Soc Gen : la descente aux enfers continue…

La descente aux enfers continue pour Société Générale avec un plus bas historique record en séance dans l’après-midi à 12,53 zeuros ce 12 mai !

Document 1 :

La pente de cette descente aux enfers (la faillite !) est forte, régulière et inexorable depuis l’été 2017,

Document 2 :

Le problème est qu’une limite à cette baisse s’imposera un jour…

Comme les banksters de BNP-Paribas, ceux de la Générale doivent ne pas être certains en quittant les locaux de la banque le soir, de pouvoir y rentrer normalement le lendemain !

Evidemment, les médias ne traitent pas ce petit problème, et surtout pas un site comme celui de Boursorama qui est une entité de la Soc Gen, un grand pourvoyeur de publicités dans les médias dits grands.

Les clients de la Soc Gen seront les premières victimes de ces banksters. Ils subiront le même sort que ceux des banques grecques et chypriotes lors de leurs grandes turbulences passées.

Le naufrage de la Générale aura des conséquences plus importantes que ses homologues grecques et chypriotes car le total de son bilan (1 508 milliards d’euros) correspond aux… deux tiers du PIB annuel de la France (2 308 milliards) !

Ce sera alors la chute des dominos bancaires français et européens, le tsunami bancaire dont j’avais parlé…

Le coronavirus n’aura fait qu’accentuer l’échéance fatale.

La faillite de la Soc Gen sera normale compte tenu de mes analyses qui en arrivent à la conclusion que c’est la pire des big banks des deux grandes zones développées, à savoir l’Amérique du Nord et l’Europe,

Document 3 :

Bravo les artistes, et sans Kerviel !

Les cours dont ceux des bancaires américaines ont baissé après la clôture des bourses européennes ce 12 mai, ce qui signifie que la séance du 13 mai pourrait être critique…

Les conséquences d’un tsunami bancaire seront terribles, horribles.

Carpe diem.

© Chevallier.biz

 

15 réflexions sur “Soc Gen : la descente aux enfers continue…”

  1. Plus bas a 12.23 euros ce matin …
    De toute façon si on regarde les cours des autres banksters européen c’est pareil.
    Enfin la fin !

    1. Oui mais la Soc Gen est à son + bas historique contrairement aux autres et son leverage est pire que celui des autres !
      Et la journée n’est pas terminée, les Américains se réveilleront dans qq heures…

  2. Les déconfits sont de sortie. Ils ont d’autres préoccupations, par exemple faire la queue chez le coiffeur. C’est vrai que cela risque de souffler, gros haircut en perspective, phase trois, co-vidage des comptes bancaires. Il va y avoir du monde à la manoeuvre, d’où le co précédant le mot “vidage”. Peut-être seulement ensuite, et encore, de comprendre ce que le mot déconfit veut dire !!

  3. Le cours de la BNP “et ” de La Société Générale a chuté le 24 février(?), pour que le cours se stabilise autour du 15 mars, date du 1er jour de confinement. Rapport pour le moins troublant.
    Il a rechuté pour les deux banques à partir du 11 mai approximativement date du déconfinement.
    Bien que ces 3 échéances sont en corrélation dans le temps avec le virus, je ne comprend pas leur timing, que ce soit le 24 février* qu’il ait chuté à ce point, qu’il se soit stabilisé au moment du confinement et qu’il re-dégringole à la sortie du déconfinement . Il y a là des effets à analyser.
    On pourrait tenté de croire qu’ à partir du 24 février,.. critique, qu’il fallait confiner rapidement. L’un des facteurs ayant un impact pourrait être la date de l’Allocution du Directeur général de l’OMS, réunion ‎d’information pour les missions diplomatiques déclarant le COVID-‎‎19 comme porteur de pandémie – 26 février 2020‎.
    Mais sans doute des facteurs financiers plus précis( repos) auraient pu être la cause brutale des cours des deux banques en état critique de colapsus.

    1. L’idée est très intéressante mais vous faites une erreur d’observation et sur les causes,
      La solution de ce pb est ailleurs…
      Je reviendrai sur ce pb important passé inaperçu…

  4. on peut aussi parler d’unicredit qui arrive à 6.40 € aujourd’hui contre 757 € le 04 Mai 2007 !!!! Record battu aussi pour cette Badbank, malgrés un renflouement du Qatar.

          1. wikipedia, enjoy!
            “En 2020, il apparaît parmi les successeurs possibles de Frédéric Oudéa à la tête de la Société générale. Mustier a l’idée d’une fusion entre la Société générale et Unicrédit”

  5. Santander avec un bilan de 1540 mds d’euros est pas mal dans le genre aussi et un ratio de levier de moins de 4 % , l’action vaut 1.87 euro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *