Italiens recrutent un Donald, URGENT ! Poste à pourvoir immédiatement

Il manque cruellement aux Italiens un Donald pour profiter des turbulences en cette mi-août pour quitter l’euro-système et envoyer la Kaiserin de l’€mpire germanique et son Mignon Poudré et autres Junkers se faire voir chez les Grecs qui devraient en profiter eux-aussi pour suivre leur bon exemple !

En effet, une dépêche de Reuters a rapporté dimanche soir que les dirigeants italiens savent parfaitement que les Italiens seraient à nouveau très prospères à condition de sortir de l’euro-système et même de l’Union Européenne comme l’a montré aussi une étude de JPMorgan, cf. l’article que j’ai consacré à ce sujet.

Lundi 13 août, peu de grandes turbulences du côté de la Turquie ni du côté des banksters de la zone, mais une hausse des rendements des mauvais bons à 10 ans du Trésor italien proche de leur récent plus haut record,

Document 1 :

Le spread (comme on dit) avec le Bund est lui aussi proche de son récent plus haut record,

Document 2 :

Il est difficilement compréhensible que les dirigeants italiens actuels n’osent pas franchir le Rubicon qu’est cette sortie de l’euro-système,

Document 3 :

S’ils ne le font pas maintenant, ils le regretteront plus tard.

Alea jacta est.

7 réflexions sur “Italiens recrutent un Donald, URGENT ! Poste à pourvoir immédiatement”

  1. Mr Chevallier en politique vous etes doué,mais il semble q’en politique vous
    soyez naif.Les chefs Italiens sont comme Tsipras le traitre Grec.
    Aucun ne veux sortir de l’euro. Bravo pour votre travail

  2. Je suis votre site depuis un bon moment, cependant la lecture des évenements en Italie ne doit se faire pas uniquement sur le prisme économique.

    L’Union Européene et l’Otan sont l’envers et la face d’une même pièce.
    Le président Italien Matarella qui avait mis son veto quand à l’arrivée de Savona en ministre de l’économie a parait-il joué un rôle très important quand au lobbying pour le F35.

    D’autres enjeux et réseaux se combinent

    J’aimerai voir la gueule que feraient les Eurozonards à l’annonce d’un Italexit…ce n’est que mon humble avis mais il faudra attendre encore un peu.

  3. Royaume-Uni : le taux de chômage à 4,0 %, au plus bas depuis 1975.

    Le taux de chômage au Royaume-Uni a baissé à 4,0 % pour la période d’avril à juin, son plus bas niveau depuis 1975, a indiqué mardi 14 août l’Office des statistiques nationales (ONS).

    Le Royaume-Uni comptait en moyenne 1,36 million de chômeurs, soit 65.000 de moins qu’au premier trimestre.

    https://www.romandie.com/news/GB-le-taux-de-ch-mage-4-0-au-plus-bas-depuis-1975/945181.rom

    1. C’ est bien beau d’annoncer un taux de chômage de 4% mais il ne faut pas oublier que les contrats “zero heure” ne sont pas comptabilisés.
      Par ailleurs, beaucoup de chômeurs sont catalogués comme handicapés, les critères de handicap étant très larges en Grande-Bretagne, et ne figurent donc pas dans les statistiques du chômages.

  4. Pas si facile de sortir de l’euro: il y a des billets physiques à remplacer, un énorme problème d’effet d’annonce et une impossibilité de tenir le secret assez longtemps sur l’opération.
    Vous vous souvenez de la douloureuse sortie argentine de la parité au dollar en 2001?
    Ou alors vous avez un plan italien meilleur que ce que Varoufakis avait pour les Grecs?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *