Sumitomo Mitsui FG 1° trimestre 2012

Sumitomo Mitsui FG fait partie de la liste des banques systémiques mondiales, les SIFIs pour Systemically Important Financial Institutions. C’est la plus petite des big banks japonaises.

Au 1° trimestre 2012, le total de ses dettes représentait aux alentours de 26 fois le montant de ses capitaux propres, c’est le multiple d’endettement, mon µ, le leverage, ce qui correspond à un ratio Tier 1 (l’inverse du µ) de 3,8 % selon la méthode retenue par ce bon vieux Greenspan et par la BRI (en comptabilisant les capitaux propres réels sans les minoritaires, lignes 1 moins 2 dans le document 2),

Document 1 :

SMFG2011 Q12012 Q1
Liabilities132 708137 830
Equity5 0955 211
Leverage (µ)2626,4
Tier 1 (%)3,83,8

Sommes en milliards de yens.

Document 2 :

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 7 800 milliards de yens, soit 78 milliards d’euros pour respecter les règles préconisées par ce bon vieux Greenspan, celles de Bâle III.

Le Japon est plombé depuis des décennies et pour des décennies encore par les fautes majeures commises pars ses dirigeants et il en sera de même pour les pays de la vieille Europe…

La guerre monétariste est perdue pour les ennemis anti-monétaristes de l’Amérique.

La guerre, c’est d’abord celle des idées comme l’a fort justement écrit Ludovic Monnerat.

Cliquer ici pour voir les derniers résultats de Sumitomo Mitsui FG.
Cliquer ici pour voir le dernier article du lieutenant-colonel Ludovic Monnerat dans la Revue Militaire Suisse.

2 réflexions sur “Sumitomo Mitsui FG 1° trimestre 2012”

  1. Merci pour le lien vers la revue militaire suisse.

    C’est en effet chez les suisses (naturellement =) ) qu’il faut aller pour avoir des infos… parce que nos journaleux sont aussi illuminés que nos banksters donc faut pas attendre quoi ce que soit venant de ces génies de la bougie.

    Sinon, y’a pas de banques de péquenots au japon ? =)
    Par contre il pourrait y en avoir une banque de geeks (jeunes cons-ommateurs éffrénés qui s’empressent d’acheter chaque nouvelle version de l’i-pad, i-phones et autres i-dioties i-nutiles qui n’ont rien de nouveau par rapport à la version précédente)

  2. Complétement à rebrousse poil de la féconde destruction créatrice shumpitérienne, nous avons désormais sans honte l’infécond ministére de la monte et de la bourre, ministère du redressement (durable et sans viagra) anustrielle (on tient là la cause de l’infécondité).
    Vite, vite, une banque d’investissement pour financer les salaires des hopitaux en perdition (forcément, sans Dexia, il est devenu trés difficile d’emprunter). http://www.laprovence.com/article/a-la-une/la-crise-bancaire-contamine-aussi-lhopital où quand l’Aubade (Aubagne, l’hopital) deviens débandade…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *