Citigroup 4° trimestre 2012

Citigroup a publié ses résultats de ce dernier trimestre…

Le multiple µ d’endettement (mon µ, leverage) de Citigroup reste nettement sous la barre critique de 10 en tombant à… 9,1 !
Il respecte donc confortablement les règles de la BRI et de la Fed qui imposent un maximum de 12,5 selon Bâle II, en atteignant déjà largement les exigences de Bâle III : moins de 10 (le total des dettes ne doit pas dépasser 10 fois le montant des capitaux propres), sans tricher comme le font les banques européennes,

Citigroup2011 Q42012 Q12012 Q22012 Q32012 Q4
Pref. stocks0,3120,3120,3120,3122,562
Liabilities1 696,381 763,021 732,851 744,881 680,76
Equity177,494181,508183,599186,465183,903
Leverage (µ)9,69,79,49,49,1
Tier 1 (%)10,510,310,610,710,9

Sommes en milliards de dollars.

Les véritables capitaux propres représentent 10,9 % du total des dettes, ce qui est nettement supérieur aux exigences de Bâle II (d’un minimum de 8 %) et de Bâle III (10 %).

Le total des dettes baisse par rapport aux trimestres précédents car Citigroup a dû enregistrer des charges importantes pour se restructurer encore après les turbulences financières de ces dernières années. Les bénéfices sont faibles du fait de la continuation de l’assainissement de cette banque.


Le ratio d’endettement tel qu’il a été conçu par les gens de la Fed est le plus simple et le meilleur test de stress. Tout le reste n’est que mauvaise littérature pour idiots inutiles.

Cliquer ici pour lire le communiqué de Citigroup sur ses derniers résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *