BNP : amende, condamnations et nomenklatura

Pour Patrick Jacq, stratégiste obligataire chez BNP Paribas, les écarts entre les rendements des mauvais bons du Trésor français à 10 ans et ceux du Bund en fin de séances européennes et en fin de séances américaines ne sont pas du tout dus aux ventes par milliards d’euros de ses mauvais bons par BNP comme l’a rapporté le Wall Street Journal (pour payer son amende de 9 milliards de dollars), mais Le marché est en fin de trimestre, ce qui est favorable au pays du cœur et entraine une légère remontée des spreads (écart de taux avec l’Allemagne)” rapporte le 30 juin l’Agence Française de la Propagande !

Hier lundi 30 juin ces écarts ont encore augmenté,

Document 1 :

Ces écarts sont encore plus importants par rapport au bons bons du Trésor helvète,

Document 2 :

Par ailleurs, une dépêche de Reuters rapporte que le directeur financier de BNP, Lars Machenil, a précisé que le ratio de levier devrait également être impacté [par cette amende de 9 milliards de dollars], mais rester supérieur à 3 %.

Pour une fois, un des dirigeants d’une Gos banque me donne raison : le ratio réel Core Tier 1 tel que je le calcule (et tel qu’il faut le calculer !) est de 3,3 % lorsqu’on l’applique pour la fin du 1° trimestre 2014, cf. mon article précédent à ce sujet !

Donc, cette amende n’est pas disproportionnée et elle ne risque pas de perturber gravement le système bancaire mondial comme l’a prétendu à tort Christian qui s’est encore Noyer dans l’erreur.

BNP s’est donnée beaucoup de mal pour dissimuler des transactions interdites, en effacer les traces et tromper les autorités américaines“, a souligné le ministre américain de la Justice Eric Holder dans un communiqué. “Ces actes représentent une violation grave de la loi américaine” (in AFP).

La banque BNP est donc condamnable ainsi que ses dirigeants mais aux Etats-Unis et en Suisse, pas en France où les banksters sont protégés par la nomenklatura dont ils font partie (même le camarade Poutine qui est un expert en la matière le reconnait).

Seul celui qui dénonce à juste titre les turpitudes des banksters est poursuivi et condamné…

6 réflexions sur “BNP : amende, condamnations et nomenklatura”

    1. Oui c’est cela (“Vous n’êtes pas le seul à dénoncer ces turpitudes, loin de là”)!!!

      Jean-Pierre conclut : “Seul celui qui dénonce à juste titre les turpitudes des banksters est poursuivi et condamné…” Mais il n’y a pas que le système des banskers… On est en France à un système complétement pourri et cela atteind au quotidien… Un exemple : j’ai eu une ex qui s’est mise à faire dans la non présentation d’enfant… J’ai donc porté plainte et elle s’est considéré “harcelé” par les gendarmes et a porté l’affaire devant un juge… Au lieu de lui reprocher n’avoir pas respecté la loi, le juge dans son jugement l’a fécilité d’avoir agit ainsi et j’ai été complétement et définitivement privé des enfants avec lesquels je n’ai jamais pu avoir d’entretien privé. Par ailleurs, face au médiateur pénal j’ai fait état des faux documents scolaire que cette ex a réalisé, documents avec tout le processus de leur fabrication que j’ai eu la surprise de trouver après son déménagement précipité, bien sûr en mon absence, enlevant les enfants de l’école en tout illégalité et en toute impunité… Sur ces faux, le recalcul des notes avec son écriture manuscrite… Et le médiateur d’objecter que j’étais informaticien et donc qu’avec l’ordinateur on pouvait tout faire… Or ce ne pouvait être le résultat d’une impression puisque c’était fait au crayon au papier… Mais non, de soutenir mordicus la faussaire ne respectant absolument pas les lois. C’est cela la France judiciaire profonde : pourrie jusqu’à la moelle… Punissant celui qui dénonce… Avoir un quelconque espoir dans ces conditions est pur fantasme. Il faut être fou pour mettre ses billes dans le soutien d’un tel pays pourri d’escroc, c’est à dire par exemple de faussaire qui même prise la main dans le sac ne reconnaitront JAMAIS leur tort !!!
      Et dans le cas de la BNP on indique que : “« BNP s’est donnée beaucoup de mal pour dissimuler des transactions interdites, en effacer les traces et tromper les autorités ” Et bien malgré tout, la BNP a le support inconditionnel des autorités françaises…

      Pour Charles Gave http://institutdeslibertes.org/a-propos-de-l-affaire-bnp-et-de-mes-certitudes/ , les autorités américaines abusent de leur position… C’est défendable… devant les tribunaux, pas en dissimulant et en effaçant les traces… On est là explicitement dans le délit…

  1. Concernant, nos élites : Le fait de s’être côtoyés sur les bancs de l’école et dans les grands corps de l’état crée des liens forts entre chef d’entreprise. Conséquences : 1) La considération pour une personne se base principalement sur l’école d’origine. 2) Les outsiders ou les self made men sont éliminés, 3) La protection mutuelle joue à plein car une menace qui pèse sur l’un d’entre eux pourrait aussi peser sur l’autre si cette menace ne venait à être tuée dans l’oeuf. Bon courage !

  2. Hé !!! Faillitos est de retour :)

    Merci M.C pour votre constance à analyser les bilans et partager vos conclusions.

    Pour rire un peu, j’ai vu ces derniers jour l’économiste chauve de la 2 qui nous a expliqué toute l’histoire sur l’amende…

    Donc, selon l’autre chauve , qui est aussi compétent que chevelu, tout va bien car

    1/ “la bnpp a 95 Milliards d’euros de fonds propres” LOL
    oui, c’est ça 95 Milliards de fonds propre, selon Bale combien ???? Bale tringue et encore, même ils diraient pas des conneries comme ça…
    Selon M.Chevallier, ça dépasse pas les 75 et encore faut déduire les titre super subordonnés et autre kinder coco bonds qui ne doivent pas être comptés dans l’equity. Je fais plus confiance à notre hôte qu’à ce chauve de la 2.

    2/ ” le montant de l’amende est identique au chiffre des bénéfices de l’an dernier, donc les clients ne seront pas assommés de fortes hausses des frais et facturations abusives en tout genre…” LOL
    Bien entendu, cette année la banque ne pourra verser aucun bénéfice, et les gentils actionnaires vont renoncer à leur bénéfice pour préserver les gentils clients.
    Non mais on se marre. Avec RoE de 0%, qui va garder le capital de la banque…? Et comment la banque va-t-elle se financer ? Même Nabilla comprendrait que ça va pas se passe comme ça. Donc forcément les gentils clients vont payer l’ardoise.

    Bon mais vu comment vont les choses, il se peut que nos élites cherchent à déclencher une grande guerre pour avoir un prétexte à voler les comptes de ceux qui ont un solde positif… L’opération a été testée à chypre… Le FMI s’est prononcé pour le vol sur les comptes en Janvier dernier. C’est ce qui s’est passé en 1914 par exemple …. gentil pigeons, venez soutenir l’effort de guerre, apporter votre argent… Désormais, l’informatique vous interdira de vous échapper de la rapine étatisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *