Croissance : USA / France, réussite / échec

Le taux de croissance du PIB réel est proche de son optimum aux Etats-Unis, sans inflation : 2,8 % au 3° trimestre par rapport au trimestre précédent en taux annualisé,

Document 1 :

Les chiffres de la forte croissance française pour le 2° trimestre publiés par les experts en manipulations statistiques de l’Insee sont peu crédibles. Comme pour les trimestres passés, ils retraiteront certainement les chiffres publiés précédemment avec une forte chute pour le 3° trimestre en espérant que le ciel ne leur tombe pas sur la tête pour le 4° trimestre.

D’une année sur l’autre, la croissance américaine est un peu faible depuis 3 trimestres à 1,65 % pour les deux derniers, et carrément plongeante pour la France en dehors de cette anomalie que constitue le chiffre du 2° trimestre,

Document 2 :

Sur la longue période, depuis 1950, les droites de moyenne arithmétique montrent des tendances lourdes nettement baissières, avec un maintien autour de 2 % pour les Etats-Unis et proche de zéro pour la France,

Document 3 :

Tous les cancres savent que leur seul espoir est de copier sur le meilleur élève de la classe, ce que refusent obstinément de faire les Français.

1 réflexion sur “Croissance : USA / France, réussite / échec”

  1. Good web site! I really love how it is easy on my eyes and the data are well written. I’m wondering how I might be notified when a new post has been made. I have subscribed to your feed which must do the trick! Have a great day!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *