€-crash et le Donald

Le Donald continue à jouer du billard à trois bandes et à donner au passage de grands coups de pied dans toutes les fourmilières qui se présentent, et il en a même rajouté des tonnes en cette semaine finissant le 20 juillet !

En décryptant attentivement les données, il apparait qu’il cherche aussi et surtout à flinguer la Kaiserin de l’€mpire germanique en essayant d’épargner les intérêts de l’Amérique

En effet, les rendements du Bund ont bondi de 10 points de base dans la seule journée du vendredi 20 juillet (par rapport à la veille),

Document 1 :

La hausse du Bund est tout à fait hors normes,

Document 2 :

Cette hausse du Bund signifie que des capitaux sont sortis massivement de ce type de placement et il en a été de même des capitaux qui s’étaient porté sur les actions des grands groupes industriels teutons dont les cours ont baissé anormalement :
Thyssenkrupp a perdu 3,06% à 21,85 euros. Daimler (-2,35% à 57,26 euros), Volkswagen (-2,26% à 144,66 euros), Continental (-1,96% à 195,30 euros) et BMW (-1,82% à 79,28 euros) ont souffert, le secteur automobile ayant tout à redouter d’une poursuite du conflit commercial d’après l’AFP.

La guerre qu’il a déclarée en augmentant les droits de douane sur les produits made in China et sur des produits provenant de l’UE et en particulier sur ceux qui sont estampillés made in Germany fera mal surtout chez ces pays exportateurs qui sont déjà touchés, les industriels américains en super forme, surtout après la baisse du taux de l’impôt sur les bénéfices des sociétés, sont pour l’instant peu pénalisés.

En même temps, comme dirait l’Autre, le Donald a clamé haut et fort que les membres du FOMC ne devaient pas remonter le taux de base de la Fed car cela risquait de pénaliser la croissance américaine.
En conséquence, les rendements des Notes à 10 ans ont progressé au cours de cette semaine

Document 3 :

alors que ceux des Notes à 2 ans ont stagné,

Document 4 :

Leur écart, le fameux spread a donc fait un bond le vendredi 20 alors qu’il a battu des plus bas record de ce cycle au cours de certains jours précédents,

Document 5 :

Comme je l’ai déjà écrit à maintes reprises, l’€-crash peut se produire avant la fin-août ou, autre possibilité : après les Midterm, ce qui aurait la préférence du Donald, évidemment,

Document 6 :

Le Yield spread 10y-2y peut tomber à zéro du fait de la hausse du taux de base de la Fed ou (et) à cause de l’€-crash qui peut se produire de lui-même à cause des banksters italiens ou allemands, ce qui fera tomber ce spread à zéro.
Les interactions entre le Yield spread 10y-2y et l’€-crash sont certaines
et il n’existe pas actuellement de données fiables pour prédire plus précisément ce qui se passera dans un avenir proche.

Cependant, le cycle actuel est toujours bien engagé,

Document 7:

De toute façon, les malheureux Euro-zonards seront les grands perdants.

Le jeu du billard à trois bandes est complexe et il est difficile de comprendre celui des grands champions dans le genre du Donald mais il est toujours finalement gagnant.

12 réflexions sur “€-crash et le Donald”

  1. Merci pour ces infos…Et Donald a dit qu’il allait prendre en main la FED :O
    —-

    Donald s’en prend à la Kaiserine pour plusieurs raisons … en particulier la faiblesse de l’euro résultant des manipulations de la BCE et la concurrence commerciale & industrielle… aussi pour ses rapports avec la Russie.
    Il a estomaqué Stoltenberg au petit déjeuner lors du sommet de l’OTAN … la Kaiserine en a pris pour son grade dans une séquence “collector” historique. Je pense qu’à partir de maintenant elle est d’accord sur tout.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/07/20/97001-20180720FILWWW00117-rencontre-trump-poutine-une-bonne-chose-pour-tout-le-monde-merkel.php

    Je pense que la Kaiserine a aussi cedé sur les dernières barrières douanières en Europe, et que Jean Claude Juncker apporte la nouvelle au patron le 25 juillet, à la Maison Blanche (S’il n’est pas complètement bourré…)
    Je crois aussi que la Kasierine serait inspirée d’acheter un peu de gaz et de charbon à Donald… et aussi des F-35 ou tout autre équipement trèèèès cher 😀
    —–.
    Comme Donald cogne sur la Kaiserine, notre Micron-président s’accroche à lui pour tenter d’exister sur la scène européenne et internationale.
    Attention Donald est gentil, mais ce n’est pas mère Teresa. Il a fait de Micron son leader favori de l’UE mais ce sera donnant-donnant sur la Syrie et sur le dossier iranien.
    —-
    L’Allemagne paiera… mais pas nous, pas la Grèce, pas l’Italie…. L’Allemagne va payer le Boss. 😀

    Stef du Canada
    XOXO à tous

  2. Accélération phénoménale des flux, écrans de fumée et jet d’encre en pagaille. Novembre, pour les élections US, semble une éternité à ce rythme.

    Mais tout va bien ! si-si, il faut juste le dire très vite, garder son sang froid, la tête très haute au-dessus de la mêlée, avoir le cœur bien accroché, serrer les fesses, ajuster ses bretelles et faire un double nœud à ses lacés.

    Surtout en France ou nous savons aujourd’hui que les grèves sont le terrain de jeux favori des Body-Gard de l’Élisée.

    Oubliez le 80 Kilo-Merde à l’Heure, et surtout ne tirez pas sur la chasse d’eau avant l’intervention d’un technicien de surface. La loi anti Fake News ne peut rien contre un tsunami merdique.

    Rassurez-vous, ce sont ces parlementeurs qui sont chargés de revoir la constitution, pour leur bienêtre.

    Heureusement, il y a des gendarmes qui veillent, malheureusement ils sont dégagés : https://lilianeheldkhawam.com/2018/07/19/un-officier-blame-pour-son-talent-danalyse/

    (voir le commentaire de Literato dans ce lien pour une meilleure perception.)

    Trump défend son dollar, normal.

    Putin protège ses livraisons de gaz, normal.

    Israël cherche toujours la Paix avec Gaza et le Goland mais ne veut pas que l’Iran l’aide, normal.

    La Chine brade son surplus, normal.

    Le Brexit c’est pas pour demain, May faut reveauter, normal.

    L’Italie échange des migrants contre des z’€, normal.

    Mais en France notre président a perdu son doux-doux pour partir en vacances, merde à la fin.

  3. Finalement dans cette histoire il y a une morale:
    La France elle continue sans problème sur la médiocrité. Bah quand même, on a une réputation à tenir, bordel.

  4. Votre scénario semble impeccable, mais attention il existe des forces mêmes aux USA qui veulent la peau du Donald. le monétarisme ne vaut rien sans la volonté politique : La MSN, les démocrates, le FBI et la CIA, infiltrés par la gauche libérale sociétale globaliste, qui ne lâcheront pas le libre échange et l’euro sans se battre. Des rumeurs de coup d’Etat à DC la folle, pour destituer le Donald sont persistantes et pourraient se réaliser avant les midterms.

  5. Mon analyse de la position de Trump est simple:

    America first !
    (and fuck you world, if necessary)

    Je fais ce qu’il faut pour les américains.
    Je me fous bien du reste du monde, à partir du moment où il ne m’emmerde pas.

    Comme
    1) l’économie US tourne à 80% sur elle-même (elle ne dépend que pour 20% de l’export, il ne faut jamais l’oublier)
    2) mon armée conventionnelle a une écrasante supériorité
    3) les banques US sont les plus fortes du monde
    4) le dollar est la devise de référence

    je peux me permettre de m’imposer si besoin au reste du monde, dans le cadre de ma politique intérieure.

    En particulier, je ne veux plus payer pour tous ces mendiants et profiteurs étrangers.

    On peut le comprendre…
    D’autant plus que c’est sa personnalité de base.

    Toutefois, tout cela est SOUS RESERVE QUE LE PEUPLE AMERICAIN DE BASE SOIT AVEC LUI.
    et c’est là son talon d’Achille.

    1) dans les 20%, il y a des ressources stratégiques, qui peuvent faire très mal à l’économie réelle de base
    2) l’armée, garante du pays et impliquant des millions d’électeurs ne le suivra pas dans des aventures hasardeuses et coûteuses en vie humaines. Elle ne trouvera rapidement plus de recrues.
    3) Ce qui dit Vincent plus haut. Les “élites” font tout pour le couper de son électorat et montrer au peuple qu’il est irresponsable.

    4) mais surtout, je pense que son erreur fondamentale est de se comporter comme un businessman individuel et non comme le patron du système.

    Il agit comme un promoteur immobilier dans un océan d’opportunités, alors qu’il est le plus gros propriétaire de la ville.
    On ne peut gérer de la même manière quand on a quelques milliards à placer où l’on veut que quand on est le principal acteur sur le marché et que l’on fait le marché par ses seules actions.

    En se comportant ainsi, il va créer des vagues qu’ils ne pourra contrôler.
    C’est ce qu’attendent ses adversaires.

    1. Trump n’a aucune velleite d’operations exterieures… c’est une promesse de campagne et il s’y tient.
      Cette administration discute avec tout le monde, c’est un modele de “Realpolitk” auquel on n’est plus habitue.
      Le Pentagone controle une part de la politique etrangere.. et ne veut pas le guerre.
      —–
      Pour le reste on converge…. les mesures protectionnistes sont utilisees comme une arme pour faire plier l’UE et la Chine. Et ca va marcher.
      Quant aux renegociations du NAFTA , on dirait qu’on s’en va vers des accords bilateraux, ce que cette petite m… de Trudeau qui joue au plus malin, ne semble pas avoir compris. Nous du Canada allons nous faire b… quoi…

      Stef du Canada
      XOXO a tous.

        1. J’ai tellement honte…. 🙁
          Il est tellement c… que dans sa politique pro-minorités, en plus des islamistes, il soutient des Sikhs indépendantistes à la maison…. :O
          Ne pas s’étonner que Modi ne se soit pas montré à sa descente de l’avion…. 😀

  6. pendant ce temps là Trump se fait attaquer sur sa personne. on fouine les poubelles pour y retrouver des traces de relations immorales avec d’ex petites amies,de financements supposés illégaux pour acheter leurs silences.mais pour l’instant il tient.je suis égalent stupéfait comme les médiats français lui trouvent tous les défauts du monde.le plus drôle ce sont les débats.Au début on se gausse de lui et de sa politique.au milieu du débat on reconnait que sa politique est justifiée avec son doigt sur la couture mais on finit par le casser pour ne pas avouer sa réussite.c’est caricaturale surtout dans les débats ou sur 5 invités 5 sont contre lui ! n ‘y a t il personne en France pour analyser froidement sa politique en faisant fi du personnage ?

  7. la crise d’Europe arriver à partir de Mars 2019.
    Fin aout arrive et toujours rien à l’horizon
    En 2019 trump pourra s’attaquer a Merkel et May, la femme n’étant plus protégée pour ce cycle qui pend le plus faible. Macron on vient de lui mettre la corde autour du cou et il sera immolé sur la place public afin de lui faire vendre les bijoux de famille de la France. Macron devrait savoir que lorsque l’on est pas independant on doit se plier à la main qui donne. pauvre jupiter, ses vaisseaux gonflent et vont exploser ses cheveilles. tel est l’effet de jupiter sur la circulation sanguine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *