France : Insee / Banque de France (suite)

Dans le match de l’Insee contre la Banque de France au sujet du PIB, Eurostat vient de publier ses chiffres du déficit commercial pour le 1° trimestre 2011 : 15,9 milliards d’euros qui sont plus proches des 19,7 milliards publiés par la Banque de France que des 11,2 milliards de l’Insee.
2 contre 1
Il se confirme une fois de plus, que les chiffes du PIB de l’Insee ne sont pas crédibles.

La croissance en France en ce 1° trimestre a été nettement inférieure à ce qui a été publié par l’Insee.
Cliquer ici (problèmes de lien résolus) pour voir le communiqué d’Eurostat.

DSK.O. : ce qu’a fait DSK n’est que la partie visible d’un growler alors que les manipulations des dirigeants des Gos banques en relation avec la nomenklatura portent sur des sommes considérables comme je l’ai écrit à maintes reprises, et il n’y a pas d’Américains pour mener ces affaires en justice.
Elles ne sont visibles qu’incidemment, en particulier dans leur surendettement (ou sous-capitalisation).
Le Titanic se jouait des growlers mais il a coulé sur un iceberg.

3 réflexions sur “France : Insee / Banque de France (suite)”

  1. Bonsoir,

    En attendant, l’émission “le grain à moudre” sur France Culture ce jour est consacré à l’euro, la Grèce, à l’éviction de DSK et aux problèmes que cela pose. Au moins un des intervenants reconnait que l’euro est une monnaie trop forte pour les PIIGS, vous n’êtes donc pas seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *