Bonne année 2013 pour les Marioles de la BCE !

Les Marioles de la BCE ont fait perdre 41,789 milliards d’euros aux malheureux Euro-zonards en 2013 (rubrique 11 du passif)…

Document 1 :

surtout à cause de la baisse des cours de l’or (rubrique 1 de l’actif) avec une perte de 40,980 milliards,

Document 2 :

Tous les petits Suisses pleurent car la BNS leur a fait perdre 15 milliards de francs mais les heureux Euro-zonards ne savent pas ce qu’ils ont perdu grâce à leurs Marioles !

Lors de la dernière semaine de 2013, les banques ont déposé 29 milliards d’euros supplémentaires à la BCE pour atteindre un total de 473 milliards mais elles ont emprunté 35 milliards supplémentaires soit un total de 752 milliards,

Document 3 :

La différence entre les dépôts et les prêts est de -279 milliards d’euros, c’est un gros trou qui ne demande qu’à grossir !

Document 4 :

A ces chiffres qui font peur, il faut ajouter… 400 milliards d’euros qui sont généreusement prêtés par la seule Banque de France par l’intermédiaire des Titres de Créances Négociables dont personne ne parle, heureusement…

Document 6 :

… dont 270 milliards de Certificats de Trésorerie pour les seules banques !

Document 7 :

Tout est simple.
La vie est belle pour les banksters de la zone et surtout pour ceux de nos Gos banques !

Cliquer ici pour voir les données des TCN de la Banque de France.
Cliquer ici pour voir les données de la BCE.

3 réflexions sur “Bonne année 2013 pour les Marioles de la BCE !”

  1. Vous dites: “Tous les petits Suisses pleurent car la BNS leur a fait perdre 15 milliards de francs mais les heureux Euro-zonards ne savent pas ce qu’ils ont perdu grâce à leurs Marioles !”

    Vous ne croyez pas si bien dire!!!!

    Entre lundi et aujourd’hui, le suisse qui n’a pas entendu parler des 15 milliards perdu par la BNS sur ses réserves d’or débarque vraiment de nulle par. C’est un véritable drame national… Tous les journaux en parlent en long et en large, de l’AGEFI (le plus éco/fin) au Matin-le blick-20minutes (les plus people).

    Par contre, les 40 milliards perdus par la BCE… nada, rien, zéro! Je n’ai pas vu la moindre annonce… Ce détachement avec les citoyens, si propre au gouvernements centralisés, c’est là qu’il y a un gros problème! On se demande ou il est le lien qui lie la BCE aux citoyens européens… C’est triste!!!

  2. Jeudi 9 janvier 2014 :

    Grèce : chômage en hausse en octobre, nouveau taux record à 27,8%.

    Près de six jeunes sur dix étaient sans emploi en Grèce en octobre, où le taux de chômage a enregistré une nouvelle hausse sur un an, à 27,8%, a annoncé jeudi l’Autorité des statistiques grecques (Elstat). Il s’agit d’un nouveau pic historique.

    Les jeunes de moins de 24 ans sont particulièrement frappés par le chômage : 57,9% étaient sans emploi en octobre, contre 56% il y a un an.

    En octobre, les femmes étaient les plus touchées, à 32,1%, contre 24,7% pour les hommes.

    Au total, le nombre des chômeurs en octobre s’est élevé à 1,387 million de personnes, alors que le nombre de personnes ayant un emploi est estimé à 3,597 millions.

    Les régions les plus touchées restent l’Epire et la Macédoine Thrace, dans le nord-ouest et le nord-est du pays, avec un taux de 29,7% et 28,7% respectivement. En troisième position vient l’Attique, région d’Athènes, avec un taux de 28,3%.

    La Grèce a connu six ans consécutifs de récession et reste pour la quatrième année consécutive sous assistance financière internationale, marquée par une politique stricte d’austérité, en échange de prêts de l’UE et du FMI. La Grèce reste toujours le pays de la zone euro le plus touché par le chômage.

    Dette publique de la Grèce : 316,969 milliards d’euros, soit 169,1 % du PIB.

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-23102013-AP/FR/2-23102013-AP-FR.PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *