Lloyds Banking Group 2° trimestre 2012

Lloyds Banking Group est une des banques systémiques mondiales (SIFIs, Systemically Important Financial Institutions).

Les dirigeants de cette banque font le forcing pour revenir dans les normes d’endettement en faisant redescendre le leverage réel de 41 fin décembre dernier à 22,4 fin juin (correspondant à un ratio Tier 1 réel de 4,5 %), ce qui doit constituer un record olympique !

Document 1 :

Lloyds Bk Gr2011 Q42012 Q12012 Q2
Liabilities947,452932,881920,334
Equity23,09433,88941,037
Leverage (µ)4127,522,4
Tier 1 (%)2,43,64,5

Sommes en milliards de livres.

Ces capitaux propres n’incluent pas les 4,9 milliards de livres qui ont encore été généreusement apportés par les contribuables du Royaume-Uni (23,5 milliards fin décembre dernier et 44,4 milliards un an plus tôt), comme le précise le communiqué de la banque à la page 16,

Document 2 :

Les banksters de Lloyds peuvent remercier les généreux constribuables du Royaume très uni en pareilles circonstances.
Les progrès sont considérables mais il faudrait que des actionnaires insensés apportent 46 milliards de livres supplémentaires pour que Lloyds respecte les règles prudentielles d’endettement dites de Bâle III avec un leverage de 10 comme les big banks américaines !

Une fois de plus, le cas de Lloyds montre qu’il ne faut jamais faire confiance aux banquiers ni aux journaleux et autres bonimenteurs qui sont, comme tout le monde peut le constater, incompétents et corrompus partout dans le monde, et toujours tout bien vérifier soi-même.

Document 3 :

Cliquer ici pour voir le dernier rapport financier de Lloyds Banking Group d’où sont tirées ces données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *