Krankreich : de plus en plus malade !

La Krankreich est de plus en plus malade, la fièvre monte : hier 14 octobre, l’écart entre les rendements du bon Bund (qui a atteint un plus bas historique à 0,849 %) et ceux des mauvais bons à 10 ans du Trésor français (qui a atteint lui aussi son plus bas historique à 1,198 %)…

Document 1 :

a dépassé la barre critique des 50 % !

Document 2 :

La Krankreich est entrée dans la zone des grandes turbulences, comme en 2011-2012,

Document 3 :

L’état du malade inquiète les investisseurs de tous les pays, y compris les Américains : les rendements des bons à 10 ans des Trésors de référence sont repartis à la baisse,

Document 4 :

Les rendements des Notes à 10 ans sont tombés nettement sous la barre critique des 2,50 % et ceux des Notes à 2 ans sont rentrés dans la bande inférieure à 0,5 %

Document 5 :

ce qui casse le cycle de croissance précédemment initié par les gens de la Fed et permet à cette croissance américaine de rester relativement modérée sur de bons fondamentaux sans inflation et avec des taux très bas, ce qui est une solution idéale, pour les Américains du moins,

Document 6 :

Tout va bien, sauf en Krankreich.

7 réflexions sur “Krankreich : de plus en plus malade !”

  1. France : dette publique de 2023,7 milliards d’euros, soit 95,1 % du PIB.

    Quand on arrive à ce niveau de dette publique, on n’a plus que cinq solutions :

    1- La guerre : par exemple, on attaque des pays qui ont du pétrole et du gaz naturel pour leur voler. Malheureusement, ces pays sont surarmés, et ils seraient capables de nous vaincre, ces cons.

    2- L’inflation : malheureusement, les pays développés vieillissent. Les vieux sont de plus en plus nombreux, et donc les politiques suivies ont comme priorité la lutte contre l’inflation.

    Quant aux pays émergents, chez eux-aussi, l’inflation baisse.

    Chine : l’inflation ralentit à 1,6% en septembre.

    L’inflation en Chine a de nouveau nettement ralenti en septembre, à 1,6% sur un an, à son plus bas niveau depuis près de cinq ans, selon des chiffres officiels publiés mercredi 15 octobre, de nature à renforcer les craintes de tensions déflationnistes.

    3- L’Etat vole l’argent des épargnants. Exemple : Chypre. Malheureusement, ça ne résoud pas le problème. La dette publique de Chypre continue à exploser : elle atteint 112,2 % du PIB.

    4- La prière. On prie pour que Dieu vienne nous sauver. Malheureusement, il n’existe aucun dieu.

    5- Le défaut de paiement. Malheureusement, le défaut de paiement ruine les prêteurs, le défaut de paiement ruine les épargnants, le défaut de paiement ruine les actionnaires.

    Pronostic : on va avoir le 5.

    Dans les années qui viennent, de nombreux Etats vont se déclarer en défaut de paiement.

    Tant pis pour les prêteurs. Tant pis pour les épargnants. Tant pis pour les actionnaires.

    https://www.youtube.com/watch?v=8LaRGDYM_-M

  2. Bjr,

    Et la Chine dans tout cela, puisqu’on annonce qu’elle est passée 1 ère puissance mondiale devant les US, et que le yuan sera bientôt convertible La City s’y préparant ?
    Y a -t-il des éléments pour juger de la situation ? si oui où ?

  3. j’arrive pour la première fois sur votre site , bien ,bravo ,ça me plaît , mais dites moi ,éclairer ma lanterne ,

    krankreich = ?

    MERCI et a plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *