France : ça va très mal !

Les rendements des mauvais bons du Trésor français à 10 ans étaient à 3,166 % peu après l’ouverture des marchés ce matin contre 1,688 % pour le Bund, ce qui fait un écart relatif de 87,6 % qui remonte près de ses records, toujours plus haut qu’hier,


Ça va mal se terminer. La seule inconnue est la date de la chute finale qui peut se produire à tout moment, comme un tsunami.

19 réflexions sur “France : ça va très mal !”

    1. Quand notre histrion ignare affirme qu’il n’y avait “plus de risque d’implosion de l’euro“, mais que l’Europe était en “convalescence“, c’est le même type de commentaire historique que celui de Roosevelt affirmant au début de la grande crise des années 30 que la prospérité est au coin de la rue !

      1. Mais bien sûr que la prospérité est au coin de la rue mais il n’a pas dit pour qui…
        Ce qui ont les bonnes infos se sont grandement enrichi dans la grande dépression des années 30.
        Comme pour 1720 et John Law, comme lors de la banqueroute des deux-tiers.

        C’est le plus grand transfert de richesses de l’histoire de l’humanité qui a lieu.
        Faut juste essayer d’en profiter.

  1. http://elections.lefigaro.fr/presidentielle-2012/2012/04/19/01039-20120419ARTFIG00733-hollande-souhaite-mobiliser-l-epargne-des-francais.php

    Extrait :
    François Hollande a affirmé aujourd’hui qu’il souhaitait que l’épargne des Français puisse davantage être «mobilisée» pour financer une partie de la dette, à condition que les modalités d’emprunt soient plus favorables pour le pays. «Moi, j’ai l’idée que l’épargne des Français, qui est à un niveau très élevé (17% de nos revenus sont épargnés), puisse être mobilisée pour l’industrie, pour le logement et aussi pour la dette», a-t-il déclaré, interrogé à ce sujet lors du «Grand Journal» de Canal +. «De manière que, plus on empruntera auprès des Français, moins on empruntera auprès des marchés», a-t-il dit.

    Nos hommes politiques sont vraiment géniaux, ils règlent tous les problèmes avec l’argent des autres, y compris ceux que vous soulevez Monsieur Chevallier! Peut-être allez-vous confier votre épargne à François Hollande ?

      1. Cette volonté de “mobiliser” l’épargne des français moyens (les fortunes des français non moyens ayant dores et déjà quitté le radeau) est en effet inquiétante. Techniquement, quelles options permettent de “mobiliser” cette épargne ?
        Merci à JPC pour ce blog. Cordialement.

        1. C’est extrêmement simple de mobiliser l’épargne des français vers la dette de l’Etat … Il suffit de jouer sur les plafonds et rendements des livrets protégés tout rendant les autres investissements moins rentable en jouant sur la fiscalité. Les annonces d’alignement de la fiscalité du capital sur celle du travail et de hausse des plafonds des livret A et CODEVI vont dans ce sens. Ensuite, l’argent est géré par la caisse des dépôts et sa destination peut être changé par simple décret du pouvoir. Pour mémoire, un tiers du livret A va déjà actuellement vers de la dette de l’Etat français afin de compenser les investissements non rentables dans le logement social. Après, il est aussi possible de proposer les obligations aux français de la même manière que celle des entreprises. ces emprunts nationaux ont été très nombreux dans le passé.

          Diriger l’épargne des français vers la dette d’Etat est donc à nouveau une forme de cavalerie … Cela est fait en défiscalisant ces emprunts nationaux ou en fiscalisant toujours plus les investissements productifs. Dans les 2 cas, on obtient un soulagement à court terme en échange à long terme de moins de rentrées fiscales et de croissance faute d’investissement concurrentiel.

        2. Darley : “Nos hommes politiques sont vraiment géniaux, ils règlent tous les problèmes avec l’argent des autres ”
          Bien entendu : on fait plein de choses avec l’argent des autres, en particulier des dépenses compulsives effrénées, anarchiques et inutiles.
          Ce qui nous ramène inlassablement à Milton Friedman…

          @ Hans : le babar en pédalo est même plus précis que cela : il compte acheter la dette française avec l’épargne des français

          Techniquement, on fera comme nos amis argentins…
          On bloque les retraits pour spolier les français en les empêchant de disposer de leurs sous.
          On rembourse les gens étrangers qui ont prêté tant que la monnaie vaut encore quelque chose.
          On laissera les français disposer à nouveau de leur épargne quand elle aura perdu tout pouvoir d’achat (à la sauce weimar) c’est à dire par un retour au franc qui sera immédiatement dévalué. (comme le veulent les droites)

          le smic passera à 1700 (comme le veulent les gauches), mais 1700 dévalués qui auront beaucoup moins de pouvoir d’achat que 1100 maintenant.

          L’éclatement de la zone euro va créer un chaos qui apportera le bonheur à tout le monde.

          “C’est une bonne nouvelle, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles” claironnera-t-on à natixis.

  2. Bonjour,
    M CHEVALLIER, vous avez reçu comme tout le monde l’enveloppe du ministère de l’intérieur avec les programmes des différents candidats, que vous avez lu, je suppose. A 2 jours de voter, parmi ces derniers quel est à votre avis celui qui présente le programme économique le mieux adapté, pour sortir de ce bourbier pour vous simplifier la réponse:
    1 – aucun,
    2 – l’histrion ignare
    3- le grolandais
    4 -celui qui ne sais pas ce qu’il va faire au 2 éme tour
    5 – celle qui veut revenir au franc
    6 – celui qui veut donner le pouvoir au peuple pas à la finace
    7 – celle qui est verte des lunettes aux pieds
    8 – celle qui dit que les patrons ont besoin des ouvriers et que les ouvriers n’ont pas besoin de patron
    9 – joker

    1. Heu Strenka, ils sont 10, pas 9…
      (si on part du principe que “aucun” c’est pays-bas, le “grolandais” c’est le gros molasson du centre

      alors qui est le joker ? j’ai deux possibilités et ça marche avec les deux

      C’est pas très pratique ce code pour dimanche…
      Faut aller aux nationalités ou aux similarités : les pays-bas, la hongrie, l’URSS, Pinochette, le basque, Bisou-nours (ça c’est Poutou ^^°), le martien, le couillon de la lune (Bayrou) etc…

  3. Merci @ Tenshi & Deres pour vos réponses claires.
    – Réponses desquelles il ressort la confirmation (si besoin était…) qu’il est autorisé de penser fort dangereux de laisser son épargne sur des comptes bancaires français.
    – En conséquence, 2 questions ;
    1) Quel est le plancher (en milliers d’euros) à partir duquel il semble prudent de transférer son cash ailleurs ? (est-ce que ce sont les 70k€ dont on nous parle de façon officielle ? Plus ? Moins ?)
    2) A combien peut-on estimer (en pourcentage) le montant de la dévaluation du pouvoir d’achat franco-français dans l’hypothèse d’un retour à des monnaies nationales ?
    Bon week-end à tous et bon courage : “Ars longa, vita brevis”.

  4. @ Hans…

    1/ te soucie pas de ça. si t’es frontalier, mets ton fric ailleurs.
    70 kf du fonds de garantie c’est bidon. y’a 2 milliards en caisse de ce fond… et ils garantissent 1400 milliards de dépot en assurance vie, 300 milliards de dépots en livret A etc…

    2/
    Ton fric impudemment laissé en banque sera converti en bonds du trésor. Ce sera fait par décret.
    T’auras pas ton mot à dire. ni même la possibilité de disposer de ton bien.
    Ce sera bien entendu non pas par méchant désir de spoliation ordonnée mais par pure nécessité en raison d’un vague état d’urgence déclenché… qui aura lieu quand les marchés voudront plus nous prêter.
    Ils appelleront ça le “passage en mode administré” et “il ne sera pas sans conséquence sur votre épargne”

    C’est pour ça que tu entends actuellement, au milieu de discours lénifiants (ex : “la crise est finie”), que tout va bien en france parce que les français “ont de l’épargne”.
    C’est l’assurance pour les marchés d’être plus ou moins remboursés, et pour toi d’être complètement volé par les raclures de politocards.
    Il faut apprendre de l’histoire, cela finit toujours comme cela depuis 28 siècles de faillite des états. si tu connais un numismate, il te le confirmera tout cela.

  5. Merci Tenshi, grâce à toi, je viens de faire la connaissance (lecture) de Henri Régnault.
    Quant à mes petits sous, j’hésite entre achat de Napoléons et/ou les sortir de l’Euro.

  6. Bonsoir, je viens de voir cette vidéo:
    mais o’scour!!!
    Bon j’ai pas grd chose de coté mais comment miser sur des marchés avec ça ?
    Une idée les pros ?
    Solange

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *