Italexit, €-crash, marchés et monétarisme

Le Président de la République italienne a fait un coup d’Etat en refusant d’admettre que Paolo Savona puisse devenir ministre de l’économie en justifiant sa décision par un risque de déstabilisation des marchés, en particulier à cause de l’envol des rendements des mauvais bons du Trésor italien.

Il a eu triplement tort : d’abord, Paolo Savona est au gouvernement à une place où il pourra dire à la nomenklatura euro-zonarde ce qu’il en pense (ce qui risque d’être assez amusant), ensuite, parce que les bons à 10 ans du Trésor italien sont revenus à la clôture de vendredi 8 juin au même niveau record qu’ils avaient atteint le 29 mai, enfin parce que ses décisions (celles du Président de la République italienne) n’empêcheront pas l’Italie de sortir de l’euro-système dans un avenir désormais très proche,

Document 1 :

La hausse du 10 ans italien est fulgurante !

Document 2 :

Ainsi se confirme une fois de plus ce que j’ai écrit précédemment à maintes reprises, à savoir que l’€-crise va se précipiter en donnant en fait un €-crash.

Zoom sur la période la plus récente de façon à mieux voir l’évolution des rendements du 10 ans italien,

Document 3 :

L’écart en points de base entre les rendements des mauvais bons à 10 ans du Trésor italien et ceux du Bund, le désormais fameux spread, a déjà atteint les niveaux de la période du paroxysme de l’€-crise de 2011,

Document 4 :

La France suit le même mouvement, à un étage inférieur, mais personne n’en parle !

Document 5 :

Tout va bien.

33 réflexions sur “Italexit, €-crash, marchés et monétarisme”

  1. Enfin on va pouvoir rigoler !
    C’est vrai que de pouvoir dire librement que l’EU est une organisation d’escrocs va nous soulager.
    L’euphorie passée, la France sera pluss pire que la Roumanie ou la Pologne.
    Et là, 2 eme rigolade gratuite 😉

      1. J’ai bien peur que les marchés ont leur dernier mot à dire comment avec la Grèce, je dirais au italiens courage vous êtes set fois plus nombreux que les grecs , il vende de l’ huile d’olive, vous de l’huile de olive et des Ferrari en plus , le rapport de force n’est pas le même face à ses gangsters

        1. Polo, tu es une victime de l’Edna. Mais si tu continues à lire JPC ou H16 tu t’amélioreras !
          Pour l’Italie c’est foutu. JpC n’arrête pas de le dire. Ok ?
          Pour la suite, c’est probablement une suite de dominos.
          Quand je pense qu’ils critiquent le Bitcoin. Que c’est un ponzi…
          Méga lol de la mort qui tue. LMAO.

          1. G&S, la loi Française ?
            Le BTC n’existe pas…vous oubliez ?
            Personne ne reconnait son usage comme monnaie.
            Interdire du vent ?
            C’est peut être de la jalousie si ils l’interdisent.
            Eux qui nous vendent du vent depuis si longtemps au prix de l’or.

  2. Bonsoir M Chevallier, l’or physique est il un bon moyen pour sauver ses meubles? Sa valeur peut elle monter avec la fin de l’euro? Ou ne conseillez vous que les Bonds pour se réfugier?

    1. Selon mes connaissances les pièces d’argent sont aussi à envisager.
      En or ou ag prenez des bonnes puretés.
      Il y a aucoffre, monnaie de paris, etc…
      Ex la 50€ en ag est bien chez monnaie.

      1. La 50 € argent pèse 41 grammes.
        Pour le même prix sur ebay vous avez 3 pièces de 50 francs Hercule soit 90 grammes.
        Les euros or et argent ne sont pas interessants encore moins les arnaques à 30 % de metal précieux.

  3. Pour avoir quelques Hercule 50 francs, elles sont pas mal quoi qu’un peu grosses et lourdes, à stocker c’est pas forcément facile. Si je devais racheter des pièces d’argent, j’en achèterais des plus petites. Genre les 100 francs argent sont 2 fois plus légères, ça fait déjà plus monnaie “échangeable” que les Hercule. Et en or, toujours les 20 francs Napoléon, elles sont très jolies (mais toute petite par rapport à l’argent).
    Privilégiez les pièces françaises qui ont déjà circulé, même si quelques pièces internationales sont particulièrement jolies.

      1. Cher JP Chevallier,
        Je crois déceler quelque peu d’ironie dans cette affirmation ; est-ce que je me trompe ou avez-vous une pensée pour les souscripteurs ruinés du début du 20eme siècle ?

          1. Charles Gave est un investisseur expérimenté.
            Il conseille l’achat d’actions et d’obligations asiatiques.
            Et aussi d’obligations russes.

            En complément de bonds du trésor US, est-ce une bonne idée ?

            Est-ce que la diversification a encore un sens ?

            Ou le boss étant encore américain, le seul salut possible se trouve dans les bonds du trésor US ?

            Cordialement

            Un fervent lecteur

  4. Perso je pense que la dette NZ et ou d’Australie est une bonne idée il me semble en tout cas a voir ce qu’en pense Mr chevallier.

  5. D’un coup comme ça, 2 jours sans un article et nous qui éspèrons la suite de cette folle aventure !
    Que dis-je cette cavalerie qui finira par trouver sa chute.
    Pendant que l’on parle Italie, le poudré ne réforme toujours pas la France. Ils se félicitent même de leurs résultats. Vivement la fin !

  6. Mon ami arménien me présentait les cartes bancaires de sa famille.
    Poubelle tout avait été absorbè par les banques russes en faillite.
    Ce sera ça l’euro……votre argent……pffffff.

Répondre à Desbois Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *