S&P, l’€URSS et le Club Med

Ça y est, les Américains ont enfin bien compris que la France est au bord de la Méditerranée et que l’€URSS est au bord du gouffre : S&P va dégrader la note des grands pays du Nord de l’€URSS d’un cran et de deux crans celle de ces cochons de pays du Club Med, dont la France, ainsi que celle d’autres petits pays dits périphériques qui ne présentent aucun intérêt pour les Français,


Il aura fallu que notre Bécassine retourne en Amérique pour qu’elle commence à comprendre ces problèmes économiques et financiers qui sont pourtant très simples, car tout est simple

Merci à Yohay Elam de Forex Crunch qui m’a signalé cette petite phrase très importante. Cliquer ici pour lire son article.

Cliquer ici pour lire le communiqué de S&P sur la dégradation annoncée des notes des pays de l’€URSS (comme je l’avais prédit et montré).

1 réflexion sur “S&P, l’€URSS et le Club Med”

  1. Bonjour M. Chevallier,

    Je ne suis pas expert et j’essaie d’en savoir plus en lisant avec intérêt vos billets. Et si le constat semble logique et implacable, comment faire confiance à des agences qui ont laissé le AA à (Merill Lynch, AIG, Lehman quelques jours avant sa faillite) par intérêt (paiement à la note)? Ou qui au contraire produisaient des mauvaises notes pour “encourager” des entreprises à souscrire à leurs services (Hannover Re)
    Est-il normal, malgré les abus perpétrés pendant des années par les états, de faire exploser les taux d’intérêts (conséquence immédiate des ces notations…à qui profite le crime?) et ainsi annihiler tout espoir de sortir la tête de l’eau. Payons nos dettes, pas les intérêts usuraires. Redevenons vertueux avec des contrôles stricts mais dans des conditions qui le permettent. De toute façons, quand on veut récupérer une dette, on évite d’assassiner son débiteur, ce n’est pas très productif, non?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *