BinckBank, ING, banques, brokers et gangsters

Dans un de mes articles précédents, j’ai écrit que BinckBank est un broker néerlandais coté à Amsterdam qui a le statut de banque dont un établissement en France, oui mais un de mes lecteurs a fort judicieusement remarqué que lorsqu’un compte est ouvert dans la filiale française Binck.fr, l’argent est en fait déposé sur un compte… ING !

ING, Internationale Nederlanden Groep est un groupe néerlandais comme son nom l’indique clairement dont l’activité est celle d’un assureur (aux deux tiers) et d’une banque pour le reste.

C’est donc un bancassureur, c’est-à-dire un mélange dangereux qu’il ne faut surtout jamais faire car les deux métiers de banquiers et d’assureurs sont totalement différents. Ce type d’entreprise est d’ailleurs totalement interdit aux Etats-Unis (c’est pour avoir constitué une telle société que le Crédit Lyonnais s’y est fait condamner !).

ING a d’ailleurs été fortement victime des turbulences financières de ces dernières années au point d’avoir dû être recapitalisé par l’Etat néerlandais à hauteur de 10 milliards d’euros en 2008 car le multiple d’endettement (leverage, mon µ) avait alors atteint un sommet à 75,8 !

ING2007200820092010 Q42011 Q2
Liabilities1 275,301 314,331 129,781 205,561 200,44
Equity37,20817,33433,86341,55540,288
leverage (µ)34,375,833,42929,8
Tier 1 (%)2,91,333,43,4

De tels groupes ne devraient jamais exister car ils sont trop dangereux.

Une fois de plus, il faut faire très attention en matière financière car les pièges sont nombreux ! … et surtout il ne faut jamais faire confiance aux banquiers, mais toujours tout vérifier soigneusement par soi-même.

Ouvrir un compte chez un broker signifie que l’argent déposé ne l’est pas dans cette entreprise mais ailleurs, dans une véritable banque, qui, si elle fait faillite, laisse ses clients sans un sou, ou du moins avec fort peu de chances de retrouver ses billes un jour.

Ce broker gangster potentiel lors d’un tsunami bancaire en €URSS est d’autant plus dangereux que rien n’indique a priori sur son site que l’argent de ses clients se trouve en fait chez ING.

Tout est simple

Cliquer ici pour accéder au site d’ING et cliquer ici pour accéder celui de Binck.fr.

9 réflexions sur “BinckBank, ING, banques, brokers et gangsters”

  1. Pourriez-vous détailler brièvement les raisons pour lesquelles les activités bancaires et d’assurance sont si antagonistes que leur mélange en devient dangereux ?

  2. pour info, ING qui a été aidé pendant la crise est en train de rembourser l’état neerlandais. ING a d’ailleurs du vendre pas mal d’activités notamment en Asie
    La derniere étape de cette transformation (mais peut etre la plus importante) est la scission de la banque et de l’assurance, qui seront séparées prochainement.
    A l’arrivée, ING est en train de réduire la voilure drastiquement et de se recentrer au Benelux pour re-devenir une banque de retail et veut etre un leader de l’internet banking (ils sont présent notamment en France) apres les exces des années 2005-2007 (ils n’étaient pas les seuls !)

  3. Auriez-vous des infos sur la banque de mon broker (Bourse Direct) ?

    J’ai cru comprendre que c’était la filiale d’une société suisse… alors il y a peut-être une chance que la banque soit correcte (sauf si c’est UBS ou Crédit Suisse).

  4. Bonjour,

    je suis client ING *et* Binck, je ne sais plus d’où je tiens cela mais je savais parfaitement que ING était derrière Binck… Peut être en regardant “tout simplement” le RIB que Binck vous envoie à l’ouverture d’un compte…
    Et pendant la crise de 2008, l’état néerlandais avait annoncé qu’il garantissait à 100.000 € les comptes de particuliers, contre 80.000 en France…

  5. Bonjour,
    Nous tenons à préciser qu’il n’y a aucun lien de capital entre BinckBank et ING: Binck.fr est tout simplement cliente de la banque ING. Les dépôts effectués par les Clients de Binck.fr sont logés au sein de la banque ING, entité à distinguer du groupe ING dans sa globalité, comme d’ING Direct, ou d’autres entités spécifiques du groupe ING qui ont des activités variées, avec lesquelles Binck.fr n’a aucun lien.

    ING est le prestataire de Binck pour l’hébergement des espèces déposées par nos clients. Ce prestataire pourrait aussi bien être une autre banque, telle que BNP ou autre.

    Ce choix de structure se retrouve chez d’autres brokers en France, en ligne ou non.

    Par ailleurs, comme toutes les banques, Binck adhère à un fonds de garantie des dépôts, et à ce titre, les dépôts espèces des clients de Binck.fr sont garantis contre la faillite jusqu’à 100.000 euros, et 200.000 euros en cas de compte joint, en conformité avec la Directive européenne (Directive 2009/14/CE du 11 mars 2009).

    De même, pour aller plus loin, le choix fait par Binck.fr en ce qui concerne la conservation des titres déposés par ses clients garantit aussi les avoirs de ses clients contre la faillite dans toute la mesure de la réglementation bancaire et financière européenne.

    N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet.

    Binck.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *