à Reuters la semaine dernière : “L’économie a besoin de stabilité, donc moins on change, mieux c’est”.

    Tout est dit…
    En France, chaque jour qui passe, ça sent un peu plus le sapin…

  7. Ben voilà : après les banques, le marché est en train d’améliorer la liquidation des bourses…

    C’est donc une bonne nouvelle, pense-t-on chez les stratégistes obligataires bienheureux à qui appartient le royaume des cieux…

  8. Allez…. pour bien profiter de la soirée, la réponse de toute beauté de Cyril Régnat, économiste chez Natixis, à cette question :

    Pensez-vous que le coût de financement de la dette risque d’augmenter dans les prochaines semaines?

    Nous tablons sur un taux d’intérêt à dix ans de 3,4 % en juin 2012, contre moins de 3 % aujourd’hui. La France garderait ainsi des conditions de financement très favorables et pourrait même attirer des nouveaux investisseurs compte-tenu de la rentabilité très basse offerte par les obligations allemandes. La France a d’ailleurs bien résisté au petit épisode de risque espagnol.

    Les marchés font bien la distinction entre les deux pays. Ils n’ont pas de crainte sur l’objectif de déficit à 4,5% en 2012 tandis que l’Espagne est en récession et aura du mal à tenir ses engagements en matière de finances publiques. Le risque de contagion semble beaucoup moins élevé qu’à la fin de l’année 2011. La Banque centrale européenne ne laisserait pas l’Espagne ou surtout l’Italie être déstabilisées et les marchés ont intégré la présence des dispositifs anticrise.

    Il faudra en reparler d’ici quelques semaines, voire quelques mois.

  9. Fichtre, les créances douteuses des banques espagnoles s’élevaient à 144 milliards d’euros à juin 2011.
    8.15% du total des créances.

    3.37% fin 2008, 7.61% en décembre 2011 (avec 29 milliards de provisions au passage et 15 de plus à prévoir cette année), 7.91% en janvier…. vu la tendance, le chiffre en € devrait atteindre 176 milliards à fin avril.

    Avec 10% de fonds propres durs, ça peut passer….

    http://www.boursorama.com/actualites/espagne-nouveau-record-des-creances-douteuses-pour-les-banques-au-plus-haut-depuis-18-ans-94a0a22323fb426b7d92c99f0d90fa9c

  10. Bilan de la journée en Europe :

    Mercredi 18 avril 2012 :

    Espagne : le secteur bancaire a besoin de 350 milliards d’euros pour être assaini et pour ne pas s’effondrer.

    http://www.elconfidencial.com/vivienda/2012/04/17/el-sector-financiero-necesita-350000-millones-de-euros-para-sanearse-y-no-colapsar-96327/

    L’Italie annonce une aggravation de la récession en 2012.

    Dans un communiqué publié à l’issue d’un conseil des ministres, le gouvernement italien a annoncé une révision à la baisse de ses prévisions de Produit intérieur brut (PIB) pour 2012, prévoyant une contraction de – 1,2 %, contre une baisse de – 0,4 % lors de la dernière prévision officielle datant de décembre.

    Cette annonce intervient alors que l’Espagne et l’Italie se trouvent particulièrement sous pression sur les marchés ces derniers jours, et alors que le FMI a annoncé mardi une contraction du PIB italien de – 1,9 % pour 2012, et de – 0,3 % pour 2013.

    Bourse de Francfort : – 1,01 %.
    Bourse de Paris : – 1,59 %.
    Bourse de Milan : – 2,42 %.
    Bourse de Madrid : – 3,99 %.

  11. ” de mystérieuses Administrations Publiques (… ) ont apporté généreusement presque 13 Md”

    On a un encours de 158 789, avec une variation sur une semaine de + 12 798
    Le bilan du 16 mars affichait un encours de 138 933 avec une variation sur une semaine de + 4632.
    En l’espace d’un mois on a un encours au passif de + 19 856.
    Ces Administrations Publiques mystérieuses sont effectivement très très généreuses. Affaire à suivre ….

  12. J’oubliais !, les Administrations Publiques, elles fonctionnent bien avec l’argent des contribuables ?. Elles prêtent gratos ou avec taux d’intérêt à la BCE ?…….
    En attendant avec impatience les prochains épisodes de ce super feuilleton, très bonne soirée à Tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *