Royal Bank of Scotland 2° trimestre 2012

Royal Bank of Scotland fait partie des banques systémiques mondiales (les SIMIs).

A la suite de pertes gigantesques en 2008, l’Etat a dû apporter 13 milliards de livres au capital de cette banque sous forme d’actions B en 2009.

Pour déterminer le véritable multiple d’endettement, il faut donc soustraire cette somme du montant des capitaux propres, ce qui donne un leverage réel qui stagne à 22,2 correspondant à un ratio Tier 1 de 4,5 %,

Document 1 :

Royal Bk Scotland2011 Q42012 Q12012 Q2
Liabilities1 445,051 342,611 354,17
Equity61,81960,41661,016
Leverage (µ)23,422,222,2
Tier 1 (%)4,34,54,5

Sommes en milliards de livres.

Document 2 :

Des actionnaires insensés devraient donc apporter 68 milliards de livres pour que Royal Bank of Scotland respecte les règles prudentielles d’endettement dites de Bâle III comme le font les big banks américaines !

Cliquer ici pour voir le bilan de Royal Bank of Scotland d’où sont tirées ces données.

Tout est simple, et une fois de plus, il ne faut jamais faire confiance à une banque et toujours bien analyser son bilan !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *