Banque Pouyanne 2017

Je reprends ci-dessous l’article que j’avais écrit l’an dernier sur la Banque Pouyanne qui est la seule banque en France qui est fiable car elle respecte les règles prudentielles d’endettement et qui est encore accessible pour des Français qui ne sont pas millionnaires

La Banque Pouyanne est l’une des dernières petites banques privées et indépendantes encore en activité en France…

C’est une vraie banque, celle d’un banquier, c’est-à-dire d’une personne, ou plutôt d’une famille qui a fait fortune jadis et qui place ses capitaux dans une banque qui est une entreprise dont l’activité principale est de prêter l’argent qu’elle a (ses capitaux propres) et l’argent qu’elle n’a pas mais qu’elle emprunte.

Pour une banque, prêter de l’argent qu’elle n’a pas mais qu’elle emprunte n’est pas dangereux et est même positif tant qu’elle ne dépasse pas des limites, celles qui ont été définies par ce bon vieux Greenspan : le total des dettes ne doit pas dépasser 10 fois le montant de ses (véritables) capitaux propres, c’est-à-dire le capital initial apporté par les actionnaires augmenté des bénéfices accumulés au fil du temps.

C’est le multiple (ou levier, leverage en anglais) d’endettement ou son inverse, le ratio Core Tier 1 qui est retenu par la BRI depuis les années 80, toujours sous l’impulsion de ce bon vieux Greenspan alors président de la Fed.

C’est simple, tout est simple. Tout le reste n’est que littérature inutile pour idiots eux-mêmes inutiles et même nuisibles.

La (petite) Banque (locale) Pouyanne a été créée par une famille partie d’Orthez faire fortune en Uruguay et revenue à son point de départ au début du XX° siècle pour investir ses capitaux d’abord dans des entreprises industrielles locales puis finalement dans une banque qui est actuellement toujours dirigée par un membre de la famille Pouyanne.

La Banque Pouyanne ne publie pas sur son site ses résultats (dont son bilan) mais elle les communique aux personnes qui sont susceptibles de devenir clientes (de cette banque)…

Document 1 :

… ce qui permet d’en calculer les ratios pertinents et de constater que c’est toujours une banque fiable car elle respecte les règles prudentielles d’endettement préconisées par ce bon vieux Greenspan, à savoir un leverage inférieure à 10,

Document 2 :

Pouyanne20102011201520162017
Actifs196,023200,22277,272304,038320,152
Capitaux propres21,53325,1730,18630,37531,303
Total des dettes174,49175,05247,09273,66288,85
Leverage (µ)8,16,958,199,019,23
Core Tier 1 (%)12,314,412,211,110,84

Sommes en millions d’euros.

Rien à voir avec les banksters des Gos banques françaises et les Marioles de la BCE qui jonglent dangereusement et impunément avec les milliards d’euros de leurs clients.

Ces petites banques locales ont permis au XIX° et au début du XX° siècle de financer les projets industriels innovants partout en France, ce qui en a fait un des pays les plus prospères du monde car le système économique et financier était alors très libéral.
Malheureusement, les calamités se sont abattues dans la France d’après-guerre avec les Zénarques et le socialisme internationaliste larvé allié à un certain capitalisme mondialiste, l’euro-système achevant ce désastre.

La Banque Pouyanne reste une banque durablement fiable.
Elle reste la meilleure solution, surtout pour les personnes et les entreprises du bassin de l’Adour et au-delà car elle accepte des clients (sous conditions) en dehors de sa région d’origine.

Cliquer ici pour accéder au site de la Banque Pouyanne.
Cliquer ici pour lire mon article sur les résultats de l’exercice 2016 de la Banque Pouyanne.

15 réflexions sur “Banque Pouyanne 2017”

  1. Au début vous disiez (c’est ce que j’avais compris) que le paysan machin déposait de l’argent à la banque et que la banque le prêtait à d’autres… et que cela faisait circuler l’argent et marchait l’économie…. Ici vous dîtes que la banque a des capitaux propres, l’argent apporté par les actionnaires, et qu’elle peut emprunter jusqu’à 10 fois ce montant pour respecter les normes… Cela me semble contradictoire, car ce n’est plus l’argent du paysan qui circule… mais aussi dans ce cas, à qui emprunte-t-elle l’argent ? S’il n’y a pas de création monétaire, que ce n’est par l’argent du paysan… d’où provient cet argent ?

    1. Bien sûr qu’il y a création monétaire. c’est la base du ssyteme monetaire. Mais dans un systeme sain, il y a destruction de cette creation avec le temps et seul doit rester la part relative aux capitaux d’une banque.
      Or depuis longtemps il n’y a plus destruction, ou plutôt il y a bcp plus de création dans une année que ce qu’il y a de destruction de monnaie. Cet argent mal gagné créée une hypertrophie de richesse et donc diminue la valeur même des biens. Ce systeme est une fuite en avant et tiendra tant que le peuple dira j’en ai marre de gagner de l’argent à la sueur de mon front alors que d’autres ne transpirent pas et me ramene en situation d’esclave financier. les chaines et les boulets des esclaves se sont juste transfprmés en crédits, decouvert à la banque, hausse de taxes, reduction sur les 3 piliers que sont la retraite, la santé et l’éducation.
      Ce systeme protestant est à bout de souffle comme fut le systeme de l’esclavgisme des rois.

  2. un peu de Rothscild, de Pouyanne et du IB( en passant par prorealtime si vous faites un peu de bourse et qui ne maitrisent pas l’anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *