Eh bien dansez maintenant !

En fin de séance européenne, les rendements des mauvais bons des Trésors de ces cochons de pays du Club Med montaient et s’écartaient davantage par rapport à ceux du Bund (1,694 %), surtout pour ceux de la France (3,095 %) dont l’écart relatif a atteint 85 %,


Que faisiez-vous depuis l’adoption de l’euro ?
Disent les marchés à ces emprunteurs.
Nuit et jour à tout venant
Nous chantions, ne vous en déplaise.
– Vous chantiez ? J’en suis fort aise.
Eh bien dansez maintenant !

10 réflexions sur “Eh bien dansez maintenant !”

  1. Bonsoir,

    “Après la dette espagnole, comme on pouvait s’y attendre c’est au tour de la dette française d’etre chahutée. Pour la premiere fois depuis le debut Janvier, les CDS souverains francais, les Credit Default Swaps qui protegent contre les defaillances de débiteurs, viennent de repasser au dessus des 200!” (http://leblogalupus.com/2012/04/19/ledito-du-mercredi-18-avril-2012-lopa-tres-hostile-des-anglo-saxons-sur-leurope-par-bruno-bertez/#more-38747)

  2. Jeudi 19 avril 2012 :

    Quelles possibilités de couverture contre un scénario d’éclatement partiel de la zone euro ?

    Avec la remontée récente des taux d’intérêt sur les dettes périphériques, la question de la pérennité de la zone euro dans sa structure actuelle se pose pour de nombreux agents économiques exposés à la monnaie unique.

    Parmi un ensemble des possibles très vaste, allant de la sortie d’un seul pays comme la Grèce à l’explosion totale de la zone euro, nous retenons un cas intermédiaire, à savoir la sortie de la Grèce, du Portugal et de l’Espagne. Ce choix est motivé par le risque de crises politiques et sociales que les niveaux de chômage atteints, notamment parmi les jeunes, font peser sur ces pays.

    Nous estimons les impacts potentiels sur les changes et les taux d’intérêt des pays sortants et des pays core puis proposons des stratégies de couverture sur les marchés obligataires souverains et corporates, actions et matières premières.

    http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=63603

  3. Le déjeuner sur l’herbe (in The Economist)
    http://youtu.be/KGZfAo9yiSs (Le C dans l’air avec les journalistes étrangers)
    Ce déjeuner sur l’herbe illustre bien le mouvement de déhiérarchisation propice aux communistes, islamistes et féministes, c’est-à-dire à tous ceux qui ont la haine du père, du patrimoine et donc des régles qui concourent à son entretien et développement. C’est le renversement des tables : on picknique (on pique et on nike, nouvel eldorado).
    Parait qu’il suffit 10% de convaincus pour faire un point de basculement à 50% http://www.eurekalert.org/pub_releases/2011-07/rpi-mrs072511.php

    Ce mouvement percu positif par des socialauds tel Jacques Jaffelin (http://www.sociosomatique.com/blog/?p=256) n’est en fait que l’expression destruction de la destruction-transformatrice (destruction-créatrice de Shumpeter).
    Doit sourdre une nouvelle autorité plus adaptée à la modernité que les abrutis qui constituent présentement l’autorité (mais là, on est très loin des 10%).

  4. Nicolas Sarkozy a affirmé vendredi sur RTL qu’il n’y avait “plus de risque d’implosion de l’euro”, ajoutant que l’Europe était en “convalescence”.

    Lui n’évolue pas!

    1. En tant que président sortant, il faut bien reconnaître que pour des raisons politiques il ne peut pas se permettre d’être trop catastrophiste ni donc de prendre les mesures impopulaires ou radicales qui s’imposent. Si vous connaissez des chefs d’entreprises, vous savez bien que quand la situation est difficile, ils ne courent pas non plus chez leurs banquiers et fournisseurs pour pleurer sur leurs épaules en leur donnant tous les détails et les inquiétudes associées. Ce serait du suicide pur et simple avec fin immédiate des lignes de crédit et des fournitures …

  5. @ Deres : Les français ne sont pas les salariés de Mr Sarkosy. Et ce Mr n’est pas le propriétaire de la France.
    Quand un peuple donne sa confiance et donc mandat à un homme pour le représenter et défendre ses intérêts, la moindre des choses est que cet homme dise la vérité, toute la vérité.
    Que pensez-vous du MES ?…
    Bien cordialement.

    1. C’est certain. Ce que je veux dire c’est que quand on est au manette on ne peut pas jouer les Cassandre et crier au loup en permanence car ces prophéties deviennent auto-réalisatrices … Donc, oui ils mentent tous, que ce soit par raison ou par intérêt, mais cela ne veut pas dire qu’ils y croient et sont complètement idiots.

      Si le président français dit que l’euro est foutu, les taux d’intérêt vont immédiatement prendre en compte la sortie prochaine de la France de l’euro et les dévaluations qui vont suivre. Qu’il y croit ou non, c’est sa responsabilité d’être rassurant.

      Les économistes de Natixis ne peuvent pas conseiller à leur clients de solder leurs comptes d’investissement en action et obligations européennes pour aller chez un concurrent américain ou acheter de l’or physique. C’est leur travail de donner des conseils qui conservent la clientèle, sinon, c’est la porte pour faute grave.

      Les paroles d’un individu doivent être évalués à l’aune de ses objectifs et de ses conviction : c’est la base de la compréhension humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *