Croissance américaine : leçon de monétarisme

Les Américains donnent une fois de plus une bonne leçon de monétarisme…

Le Tea Party a bien eu raison d’exiger une baisse des dépenses publiques : – 1,7 % au 3° trimestre (par rapport au précédent), ce qui n’a pas fait chuter la croissance (comme tous les idiots nuisibles l’ont répété), bien au contraire…

Moins d’argent public dépensé, c’est plus d’argent dans les poches des Américains qui le dépensent : la consommation a augmenté de 1,5 % ce qui fait partir la croissance de 2,8 % (par rapport au trimestre précédent en taux annualisé).

Pour répondre à la demande, l’investissement repart : + 9,5 % ce qui dope encore la croissance.

Le comportement des Américains constaté ainsi ex post sur les chiffres du PIB du 3° trimestre était clairement indiqué ex ante dans les chiffres de l’évolution des agrégats monétaires, cf. mes articles antérieurs à ce sujet (je prédisais une croissance de 2,5 % depuis 2 mois).

L’agrégat monétaire M2-M1 continue à augmenter sur une tendance lourde et régulière de 5,6 à 5,8 % d’une année sur l’autre, ce qui est un peu élevé mais ce qui a l’avantage de ne pas être inflationniste : + 1,2 % (pour le PCE-PILFE) idéalement bien placé entre les limites de 1,0 et 1,5 %,

Document 1 :

Cette tendance lourde calme se déroule paradoxalement dans de grandes turbulences comme le montrent les variations de M1 d’une semaine à l’autre qui peuvent atteindre 120 milliards de dollars…

Document 2 :

… et de M2-M1,

Document 3 :

En conséquence, toutes choses égales par ailleurs, le taux de croissance du PIB réel devrait être de 2,3 % en ce 4° trimestre d’une année sur l’autre (contre 1,65 % au 3° trimestre) et de 2,8 % par rapport au trimestre précédent en taux annualisé, comme au 3° trimestre,

Document 4 :

Pour faire partir la croissance, créer des emplois, tout est simple : yaka baisser les dépenses publiques !

8 réflexions sur “Croissance américaine : leçon de monétarisme”

  1. Keynésianisme : incompris et mal appliqué à peu près partout
    +
    Monétarisme : appliqué à peu près nulle part
    =
    Oui, les idiots sont de + en + nuisibles !

    Au nom de tous les lecteurs de votre site, grands mercis Mr Chevallier pour ce voyage au long cours : des années que l’on vous lit.

  2. Felicitations pour votre pugnacité a vouloir nous ouvrir les yeux dans ce monde de menteur-arnaqueur

    Ou peut on approfondir la situation de Swissquote ?

    Encore bravo Cdt Toupimo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *