27 réflexions sur “Devinette : quel pays après la Grèce ?”

      1. Parce que c’est un des cochons !
        parce qu’elle détient trop d’or ?
        parce qu’elle ne veut plus “des chances pour l’Italie”, venues traverser la mer,à cause d’une nouvelle et massive démocratie en Afrique du Nord ?
        parce qu’elle ne veut plus du système de contrôle des armées impériales sur son sol ?
        parce qu’il y a encore trop d’indépendants (pme pmi familiales) en Italie?
        parce que le Vatican doit être brûlé ?

        parce que les Etrusques reviennent ! (l’étrusque est du pur cyrillique !)

      2. Car l’Italie ne voudra pas perdre de temps.

        Les Italiens vont très vite comprendre que l’UE n’a plus aucun futur. Si je me rappel bien, les dettes italiennes sont détenues pour la majorité, voir bien plus, par des autochtones, ce qui donne à l’Italie une indépendance certaine.

        Seule l’indépendance permet une vie sans l’euro. L’Islande est un bon exemple à suivre. L’Islande un pays très indépendant. Avoir survécu et vivre aussi loin de tout !

        Alors que les pays qui sont dépendants financièrement veulent rester dans l’UE et servir de carburant à l’Allemagne, seul pays qui contrebalance, avec joie dissimulée, l’édifice avec ses excédents commerciaux réguliers et continus.

        Mais aussi et surtout parce que Jaques Sapir l’a dit à la télévision voilà quelques semaines. Il pourrait voir juste qui sait ?

  1. Qui va piano va sano qui va sano va lontano.

    Vous faites fausse route. Certes l’euro crise s’accentuera avec les problèmes des pays du club Med. Le Mariole continuera sa politique monétaire ultra laxiste : il s’en fiche car ce n’est pas son argent.

    Sincèrement, les premiers pays à sortir du désastre ne seront pas les mauvais de la classe. Mais bien au contraire. Il s’agira de petits pays comme la Finlande ou le Luxembourg.

    Prochaine crise systémique prévue pour 2017 voir 2018. Le Mariole ne terminera pas son mandat au 01/11/2019. Je prends les paris.

    Belle soirée à vous tous

  2. L’Italie va mal en effet ,

    peut etre l’exposition de ses banques a la Grece?
    Les indices sont qusiment tous au rouge

    PIB reel: http://www.tradingeconomics.com/italy/gdp
    Croissance: http://www.tradingeconomics.com/italy/gdp-growth-annual

    Production indutrielle: http://www.tradingeconomics.com/italy/industrial-production
    deficit budgetaire: http://www.tradingeconomics.com/italy/government-budget

    dette 132% du PIB: http://www.tradingeconomics.com/italy/government-debt-to-gdp

    Il ont fait un effort de baisse de la depense publique contrairement a la France:
    http://www.tradingeconomics.com/italy/government-spending

    Mais leur secteur productif est effondre…

    Entre la FRANCE ULTRALIBERALE qui ne va pas mieux, et l’ITALIE soumise a l’asuterite TURBOLIBERALE de Bruxelles, mon <3 balance …

    Le probleme de tous ces pays, c'est qu'ils sont trop liberaux… comme l'URSS en son temps, trop liberale, qui a sombre parce qu'ils ne sont pas alles suffisamment loin dans le socilaisme.

    Quelle analyse magistrale.

    😀

    Stef du Canada… ici on a pas de probleme. L'avenir est radieux.
    Le ciel un peu moins.

  3. Bonsoir,

    Je dirai le Portugal. PIB inférieur à la Grèce, fort endettement (120% du PIB), croissance faible, élection à venir et secteur bancaire en crise (banque Esperito Santo). Les taux à 10 ans sont autour de 2%. Je suppose que les agrégats monétaires sont à l’image des espagnols.

    Bonne soirée

  4. Italie.
    Production en constante baisse, PIB en stagnation depuis 2008, gains de productivité médiocre, compétitivité en berne avec ses partenaires de la zone, où elle transige en majorité. La baisse de l’euro par rapport au dollar US nuit beaucoup à son économie puisque plus de 60% de son commerce extérieur se fait dans la zone euro.

    Hagen du Canada

  5. Bonjour,

    Le premier pays à être sorti de l’euro sans jamais y être rentré officiellement est la Suisse suite à l’abandon du taux de 1.2 frs pour 1 €.

    Les Islandais viennent de renoncer à y rentrer.

    Le prochain sera l’Angleterre suite à leur référendum.

    Suite au choix des anglais, les peuples d’autres pays demanderont à leur tour un référendum.

    Pour que l’euro fonctionne en l’état il faut des ajustements prix/compétitivité et une dévaluation des salaires dans tous les pays du club med. Ce n’est pas un programme très vendeur.

    Ou une augmentation de la productivité, mais les entreprises n’ont plus de quoi investir.

    Ou un re positionnement qualitatif de la production, mais ça demanderait également des investissements.

    Ou prendre acte que cela ne fonctionne pas, sortir de l’euro et dévaluer la monnaie.

    Tel le lit d’une rivière, le chemin de moindre résistance sera utilisée.

  6. C’est l’Italie qui le plus mal en point après la Grèce.
    Elle va basculer dans les gros problèmes dès cette année selon les derniers chiffres.

    Pari gagné ???

  7. Je dirai l’Italie, car leurs banques ont un taux de créances douteuses quasi sembable à celui de l’Espagne à plus de 10%, mais aussi parce que l’Etat doit près de 50 milliards d’arriérés (à plus de 90 jours) aux entreprises italiennes ce qui ne manquera pas de provoquer des chutes en cascades d’entreprises (en plus de ce qu’il y a actuellement), mais aussi parceque les taux remontent déjà et que la dette à refinancer de l’Italie en 2015-16 est colossale.

  8. N.N. de Nat (je veux garder l'anonymat)

    Si un autre pays doit sortir,c’est l’effondrement de l’€.
    Reponse TOUS,…… avec l’avis éclairé d’un stategiste!
    Bien à vous.

  9. Tout simplement TOUTE L’EUROPE et en même temps !!!!
    Parce que n’importe quelles banques commerciales, même si elles ont épurées leurs expositions dans les dettes publiques, elles sont toujours exposées a la bulle du crédit !
    Et pas de crédit = on pioche dans l’épargne.
    Juste une question Jean-Pierre : l’épargne personnelle est inclu dans les fonds propes ou pas ?
    merciiii

Répondre à Fred Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *