D’après l’Insee, aux 30 mars, les décès en 2020 sont inférieurs à ceux de 2018 !

Entre le 1° janvier et le 30 mars 2020 l’Insee comptabilise 1 200 décès en moins par rapport à la même période de 2018 !

Donc, si le nombre de décès attribués au Covid-19 est élevé, les autres maladies transmissibles saisonnières comme la grippe causent globalement moins de morts cette année que les années précédentes.

Le bilan est positif !

Le confinement imposé en France et ailleurs dans le monde ne se justifie donc pas.

C’est le résultat d’une gigantesque opération de désinformation, de manipulation des opinions publiques, de fake news à l’échelle planétaire !

***

L’Insee est un organisme public, donc a priori sérieux et fiable.

Or, des personnes ont remarqué que le nombre de décès publié par l’Insee cette année au 23 mars était inférieur à celui des années précédentes, de… 4 736 ! cf. mon article à ce sujet, cliquer ici pour le lire.

En effet, 39 707 décès étaient enregistrés par l’Insee cette année au 23 mars contre 44 443 au 23 mars 2018,

Document 1 :

D’après cette constatation, une conclusion logique s’imposait : le coronavirus a provoqué au 23 mars de cette année globalement 4 736 morts en moins qu’en 2018 car tous les hivers, des gens meurent à cause de diverses maladies, en particulier transmissibles et saisonnières comme par exemple une forme de grippe ou un coronavirus.

La grippe provoque cette année moins de décès que les années précédentes mais ce covid-19, un coronavirus nouveau, provoque beaucoup plus de morts cette année que les coronavirus qui sévissaient au cours des années précédentes.

Une autre conclusion s’impose alors : la mortalité due à des maladies transmissibles saisonnières cette année est globalement du même ordre que pour les années précédentes.

Tout est donc normal pour ce qui concerne ce type de mortalité.

Le problème est que ces conclusions ne plaisent pas du tout à la nomenklatura qui impose en France comme ailleurs un confinement aux conséquences économiques, financières et sociales catastrophiques sous le prétexte qu’il y aurait cette année une épidémie, et même une pandémie aux conséquences qui seraient catastrophiques et qui imposerait de prendre des mesures extraordinaires, à savoir un confinement massif et impératif.

Les personnes qui ont bien remarqué qu’il n’y avait rien d’anormal dans la mortalité cette année par rapport aux années précédentes pouvaient donc contester légitimement et logiquement la propagande officielle en faveur du confinement.

Pour faire taire cette contestation qui montre indubitablement qu’il y a moins de morts globalement cette année (même à cause du coronavirus) qu’en 2018, l’Insee vient de publier les données des décès au 30 mars, de cette année et des deux années précédentes qui font apparaître que l’augmentation des décès à fin mars de cette année est sur le point de (presque) rejoindre le nombre de décès de 2018,

Document 2 :

D’après ces chiffres officiels, le nombre de décès en France au 30 mars de cette année est quand même inférieur de 1 200 à celui de 2018, ce qui montre une fois de plus que la mortalité comprenant surtout celle qui est due aux épidémies saisonnières est tout à fait normale cette année.

Le confinement, la médiatisation et la dramatisation à propos des décès dus au covid-19 ne se justifient donc pas, objectivement d’après les données de l’Insee.

Cependant, des anomalies étonnantes se cachent, ou se révèlent dans les chiffres publiés par l’Insee…

En effet, l’Insee publie maintenant des chiffres de décès révisés (arrêtés au 30 mars) en faisant apparaitre dans cette dernière version que les décès au 23 mars 2018 dépassaient de… 1 324 ceux de la version publiée la semaine précédente, toujours pour le chiffre des décès de 2018 (ainsi que pour 2019) ! 

Document 3 :

Les données concernant les décès enregistrés en France sont toujours bien établies car les morts sont toujours bien répertoriés et bien identifiés une fois pour toutes.

Les nombres des décès au cours des années précédentes ne sont évidemment pas révisables, sauf pour de très rares exceptions tout à fait marginales (cadavres retrouvés, disparitions élucidées, etc.).

Il n’y a aucune raison pour que d’une semaine à l’autre, en avril 2020, les chiffres des décès de 2018 soient modifiés d’une façon aussi importante au point de les majorer de plus de 1 000 au 23 mars !

Les experts de l’Insee… en propagande, en manipulation des opinions publiques et en chiffres bidouillés s’emmêlent les pinceaux lamentablement.

***

Cette histoire de coronavirus exploitée par les autorités en France et ailleurs dans le monde avec un ordre de confinement impératif (à la seule exception de Taïwan) profite essentiellement aux adversaires du Donald.

L’argument principal qu’il mettait en avant pour sa réélection était la réussite économique de sa politique est ainsi détruit.

C’est donc cette gauche américaine mondialiste aidée et financée par les multimilliardaires qui en tirent profit qui a lancé la médiatisation de cette épidémie saisonnière du covid-19.

Les dirigeants politiques des autres pays se sont laissés manipuler en prenant la décision de confiner leurs concitoyens.

Avec cette histoire de coronavirus les adversaires et concurrents de l’Amérique que sont la Chine, le Japon et l’Europe sont irrémédiablement et durablement vaincus et même dévastés pour de longues années, surtout à cause de l’hypertrophie monétaire qui s’y est installée mais dont les ravages ne se sont pas encore manifestés.

© Chevallier.biz

20 réflexions sur “D’après l’Insee, aux 30 mars, les décès en 2020 sont inférieurs à ceux de 2018 !”

  1. Vous avez parfaitement analyser cela, d’autant plus que j’ai fais l’analyse moi-même de mon côté des chiffres de l’Insee et d’autres sources sauf pour la modification que vous apportez ici en dernier lieu au 23 mars et qui met en lumière la manipulation, plus c’est gros moins les gens la voient, d’autant plus au niveau international ?
    Cependant les citoyens du monde entier s’apercevront, je n’espère, pas trop tard toute la vérité sur cette affaire d’autant plus qu’ils peuvent se référer à des chiffres, à moins qu’ils ne soient encore bidonnés.
    Ceci encore, il est peut être utile de dire que l’infection par le coronavirus a une caractéristique plus traumatisante qui a servi de caisse de résonance pour alarmer les masses.
    Je suis aussi des prophéties “récentes” non connues sur le sujet. Mais personne n’en a cure et pourtant tout a été prédit. Ce que je n’avais pas perçu c’est la façon toute pernicieuse de cette vague scélérate qui est venu de Wuhan fin décembre/janvier. (La Chine c’est si loin).

    Tout est conforme pour que nos doutes soient levés surtout si on se rapporte au texte de Réseau International fort instructif qui parle de l’ OMS et de Bill Gates :
    (La réalité est là et on ne la voit pas)
    https://reseauinternational.net/bill-gates-en-premiere-ligne-dans-la-course-au-vaccin-et-le-pucage-des-populations/.
    Une dernière actualité récente donnée par les R.G. la possibilité d’une insurrection. (R.T. la mal aimée.)

    1. Je ne crois pas au confinement si il y a des masques, mais enfin, les Chinois ont confiné et confiné dur… MAIS lui est en pleine opération de propagande et le chaîne Phoenix de HK est une chaîne dépendante du PCC ….

      Donc tout ce qu’il raconte n’a aucun intérêt, pas la peine de se pourrir la tête. Il vaut mieux resté éveillé pour analyser d’autres sources.
      Comme par exemple, les stats INSEE mises en valeur ici.

  2. En audit, les associés devenaient fous si par hasard on se trompait sur le bilan d’ouverture.
    Que faut-il penser d’un institut comme l’INSEE qui modifie ses données des années écoulées ?
    À ce stade, on peut considerer qu’ils (les dirigeants) agissent en bande organisée…

  3. On ne nous dit pas tout.
    Pendant ce temps en Israël :
    https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/israel/1586666976-coronavirus-israel-recoit-2-4-millions-de-doses-de-chloroquine?fbclid=IwAR09v7D1BFiMYkY0v0eS2gYxbY9vnOFpyul6otRPjoD5oHjvQRB3OJCB0sA
    Donc, je suppose qu’ils appliquent le protocole du Pr Raoult.

    Je rajoute cette intervention du Pr Jacques Marescaut membre de l’académie de médecine :
    https://twitter.com/i/status/1248981406912479232

    La supercherie commence à apparaitre même à la TV :
    https://twitter.com/i/status/1249305610056859649

  4. Pour info en ce qui concerne le changement de chiffre à la fin du mois, et le site de l’INSEE le précise en note, les premiers chiffres (non définitifs) proviennent des mairies via un système automatisé, donc dans les 24/48h après le décès declaré en mairie l’INSEE a ce chiffre. Mais comme en ce moment une très forte partie des décès a lieu à l’hôpital ET que les mairies sont en sous effectif ou ouverte 2 demie-journées par semaine, les décès sont déclarés en mairie beaucoup plus tard que d’habitude, d’où des chiffres non définitifs qui sont remis à jours à chaque publication de l’INSEE, soit une fois par semaine en ce moment.

    1. Oui, vous avez raison, les chiffres de 2018 sont encore mal connus car le site de l’INSEE le précise en note, les premiers chiffres (non définitifs) proviennent des mairies via un système automatisé, donc dans les 24/48h après le décès declaré en mairie l’INSEE a ce chiffre. Mais comme en ce moment une très forte partie des décès a lieu à l’hôpital ET que les mairies sont en sous effectif ou ouverte 2 demie-journées par semaine, les décès sont déclarés en mairie beaucoup plus tard que d’habitude, d’où des chiffres non définitifs qui sont remis à jours à chaque publication de l’INSEE, soit une fois par semaine en ce moment.
      Ya des gens qui sont doués !

      1. Effectivement, cela ne semble pas du tout rationnel, mais il doit y avoir un truc, car TOUS les chiffres bougent, jour et année, ce qui est difficile à comprendre…
        Ceci étant dans les tableaux donnés, la réévaluation est de + 5,8 % pour 2020 et seulement 3 % pour 2018
        A la date du 10 avril, le chiffre de 2020 avait baissé (?!) pour arriver à 39 104 décès, et ceux de 2018 étaient restés constants à 45 767 décès.

  5. En tout cas, Alexis Cossette de Radio Québec, ex Radio Londres, avec sa toute dernière capsule “La Fraude avérée” https://www.youtube.com/watch?v=DH7Ot3DrmX4 a fait exploser son nombre de vue alors qu’il se plaignait qu’avoir contesté l’approche officielle de l’OMS lui avait fait perdre beaucoup d’auditeur.
    312 K vues après une journée, alors que seulement 186 K pour une capsule datant de 2 semaines, laquelle avait pourtant foudroyé en nombre de vue toutes ses autres capsules. Elle était intitulée “Le Vendu”, relativement au directeur de l’OMS.
    Il devait être dans les 40-50 k vues avant cette histoire !

  6. Bonjour J-P Chevallier,

    Est-ce que la Chine est-elle vraiment perdante dans cette histoire de coronavirus ou ne tire-t-elle pas des avantages elle aussi de cette situation sur d’autres plans? Vu la relation entre Xi et Bill Gates, n’y a-t-il pas connivence/duplicité entre la Chine et les mondialistes anti-trump (l’OMS inclut) pour tirer un avantage mutuel?

  7. Tout à fait. Mais pourquoi trafiquer les chiffres à la hausse en 2018 ? Cela atténue la peur et ne va pas dans le sens de cette pandémie “dévastatrice”. Du coup cela ne va pas non plus dans le sens de votre thèse.

  8. J’entends que les démocrates veulent faire feu de tout bois pour leur campagne 2020. Mais j’ai du mal à comprendre comment Donald Trump peut réunir contre lui la majorité des gouvernements du monde pour faire un lockdown qui pénalise leur propre pays

  9. Bonjour,
    Pour la manipulation des données de 2018, je ne pense pas à la manipulation, l’insee essaie peut-être juste de présenter des données comparables, données non révisées 2020 vs 2018 et données révisées ensuite ; cela mériterait juste une meilleure légende pour éviter de se questionner pour rien.
    La bise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *