Covid-19 : mortalité normale (Insee)

Qu’en est-il réellement de la mortalité de ce covid-19 en France ?

L’Insee fournit des données statistiques fiables mais biaisées…

Curieusement, le Professeur Didier Raoult dit qu’on verra bien après la fin de l’année si le nombre de morts a augmenté ou pas d’une façon importante en 2020 à cause de cette histoire de coronavirus.

Il est inutile d’attendre la fin de l’année 2020 car il suffit de calculer pour chaque mois le nombre de décès sur les 12 derniers mois d’une année sur l’autre, c’est-à-dire de le comparer à celui de l’année précédente, ce qui revient à comparer l’évolution des décès d’une année sur l’autre sans attendre la publication des chiffres de la dernière année calendaire et donc de le faire de mois en mois.

L’Insee fournit les données mensuelles des décès en France depuis 1946, ce qui permet en quelques clics de mulot d’obtenir facilement ce graphique qui montre qu’au mois d’août 2020 l’augmentation des décès d’une année sur l’autre a été de 23 198 alors qu’elle a été de… 40 171 en octobre 2015 !

Document 1 :

Ces données ne sont pas contestables car le nombre de décès en France métropolitaine est indubitablement bien connu a posteriori avec des incertitudes marginales négligeables.

En février 2017, l’augmentation des décès d’une année sur l’autre a été de 28 735, donc supérieure à celle du mois d’août 2020 selon la même méthode d’analyse.

Dans ces deux derniers cas, et dans bien d’autres depuis 1947 le nombre de décès sur les 12 derniers mois a été supérieur à ceux des 12 derniers mois de la période finissant en août dernier !

Et sans masques, ni couvre-feu, ni distanciation sociale et autres khonneries !

Cette histoire de coronavirus est donc bien une kolossale manipulation de l’opinion publique sans aucune justification médicale.

Il est compréhensible que les très nombreux adversaires irréductibles du Donald aient monté cette histoire de coronavirus pour l’empêcher d’être réélu en provoquant cette crise majeure, mais pourquoi le Mignon poudré a-t-il précipité les Français dans l’abîme ?

Rien ni personne ne l’y obligeait sauf un certain nombre de ses sponsors et de ses obligés…

Ses décisions auront des répercussions historiques.

Comme le disait déjà Pierre Jovanovic : c’est foutu, comme le café bouillu.

C’est irrattrapable.

Le nombre de décès sur 12 mois augmente depuis 2005 mais dans sa tendance lourde et longue car les baby-boomers commencent à arriver à un âge critique, ce qui est normal,

Document 2 :

Les variations du nombre de décès mensuel en France sont de grande ampleur mais, si le nombre de décès a été élevé en avril 2020, il a été encore plus élevé en janvier 2017 et auparavant, en particulier en 1969 sans que cela provoque des campagnes de manipulations médiatiques comme celles que nous subissons actuellement,

Document 3 :

Le nombre de décès en France aux mois de mars et d’avril 2020 a été nettement supérieur à celui des mêmes mois de 2018, année au cours de laquelle la mortalité a été supérieure à celle de 2019 (du moins du 1° mars au 5 octobre, unique série journalière publiée par les experts en désinformation de l’Insee) mais à partir du 23 mai, la différence de la mortalité (entre 2020 et 2018) est faible,

Document 4 :

Zoom sur cette période du 23 mai au 5 octobre pour les années 2018 et 2020,

Document 5 :

L’écart entre le nombre de décès en 2018 et 2020 confirme évidemment les remarques précédentes,

Document 6 :

Donc, la mortalité au cours de ces 12 derniers mois est normale en France.

Les décès en 2020 ne sont pas dus au covid-19.

La hausse des décès constatés au printemps 2020 concerne des personnes qui étaient immunodéprimées, c’est-à-dire atteintes de plusieurs pathologies, ou mieux : possédant plusieurs facteurs de risques, le covid-19 ne faisant qu’abréger leur espérance de vie qui était manifestement limitée à 2020 dans la plupart des cas.

Les personnes âgées de moins de 70 ans et en bonne santé ne sont pas mortes du coronavirus.

Le cas de l’équipage du porte-avions français Charles de Gaulle sur lequel 1 046 marins ont été testés comme étant porteurs du covid-19 sur un total de 1 760 est exemplaire : aucun décès ne s’est produit, ce qui montre par-là que ce virus n’est pas plus dangereux qu’un autre et que les mesures drastiques prises par la bande du Mignon poudré ne sont pas justifiées médicalement.

Les manipulations de l’opinion publique française sont grossières mais elles sont aussi parfois subtiles comme le montre le silence assourdissant des toubibs qui touchent… 30 euros supplémentaires par consultation pour chaque patient testé positif au covid-19 !

Copie d’écran du site officiel de l’Assurance Maladie, cliquer ici pour y accéder,

Document 7 :

Dans ces conditions, il est compréhensible que le nombre de personnes testées positives à ce covid-19 mais en bonne santé (dites asymptomatiques) explose, ce qui ne justifie en aucun cas les mesures prises par la bande du Mignon poudré dont en particulier ce couvre-feu en temps de paix.

Ces manipulations de l’opinion publique française sont grossières mais le plusse pire est que les deux tiers des Français les approuvent !

Document 8 :

La kollaboration des Français du temps du Mignon poudré dépasse celle de leurs prédécesseurs pendant la guerre…

C’est désespérant, ce qui signifie qu’il n’y a plus aucun espoir : c’est foutu, comme le café bouillu.

Dans les mois et années à venir, les Américains ne débarqueront pas en Normandie pour sauver une fois de plus les Français de la barbarie.

Par ailleurs, le Donald et ses partisans sont en pleine forme, sans masques, ni couvre-feu, ni distanciation sociale et autres khonneries !

Document 9 :

Pour rappel, les autorités de Taïwan ont pris les bonnes mesures sans confinement, sans masques, ni couvre-feu, ni distanciation sociale et autres khonneries et seuls 7 personnes sont mortes avec (entre autres pathologies) le covid-19 pour une population de 23,8 millions d’habitants.

Idem pour le Viêt-Nam : aucun décès lié au covid-19 jusqu’en juin pour 97,6 millions d’habitants.

Autre exemple de gestion acceptable du covid-19 en Europe : celui de l’Allemagne avec 9 853 personnes mortes avec (entre autres pathologies) le covid-19 pour une population de 83,8 millions d’habitants en partie grâce à un système de santé décentralisé très libéral (les hôpitaux publics ont été privatisés par le Chancelier socialiste Gerhard Schröder).

Cliquer ici pour voir les données de la mortalité par million d’habitants associée au covid-19 dans le monde.

Comme le dit Gérard Fauré qui connait bien les milieux politiques et d’affaires aux plus hauts niveaux de responsabilités, ce qui est grave avec la drogue (et en particulier la cocaïne), c’est que les personnes qui en prennent ne sont plus elles-mêmes et elles ne peuvent donc pas prendre les bonnes décisions, ce qui peut avoir des conséquences très graves…

Les résistants à la politique du Mignon poudré représentent peut-être 5 % de la population, comme pendant la guerre, les autres collaborent plus ou moins activement…

Je suis quand même surpris que personne, à ma connaissance, n’ait fait une telle analyse des données statistiques de l’Insee sur la mortalité liée au covid-19.

© Chevallier.biz

 

12 réflexions sur “Covid-19 : mortalité normale (Insee)”

  1. Mais même des décisions apparemment injustifiées dans un contexte, de faire équilibre à un autre contexte puisqu’au final, dans le monde, tout à chaque instant fait équilibre.

    S’il y a maladie c’est toujours parce qu’il y a un non-dit à l’oeuvre avec un déclencheur actualisant la situation, nouvelle situation faisant compensation symbolique inconsciente pour continuer à masquer le non-dit, lui faire équilibre.

    Donc, un Covid médiatique pour cacher quoi ? La faillite des banques ?

  2. GAILLIEGUE Didier

    Quand les français découvriront la vérité en plein marasme économique, le réveil provoquera le chaos mais il sera trop tard!
    A noter qu’il serait intéressant de simuler le taux de mortalité si on avait laissé les médecins pratiquer la thérapie du Pr RAOULT. La différence serait encore plus flagrante.
    Profonde tristesse que cette hystérie collective qui permet des manipulations insensées…
    Maintenant, c’est une certitude: économiquement, le pays ne s’en remettra pas avant très longtemps en sacrifiant nos enfants et probablement nos petits-enfants.
    Si on avait investi les sommes perdues avec le Covid dans la transformation écologique…que le pays serait grand!

  3. 30€ pour un dépistage positif covid! Imaginez vous combien ils vont leurs donner pour faire le vaccin à la population!!! Lorsque la vaccination sera obligatoire, la résistance devra commencer à se mettre en place car nous serons belle et bien en guerre. J’espère qu’une grande partie du corps médical se battra à nos côtés…

  4. @Josick,
    Faillite d’un system. Le principe de dette pour développer de la croissance a été utilisé à outrance, les dettes de certains pays ou entreprises ne sont plus gérable. En France la production de vrai richesse s’est tellement exporté, qu’il faut sans cesse créer des taxes pour faire rentrés de l’argent et rembourser nos anciennes dettes…
    La BCE a annoncé sont soutient à l’économie jusque l’été 2021, La “Grande Réinitialisation” prévu par Davos se jouera fin Mai 2021, Le hard Brexit arrive bientôt, le Donald lutte pour ne pas sombrer, et tout le reste que nous ne soupçonnons même pas…!

    Quelle époque !!!

  5. j’ai oublié de mentionné la photo de Macron en relation avec l’article, G. Fauré nous en avait parlé… un petit coup d’oeil au doigt sous le nez. De plus c’est l’indice gestuelle , main ouverte, d’une personne suspecte dans ses paroles.

  6. Merci pour cette étude très complète.
    Je ne suis pas Charlie, mais je pense faire partie des 5%.
    Connaissez-vous le site Covidemence.com qui approfondit votre étude ?

  7. Bonjour à tous

    Ce n’est pas la mortalité qu’il faut voir dans ce cas-ci, mais l’engorgement des hôpitaux. Il faut travailler dans un hôpital pour s’en rendre compte. Si 50% de vos lits sont occupés pour cela, on ne peut plus faire grand-chose d’autre ( crise cardiaque, AVC). C’est la grande différence par rapport à mars, il y a moins de morts, car on a trouvé des améliorations pour la guérison. Concernant le mensonge perpétuel de nos politiciens, là ils doivent être jugés. Leurs mensonges ont amené beaucoup de défiance à leur égard et il y a de quoi. Par contre l’incompétence n’est pas à juger. Les politiciens auraient été plus malin de dire qu’ils étaient incompétents que de jouer au grand spécialiste de la destruction d’un pays.

  8. A force de dépister tout le monde ils sont en train de faire baisser le ratio positif/décès :
    – en Belgique :
    le 12/10/2020 : 165 880 positif pour 10 211 décès soit 6.15 % de taux de mortalité
    le 21/10/2020 : 253 386 positifs pour 10 539 décès soit 4.16% de taux de mortalité

    https://www.coronavirus-statistiques.com/stats-pays/coronavirus-nombre-de-cas-en-belgique/

    Et c’est partout pareil, c’est pour cela qu’ils veulent arrêter leur stratégie de dépistage à outrance, car dans peu de temps on va arriver à un taux de mortalité de 0.0…% et cela va commencer à se voir leur supercherie statistique !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *