Organismes asociaux, nomenklatura : ça va mal !

Depuis l’adoption de l’euro, la Banque de France a été obligée d’intervenir de plus en plus afin de soutenir les Gos banques en leur prêtant généreusement et plus ou moins discrètement jusqu’à… 615 milliards d’euros début 2009 pour qu’elles ne s’écroulent pas (et surtout pour que la France puisse survivre !) par l’intermédiaire des Titres de Créances Négociables (TCN), ce qui est peu connu et elle prête maintenant des milliards aux organismes asociaux, surtout avant ces dernières élections : 10 milliards de plus en un mois pour la CQ et pour les chômeurs qui votent à gauche au titre des Bons de Trésorerie Négociables (BTN), un total de 22 milliards au… 2 avril,

Document 1 :

Document 2 :

Heureusement, je suis le seul, à ma connaissance, à m’inquiéter de ces dérives qui sont un exemple parmi d’autre d’argent non gagné distribué au bon peuple ignare…

Pour l’instant, tout va bien, pas de tsunami bancaire.

Cliquer ici pour accéder aux pages de la Banque de France d’où sont tirées ces données.

9 réflexions sur “Organismes asociaux, nomenklatura : ça va mal !”

  1. Les bras m’en tombent lorsque je vois ces tableaux, où non seulement apparaît des organismes comme la CQ (mais là rien d’étonnant, tout le monde est informé) mais aussi des sociétés du CAC 40 comme AUCHAN (DECATHLON), l’OREAL etc… Il est quasiment impossible pour le commun des mortels d’être recruté dans ces boîtes où des recruteurs super pro recrutent la crème de la crème et où même avec un diplôme sup de co le recruteur vous fait comprendre que vous êtes nul. Donc logiquement des entreprises hyper bien gérées au top du top avec des comptes certifiés par les cabinets d’audit. Alors pourquoi avoir recours aux billets de trésorerie ?

  2. Emprunter à 0 et placer à 2, sur des milliards, ça finance des partis politiques…. .heu, greffier, veuillez retirer la dernière partie de la phrase…

  3. En tout, quand on additionne tous ses comptes bancaires, Michel Sapin a seulement 4226,79 euros à la banque !
    Normal : Michel Sapin connaît l’état réel des banques françaises.
    Michel Sapin sait que, depuis 2008, les banques françaises sont en faillite.

    Voici la déclaration officielle de Michel Sapin :

    http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:C5k4vZxQa1AJ:www.declarations-patrimoine.gouvernement.fr/pdf/declaration-patrimoine-sapin.pdf+&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

    Et Manuel Valls ?

    Mercredi 2 avril 2014, page 2, le Canard Enchaîné publie la déclaration officielle de Manuel Valls :
    Manuel Valls n’a presque rien à la banque !
    En tout, quand on additionne tous ses comptes bancaires, Manuel Valls a seulement 1481,17 euros à la banque !
    Normal : Manuel Valls connaît l’état réel des banques françaises.
    Manuel Valls sait que, depuis 2008, les banques françaises sont en faillite.

  4. Bonsoir,

    Rassurez moi, ces billets de trésorerie sont tout de même remboursables par ceux qui les utilisent. A l’exception
    de la SS

  5. Cher monsieur,
    Merci beaucoup d’avoir levé ce magnifique lièvre quant à la trésorerie de l’UNEDIC et de l’ACOSS. D’autant que vous avez négligé ou omis celle de la CADES, superbe invention du plan Juppé (“le plus intelligent d’entre nous”) de 1995-96, CADES pourtant alimentée par la CRDS et des (petits?) morceaux de CSG. Nous n’aurons jamais tout vu!

Répondre à Du Guesclin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *