Le nouveau paradigme US se confirme…

Pour la deuxième semaine consécutive, au cours de la semaine finissant le 21 août, les Américains ont fortement diminué leurs dépôts dans les caisses d’épargne (M2-M1) : de 70 milliards de dollars en tout

Document 1 :

pour augmenter leur argent disponible (M1) d’une cinquantaine de milliards de dollars au cours de chacune de ces deux dernières semaines afin de les dépenser,

Document 2 :

Pour la première fois, le total de leurs avoirs sur leurs comptes courants dépassait 2 000 milliards de dollars,

Document 3 :

L’augmentation des dépôts des Américains dans leurs caisses d’épargne… continue à diminuer

Document 4 :

… ce qui entraine logiquement une augmentation du PIB réel de 2,5 % d’une année sur l’autre, et de 3,9 % d’un trimestre à l’autre en taux annualisé (!) après la révision des deniers chiffres du PIB,

Document 5 :

Cette croissance du PIB à un taux optimal s’effectue sans inflation (mesurée par le PCE et le PCE:PILFE), dans la bande idéale préconisée par ce bon vieux Greenspan à savoir entre 1,0 et 1,5 %,

Document 6 :

Tout va bien, aux Etats-Unis du moins, grâce à la politique monétaire menée par la Fed et à l’optimisme généré par le Donald, et un peu aussi grâce aux bulles monétaires en Asie et en Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *