Début des turbulences et des crises de 2014 !

Les grandes turbulences de 2014 ont commencé dès la première semaine de l’année avec une baisse des rendements des Notes à 10 ans qui s’amplifie, ce qui montre bien que les achats de la Fed n’ont pas perturbé les marchés (la Fed a fait circuler l’argent à la place des investisseurs),

Document 1 :

L’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et ceux des Notes à 2 ans continue à baisser

Document 2 :

ce qui casse bien le cycle infernal que la Fed aurait pu créer si la politique monétaire qu’elle a menée avait été orthodoxe, c’est-à-dire semblable à celle qui était menée précédemment, ce qui confirme tout ce que j’ai écrit précédemment à ce sujet,

Document 3 :

L’évolution des marchés américains entraine celle des autres marchés dans le monde, en particulier en Europe, la courbe de tendance retenue ici est d’ordre 4,

Document 4 :

Cependant, une autre interprétation est possible, bien visible avec une courbe de tendance d’ordre 5, montrant que la situation s’aggrave sérieusement,

Document 5 :

Coup de théâtre vendredi 31 : les rendements des mauvais bons du Trésor français ont brusquement anormalement baissé, surtout par rapport à ceux du Bund,

Document 6 :

Il s’agit là manifestement d’une intervention énergique de la nomenklatura pour défendre le franc (français) face au DM, comme au bon vieux temps du système de Bretton Woods,

Document 7 :

Les systèmes de changes fixes sont intenables à terme. Bretton Woods a coulé. L’euro système coulera.

La vieille Europe est irrémédiablement lourdement et gravement handicapée. Le désordre ira en s’accentuant.

Tout est simple.

Les données utilisées ici sont celles du Wall Street Journal, en fin de séances américaines. Elles peuvent différer sensiblement (et significativement !) de celles qui sont publiées en fin de séances européennes.

1 réflexion sur “Début des turbulences et des crises de 2014 !”

  1. Bien le bonjour

    Petite utopie ou du moins uchronie favorable.

    “Et si les rendements à la baisse des bons à 10 ans étaient la matérialisation d’une anticipation d’une poignée d’initiés qui ont obtenu des infos sur les futures réformes économiques énergiques mises en place par Jean-Marc le Titan de Nantes ? Libéralisation du marché du travail, baisse des charges, abandon de l’ISF, flat tax sur l’IR, taux d’IS unique à 25%, réforme territoriale, 1 million de fonctionnaire dans le viseur, etc, etc, etc…. ?”

    Non ? Ah, mince…

    Petite utopie absolument inverse : vous avez raison, les cours sont manipulés (que dire d’autre ???) Et hop, on a gratté quelques dizaines de millions d’euros le 31/01/2014 pour l’Arbre de Noël du Parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *